chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

ePlatforma za izobraževanje odraslih v Evropi

 
 

Spletni dnevnik

7 astuces pour enregistrer une leçon simple à l'aide d'un téléphone portable afin de donner à cela un aspect professionnel

31/07/2019
objavil Piotr Maczuga
Jezik: FR
Document available also in: PL IT DE

Traduction du polonais - NSS Pologne

Ceux qui ont déjà fait leurs débuts devant la caméra le mentionnent généralement comme une expérience un peu stressante qui donne une sensation étrange et contre nature. Cela n’est pas étonnant - la situation où vous êtes placé devant l'objectif et où l’on vous dit d’exprimer quelque chose de façon sage et de préférence « par cœur » n'est pas la plus agréable, alors si vous n'êtes pas l'un de ces quelques pour cent naturellement doués, croissants devant la caméra, de ceux que vous qualifiiez auparavant "d’animal multimédia ", vous avez juste besoin d’une bonne préparation et d’un bon plan.

/en/file/feliperizo-co-heart-made-327591-unsplashjpgfeliperizo-co-heart-made-327591-unsplash.jpg

Il sera difficile d'échapper à ce défi car aujourd'hui, les caméras sont presque partout et la vidéo est devenue un moyen d'expression aussi évident que l'écrit. Lorsque nous pensons à une formation en ligne disponible sur des plateformes éducatives populaires ou à des cours MOOC, nous avons surtout devant les yeux l'image d'une personne qui parle.

Aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur quelque chose qui n’est pas forcément simple malgré que cela soit techniquement disponible pour tout le monde. Après avoir lu ce guide, vous pourrez simplement vous lever du bureau et commencer.

Quelqu'un pour vous aider

C’est peut-être trivial, mais essayer de se tirer le portrait est généralement assez compliqué. Au moins jusqu'au moment où l’on acquiert un peu de pratique. Tout d’abord, nous ne pouvons pas voir ce qui se passe, car l’appareil photo principal du téléphone est situé de telle manière que, pour effectuer une prise de vues, vous devons retourner l’écran. Ainsi, nous ne voyons pas les réglages exacts du cadre et des paramètres et, dans la pratique, cela signifie que nous devons acquérir de l’expérience. Finalement, lors de plusieurs tentatives infructueuses de configuration de notre téléphone, nous pouvons simplement perdre tout enthousiasme.

Une personne de confiance n'est pas seulement notre œil, mais aussi le deuxième metteur en scène. Ensemble, deux têtes ne sont pas une et j'ai souvent découvert que cela valait la peine d'écouter celui à qui je viens de demander de prendre l'appareil photo.

Et enfin, cette personne peut être notre trépied. Peut-être pas le meilleur mais contrôlé à distance. Au début de notre parcours dans le tournage, il nous manque peut-être tout simplement des accessoires, car nous ne savons pas de quoi nous avons besoin et combien cela va coûter. L'assistant est donc indispensable.

Silence sur le tournage !

Nous allons sélectionner un lieu d'enregistrement. Et voici une surprise - regardons cet endroit principalement à travers le prisme des valeurs acoustiques. Nous devons choisir un endroit suffisamment calme pour que notre voix soit enregistrée à un niveau satisfaisant. Je suppose qu’à ce stade, nous ne disposons pas encore d’une base d’accessoires audio bien développée, telle que des microphones ou des enregistreurs.

L'endroit devrait être calme, mais cela ne peut pas être un placard à balais. Les petites salles claustrophobes gênent non seulement la logistique, mais ont également tendance à réverbérer le son. Il est préférable de taper dans vos mains et d'essayer d'entendre l’écho de ce son par les murs. Si c'est trop audible, alors un tel endroit ne sera pas bon. Malgré le calme apparent, vous devrez forcer votre voix de façon anormale pendant que vous parlez et l'effet sera toujours insatisfaisant. Pour commencer, nous devons donc entendre seulement de notre place.

Le film et la lumière

À l’époque des médias numériques, la combinaison lumière / film a perdu un peu de son importance, mais en pratique jusqu’aujourd’hui c’est ainsi. L'enregistrement n'est rien d’autre qu'un dessin avec de la lumière. Dans ce cas, la matrice électronique se trouve derrière la lentille. Nous devons donc choisir l'espace pour utiliser le potentiel de la lumière en notre faveur.

Tout d’abord, nous vous demandons de vous éclairer vous-même, et essentiellement votre visage, pour vous séparer de l’arrière-plan. C'est pourquoi nous recherchons un endroit où la lumière tombera sur notre personnage, mais - ce qui est le plus important - de manière égale. Nous accordons une attention particulière à toutes sortes d'ombres qui semblent étranges et contre-indiquées sur le visage - ici l'aide de quelqu'un qui regarde le cadre de l'extérieur est impérative.

Il arrive que certaines pratiques ne fonctionnent qu'une fois et que certaines modifications deviennent une source d'échec. Exemple : il est généralement bon de faire face à la fenêtre. Dans cette situation, la lumière naturelle tombe directement sur le sujet et ce problème de l'éclairage est réglé. Nous nous assurons seulement que les rayons du soleil ne tombent pas directement sur le visage ou que la lumière ne soit pas très intense, car elle forcerait notre acteur à cligner des yeux. Qu'est-ce qui peut aller mal ? Tôt ou tard, quelqu'un a eu l'idée de se tenir sur le côté de la fenêtre et d'utiliser ainsi un personnel intéressant. Le problème est que le visage ainsi illuminé sera surexposé d’un côté et de l’autre - sous-exposé. Cette prise de vue enregistrée ne peut convenir et en principe elle est bonne à jeter au panier.

L’espace ou le fond

Presque immédiatement lors du choix d’un lieu, il existe un dilemme : ce qui devrait être trouvé en arrière-plan de l’enregistrement. Évitons les murs uniformes et évitons de nous asseoir au point que les murs touchent les omoplates. On dit "mettre quelqu'un contre le mur" et cela décrit une situation pas trop favorable pour cette personne. Si nous nous levons de cette façon, nous aurons l’impression que nous nous trouvons devant le peloton d’exécution - la peur et le manque de confiance vont surgir de chaque visage et de chaque geste, même si nous faisons des efforts considérables.

Le fond de notre enregistrement peut être un espace et c'est la situation la plus avantageuse. Il est parfois difficile de concilier les points précédents, mais un bon opérateur recherche de la profondeur dans l’arrière-plan - en outre plus il y en a, plus la création de la photo sera meilleure. S'il y a un espace ouvert, un couloir ou un corridor derrière nous, c'est très bien. Nous devons prendre cet élément de la recherche très au sérieux, ainsi on distingue facilement la différence entre un film accidentellement réalisé et celui qui était bien planifié.

Les bons réglages

Nous avons déjà un assistant, nous avons choisi un endroit ensemble, il est temps de regarder notre caméra. Nous entrons ses paramètres et, surtout, nous nous assurons que les paramètres optimaux pour l’enregistrement image et son ont été sélectionnés. Dans les téléphones, les limites par défaut sont souvent activées pour éviter un épuisement excessif de la batterie pendant l'enregistrement et économiser de l'espace sur la mémoire ou la carte. En conséquence, les enregistrements ont une apparence très moyenne, bien que "sur le papier", notre smartphone semble presque exceptionnel.

Si le téléphone a la capacité d’enregistrer en qualité 4K, nous pouvons en tirer parti, mais je vous suggère toujours d’essayer : enregistrez la même image en qualité 4K et 1080p (FHD). Il se peut que la Full HD, bien que quatre fois plus petite, soit meilleure plastiquement. L'effet ne sera visible que dans le programme d'assemblage. Ainsi, pour de nombreux appareils, l’enregistrement 4K est possible, mais au détriment de la qualité, car l’optique a ses limites. Le capteur d'image minuscule sur votre téléphone ne peut pas bien faire avec "le dessin de lumière" sur une résolution si élevée.

Lors de la planification des paramètres, n'oubliez pas que l'édition se fera quand même dans une qualité 1080p (FHD). Alors, pourquoi risquer l'enregistrement 4K ? Avec un fichier quatre fois plus volumineux, nous pouvons nous permettre d’agrandir numériquement pendant l’assemblage et le résultat sera sans perte pour l’image, c’est-à-dire que vous ne verrez pas ce "zoom numérique". Et cela vous permet d’enregistrer avec un seul téléphone pour les plans - de près ou de loin. Cela diversifie non seulement le film mais, dans le cas des fautes d'acteurs, cela permet de masquer une coupe intelligente.

Les paramètres de l'appareil photo sur le téléphone doivent également s'appliquer au son, car cela est souvent oublié. Le téléphone ne vous permet pas toujours de régler la sensibilité du microphone, mais si cette option existe, vous devez la cocher impérativement en pratique.

Support pour l’intervenant

Lorsque nous nous tenons devant la caméra, un dernier dilemme apparaît : parler ou lire ? En règle générale, de telles questions se révèlent plus tôt, lors des préparations, mais il est pour l'instant impossible de reporter la réponse à plus tard.

Parler par cœur est le moyen le plus naturel et le meilleur pour communiquer avec le destinataire, mais cela nécessite une préparation adéquate. Dans le cas d'enregistrements de grandes parties du matériel, en particulier du fond, les auteurs essaient de prendre en charge diverses aides techniques. D'où certaines astuces, au-dessus de la caméra, en dessous ou au-delà, coller des fiches avec du texte. L’idée elle-même n’est pas mauvaise, car c’est vraiment bien d’avoir un « une sorte de prompteur » préparé à proximité et de pouvoir le regarder discrètement pendant l’enregistrement. Les problèmes commencent lorsque nous essayons de lire de tels documents. L’idée d’écrire tout le texte est déjà folle pour de nombreuses raisons. Rédiger un texte de bonne qualité qui sera "arrangé" dans la bouche du locuteur est très difficile et requiert de l'expérience. Habituellement, nous consacrons moins de temps à une préparation solide et nous devrions nous concentrer sur cela. Les aides scientifiques sont assez bonnes pour nous permettre d’éviter les erreurs (sous le stress devant la caméra, les mots, les faits, les dates s’enchevêtrent parfois, et une telle erreur peut gâcher tout le film).

La préparation a un autre grand avantage : elle nous permet de planifier la structure exacte de l’enregistrement. Si nous supposons qu'il y a actuellement beaucoup de contenu dont le spectateur doit se souvenir, nous pouvons nous aider avec les sous-titres ou les planches appropriés (bien sûr lors du montage), mais cela nécessite également une planification adéquate du cadre lors de l'enregistrement. Un de mes proches collaborateurs, excellent directeur de la photographie et monteur, avait l'habitude de dire que le montage commençait lors de l'écriture du scénario. Et il y a beaucoup de vérité dans cela.

Et enfin, un conseil qui pourrait en surprendre beaucoup :

Une visite à ... importance de la toilette

Cliché ? Eh bien, je lui ai consacré un point séparé car cela influence grandement le résultat final. Cela vaut la peine de regarder la coiffure, les vêtements et - dans le cas des hommes - de se laver le visage avec de l'eau pour la première fois. Dans les enregistrements de ce type, nous sommes généralement loin d’un maquillage professionnel, ce qui ne nous dispense pas de l’obligation de se présenter correctement devant la caméra. Un peu d'eau froide ne rafraîchit pas seulement notre apparence, cela nous permet aussi de nous "réinitialiser" un peu avant l'enregistrement. De plus, aller aux toilettes est la dernière occasion de réfléchir au défi auquel nous sommes confrontés.

Rien ne gâche plus l'enregistrement que d’apparaître avec un front brillant et des cheveux ébouriffés dans un cadre parfaitement arrangé et poli. Par conséquent, même si nous enregistrons avec un smartphone et que nous savons que notre film ne sera pas candidat aux Oscars dans la catégorie des meilleurs clichés, ne gâchons pas tout en dernière ligne droite.

J'espère que ces 7 conseils faciliteront un peu les premiers enregistrements. Moi-même, en tant qu'ambassadeur d'EPALE, je serai heureux d'aider tout le monde, directement et personnellement. Rencontrons-nous dans la communauté des pratiquants sur la plate-forme - j'attendrai un contact direct avec vous et je me ferai un plaisir de vous aider.


Piotr Maczuga - Depuis plus d'une décennie, il aborde les problèmes liés à l'utilisation des nouvelles technologies dans l'éducation des adultes. Il crée et met en œuvre dans des organisations basées sur les technologies combinant marketing moderne et éducation. Co-auteur de manuels sur les webinaires, les webémissions, les concentrés de connaissances et autres. Méthodologue, auteur d'une formation à l'utilisation du multimédia dans l'apprentissage et le commerce ainsi que des publications consacrées à ce sujet. Au quotidien, il dirige le Digital Knowledge Lab - un studio de production multimédia de contenus éducatifs destiné à la production multimédia en Pologne et fonctionnant au sein de l'écosystème Digital Knowledge Village. Sa mission professionnelle est d'éliminer les barrières technologiques pour tous ceux qui ont l'ambition d'enseigner aux autres et de créer une société qui utilise consciencieusement et efficacement les outils qui nous entourent.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
  • Slika za %user
    dzięki za tę krótką, ale bardzo przydatną instrukcję. Jestem właśnie na etapie nagrywania pierwszych, krótkich filmików dla moich studentów. Dlatego mam wrażenie, że twój tekst padł na bardzo podatny grunt. Szczególnie kwestia tła i punkt Wizyta w... toalecie :) Moje dwa pierwsze filmiki były do skasowania, bo w pierwszym nie zobaczyłam, że ponad moją głową, na półce stała oparta o książki koperta, z dokładnym adresem (jakoś nie chcę, żeby osoby oglądające  filmiki znały mój adres). Po nagraniu drugiego filmiku zauważyłam, że mam tylko jeden kolczyk. Jeden zdjęłam wcześniej i zapomniałam o drugim, który radośnie dyndał przez 14 minut nagrania :) Przejrzenie sie w lustrze pewnie załatwiłoby sprawę i nie byłoby problemu. No cóż, uczę się. Mam nadzieję, że dzięki twoim instrukcjom kilku błędów nie popełnię!