chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Projet Erasmus+ : Financing Adult Learning and Education ( FinALE)

18/07/2019
par Michèle Mombeek
Langue: FR

Dans la plupart des pays européens, l'éducation des adultes (non formelle) est insuffisamment financée. Contrairement au système formel, les sources de financement sont fragmentées. L'allocation de fonds publics peut provenir, selon les pays et les régions, de différents ministères, des autorités régionales et locales ainsi que des communes. En outre, les employeurs et les services publics de l'emploi jouent un rôle central dans le financement de l'éducation des adultes. Dans de nombreux pays et en fonction des prestataires, des situations individuelles et des besoins d'apprentissage des apprenants, les apprenants eux-mêmes contribuent par le biais de frais. Différents mécanismes de financement ciblent les prestataires et les apprenants pour leur permettre de proposer des offres d'apprentissage ou de participer à l'apprentissage.

Alors que le coût de nombreuses offres d'éducation et de formation reste un obstacle pour de nombreux Européens (en particulier les jeunes, les personnes âgées ou les personnes ayant un faible niveau d'éducation, comme le souligne l'enquête sur l'éducation des adultes), le financement de l'éducation des adultes a subi une pression accrue en raison de la crise financière, entraînant une réduction des fonds consacrés à l'éducation même dans des pays traditionnellement bien financés comme la Finlande.

Cela contraste avec la nécessité évidente d'accroître la participation à l'éducation et à la formation tout au long de la vie. Les résultats de l'enquête PIAAC ont montré qu'au moins 20 % des Européens n'ont pas les compétences de base et que le niveau de référence pour la participation a diminué au cours des dernières années au lieu de progresser.

Le Groupe de travail thématique sur le financement de l'éducation et de la formation des adultes de la Commission européenne s'est penché sur cette question en 2012/13. Le projet FinALE était une réaction et un suivi de ce travail. Le consortium est parti de la conviction qu'il était nécessaire d'examiner ce sujet du point de vue de la société civile et de mettre à jour les résultats obtenus pour faire des propositions de politiques et de pratiques de financement axées sur les prestataires et les apprenants.

FinALE visait à répondre aux questions suivantes :

*pourquoi devons-nous investir dans l'éducation des adultes ?

*Quels sont les indicateurs de financement ?

*Où faut-il investir ?

*Quels sont les  instruments qui fonctionnent ?

Quels mécanismes de financement peuvent engager plus de nouveaux apprenants ?

L'objectif du projet était de fournir un ensemble d'analyses ainsi que des recommandations politiques destinées aux décideurs politiques à tous les niveaux (européen, national, régional, local, communal) et aux prestataires pour servir d'outils d'information et de plaidoyer.

Grâce à un mélange de différentes méthodes, y compris l'apprentissage par les pairs entre les partenaires, la recherche quantitative et qualitative, la recherche documentaire et les consultations des parties prenantes, le partenariat a suivi et analysé les politiques et les instruments de financement de l'éducation des adultes et formulé des recommandations sur les moyens de les améliorer. Les principaux groupes cibles étaient les décideurs politiques, les prestataires et organisations d'éducation des adultes ainsi que d'autres parties prenantes, telles que les instituts de recherche, les partenaires sociaux, etc.

Les réactions de ces groupes cibles ont été recueillies lors des événements multiplicateurs du projet et par le biais d'une cartographie et d'une consultation des principales parties prenantes, établissant un groupe d'experts sur le financement de l'éducation des adultes en Europe comme "sous-produit" du projet.

Les résultats ont été publiés dans le "FinALE Advocacy Toolkit" (publication en ligne), le Résumé exécutif des resultats du projet FinALE(publication en ligne et imprimée), le document de recherche FinALE intitulé "Where to invest", le document FinALE sur les indicateurs financiers de l'éducation des adultes et le site Web FinALE.

Toutes les publications ainsi que d'autres informations sur le projet et le financement de l'éducation et de la formation des adultes resteront disponibles pour consultation et téléchargement sur le site web du projet.

Les connaissances acquises sur le financement de l'éducation des adultes ainsi que les recommandations politiques élaborées dans le cadre du projet ont fourni aux organisations et aux prestataires d'éducation des adultes des outils pour leur propre travail de plaidoyer, et aux décideurs politiques une meilleure connaissance des principaux défis du financement de l'éducation des adultes.

La volonté des partenaires est que les résultats contribuent à améliorer l'efficacité des dépenses publiques et des investissements dans l'éducation des adultes ainsi que l'efficacité des politiques d'éducation des adultes en s'inspirant des meilleures pratiques européennes et en établissant un ensemble d'indicateurs financiers pour suivre et évaluer l'utilisation des ressources.

Les résultats du projet ont fait l’objet d’une publication en ligne sous la forme de « boite à outils ».

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn