chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - ePlatforma za izobraževanje odraslih v Evropi

Spletni dnevnik

Maison d’alimentation durable interprofessionnelle et intergénérationnelle pour une alimentation durable

04/03/2020
objavil Roseline Le Squère
Jezik: FR
Document available also in: EN

Maison d’alimentation durable interprofessionnelle et intergénérationnelle pour une alimentation durable

 

Créer un système alimentaire alternatif

Avec le souhait de penser durable, environnement, santé, éducation, le projet Mady&Co se construit en Bretagne Sud.

Mady&Co, cela signifie Maison d’alimentation durable interprofessionnelle et intergénérationnelle pour une alimentation durable.

 

 

 

Un projet, une créatrice :

Conseillère en création d’entreprise pendant 9 ans, Hélène Bourguignon, a accompagné le montage de petites structures au sein de la Boutique de Gestion (BGE) du pays de Lorient. Elle a également été formatrice en création d’entreprise et a été chargée de mission à C2SOL (collectif de l’Économie Sociale et Sociale du Pays de Lorient).

 

Dans le secteur des produits alimentaires, au fil de son accompagnement pour aider à la création de petites entreprises, elle a toujours fait le même constat. Les gens veulent travailler avec des produits locaux, mais ils finissent finalement par s’approvisionner chez des fournisseurs de gros qui proposent des services mieux adaptés à leur organisation. Quand on est seul, en tant que créateur de petite structure, aller chez les producteurs devient trop compliqué.

Elle s’aperçoit également que, très régulièrement, elle accompagne dans ces projets de création d’activités des bénéficiaires des minima sociaux. Cette situation implique très souvent des blocages au niveau des banques lorsque le créateur sollicite une aide financière pour monter son activité.

L’idée est ainsi née : comment favoriser l’installation de structures alimentaires locales tout en sécurisant le parcours professionnel ? Et comment faire pour faire converger l’entrepreneuriat alimentaire et la logistique des circuits courts pour permettre aux entrepreneurs de se fournir en produits locaux?

En tant que maman de 2 enfants, elle soutient doublement cette volonté (de plus en plus partagée) de mettre à disposition les produits locaux. Elle est dans la démarche de vouloir manger sain, et localement.

Mady&Co a commencé à prendre forme en 2016, avec l’idée de mettre en place des laboratoires partagés.

Aujourd’hui, il s’agit d’un concept proposant aux entrepreneurs de se fournir avec des produits locaux, de qualité grâce à une chaine logistique de proximité efficiente, qui permet, in fine, au consommateur d’avoir accès à ces produits locaux.

 

Éducation à l’environnement durable et éducation alimentation / santé : le fil rouge du projet Mady&Co

Le développement durable est de la responsabilité de tous. Le projet MADY & Co a pour objectif de développer les coopérations entre les acteurs, d’établir des connexions nouvelles et d’agir collectivement en faveur d’une alimentation durable.

 

 

Parce que le domaine culturel dispose de médiathèques, de musées et de tous autres espaces pour promouvoir la culture ; que le domaine sportif dispose d’équipements, de gymnases ou de stades pour favoriser la pratique sportive ; le projet MADY & Co propose de créer des espaces et des outils pour promouvoir l’alimentation durable et permettre l’accès à tous à une alimentation de qualité !

 

Inscription de Mady&Co à l’agenda européen 2030 !

L’Agenda 2030 est « un plan d’action pour les gens, la planète et leur prospérité ». Mady&Co, c’est aussi cela :

  • Éducation de qualité
  • Travail décent et contribution à une croissance économique favorable
  • Inégalité réduite
  • Consommation et production responsables
  • Lutte contre les changements climatiques
  • Paix, justice et institutions efficaces

Cela passera par la mise en place d’espaces commerciaux apprenants.

Le projet s’inscrit dans cette volonté d’éduquer et de sensibiliser les consommateurs par l’intervention de professionnels dans ces espaces.

« Le premier projet pilote est un tiers-lieu qui proposera des espaces modulables avec  des commerces apprenants ! et des laboratoires de cuisines partagés » Des outils seront mis à disposition. Mais aussi des ateliers de cuisine : anti-gaspi par exemple. Aujourd’hui le projet se construit dans un quartier prioritaire (au sens politique du terme) et bénéficie déjà d’aménagements compatibles avec la chaine de valeurs et d’activités du projet Mady&Co (comme l’accès aux composts et aux jardins partagés). L’objectif est de créer un maillage territorial de l’offre locale et donc de préfigurer d’autres espaces  sur d’autres territoires d’implantation en adaptant la chaine logistique en fonction de ce qui est déjà présent sur le territoire. Le but est de redynamiser les centralités, de redonner de la proximité (re-développer le commerce de proximité).

 

Éducation et formation dans les domaines de l’alimentation durable / alimentation santé / l’entrepreneuriat alimentaire durable

En lien avec les acteurs du territoire qui conseillent et forment les entrepreneurs, 4 parcours de formation Mady&Co seront possibles :

-              La DECOUVERTE : pour les jeunes en apprentissage ou en stage et les personnes en insertion sociale, pour découvrir des métiers et des passions grâce à la transmission interprofessionnelle et intergénérationnelle. L’objectif est de faire redécouvrir ces métiers artisanaux et/ou commerciaux et de faire émerger de nouvelles vocations dans ces métiers à fort potentiel en termes d’emplois.

-              L’ INCUBATEUR : qui permet d’accompagner les créateurs/repreneurs d’entreprise dans leur projet entrepreneurial.

-              La RUCHE qui permet de se lancer et se tester et d’acquérir les compétences de chef d’entreprise.


-              Le SOLO permettant d’avoir accès à un panel d’outil à la carte proposés par la coopérative.

 

On se projette en 2030, les enjeux de la formation dans ces domaines ?

MADY & Co souhaite être un acteur de la transition économique, écologique et sociale à travers ce concept de formation innovante qui doit permettre de :

  • Redynamiser les centralités grâce au soutien à l’entrepreneuriat local par la création de commerces apprenants dans le centre-ville, centre bourg et quartier prioritaire de la ville avec une pédagogie axée sur la formation action.
  • Former et sensibiliser les professionnels des métiers de bouche et les consommateurs aux enjeux du développement durable et ainsi favoriser et engager des changements en termes d’achat et de consommation durable et responsable.
  • Remobiliser les jeunes sur ces métiers d’avenir qui peinent aujourd’hui à recruter, en apportant un regard nouveau sur ces métiers artisanaux (boucherie, poissonnerie, restaurant…) avec des parcours de formation qui replace l’Homme et l’écologie au cœur du projet avec une démarche d’apprentissage plus coopérative, éthique et humaine.

 

 

Les effets de Mady&Co sur le territoire de la Bretagne Sud ?

  • Disposer d’outils et d’espaces modulables sur le territoire qui favorisent l’apprentissage et l’entrepreneuriat alimentaire au bénéfice d’une alimentation durable et responsable.
  • Avoir une logistique de proximité efficiente qui permet de réduire l’impact écologique grâce à la mutualisation des espaces et du transport.
  • Permettre le maintien voire le développement des exploitations agricoles et de favoriser les conversions des exploitations en bio.
  • Apporter une réponse en termes d’emploi dans les métiers alimentaires en tension.

 

Contact : hello@madynco.fr

 

Cet article a été écrit et publié par Roseline Le Squère, coordinatrice EPALE France, thématique politique , projets et financements européens.

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn