chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

ePlatforma za izobraževanje odraslih v Evropi

 
 

Spletni dnevnik

Pourquoi l'évaluation électronique pose-t-elle encore problème ?

09/05/2019
by Camille POIRAUD
Jezik: FR
Document available also in: EN

[Traduction (anglais-français): EPALE France

Auteur : Bob Harrison]

Voilà quelques années, les enseignants et les spécialistes de l'éducation du Groupe d'action ministériel pour les technologies de l'éducation ont exprimé une de leurs préoccupations majeures : les tests ont tendance à influencer les apprentissages délivrés aux élèves et apprenants. En effet, des expressions telles que « l’éducation aux tests » et « la charrue de tests qui tire le bœuf pédagogique » ont souvent été utilisées pour décrire, souvent de manière péjorative, ce qui se passait dans les écoles et les collèges.

Toutefois, comme l’on a pu le voir lors de cette conférence, les temps ont changé, et l’enseignement ainsi que l’apprentissage pourraient bénéficier de certaines des technologies et procédures actuellement utilisées et pilotées par un large éventail d'organismes d'évaluation membres de l'e-Assessment Association (dont l'adhésion est gratuite).

À l’époque, les débats animés avec les organismes de certification et avec l’OFQUAL, qui réglemente les examens, renvoyaient l’image d’une partie de ping-pong sans fin. Les organismes de certification restent soucieux de l’adéquation entre les besoins des apprenants et les processus d'évaluation, qui doivent tirer parti des technologies numériques tout en restant fiables et légitimes. Mais nombreux sont ceux qui estiment encore que l’organisme de réglementation affaiblit l’innovation, une critique dont s’est toujours défendu l’OFQUAL.

                

Conférence sur l’évaluation électronique            

/sl/file/e-assess2019png-0e-assess_2019.png

 

Cette question était encore d’actualité lors de la 17e conférence portant sur les questions de l’évaluation électronique intitulée « Transformation, changement et évolution » qui s’est tenue la semaine dernière au America Square Conference Centre de Londres, une manifestation organisée par l’e-Assessment Association.

Près de deux cents représentants ont assisté à cet événement de deux jours coïncidant également avec le diner de remise des prix e-Assessment Awards.

Plusieurs grands noms et entreprises ayant beaucoup investi dans la dimension numérique de l'évaluation étaient présents lors de cette soirée durant laquelle j’ai eu le privilège de prononcer le discours d’ouverture entre l’entrée de maquereau fumé et le plat de mouton. Vous pouvez trouver la liste des finalistes et des gagnants ici.

Cette conférence a abordé une grande variété de thèmes portant sur la manière dont la technologie numérique peut rendre l’évaluation plus accessible, intéressante, fiable, pertinente, solide, efficiente et efficace. Elle a également permis d’explorer la façon dont certaines nouvelles technologies telles que l’IA, les chaînes de bloc ou la RV commencent à influencer le cours des événements et à modifier le modèle des rangées de bureaux, des salles d'examen étouffantes et de l’utilisation de plus en plus obsolète du papier et des stylos.

Une séance fascinante intitulée «La tension de l'évaluation électronique : innovation et réglementation» s’est de nouveau penchée sur ce thème éculé, et la Scottish Qualifications Authority ainsi que Qualifications Wales suggèrent que des progrès ont été réalisés vers une approche plus innovante. Les participants ont été toutefois moins impressionnés par la contribution du représentant de l’OFQUAL, qui a été résumée par un « nous sommes toujours à l'écoute » salué par de petits rires polis.

Le Glasgow College a présenté des travaux intéressants, engagés grâce à une subvention de 50000 £ de l’UfI Trust, qui ont pour but d’explorer l'utilisation de la chaîne de blocs afin de délivrer titres numériques. D'autres séances captivantes ont été consacrées à la surveillance à distance, aux portfolios, aux rétroactions sur les évaluations, à la conformité sur les marchés à haut risque, aux évaluations virtuelles, aux évaluations diagnostiques nationales et à bien d'autres sujets. Le programme complet peut être consulté ici.

L’UfI Trust  encourage une utilisation innovante de la technologie numérique dans le cadre de la formation professionnelle continue et de l’éducation des adultes, et dispose d’une enveloppe de 50 à 300 £ pour une série d'appels à projets.

/sl/file/e-assessmentconfjpge-assessment_conf.jpg

                          

Les principaux défis sont donc toujours d’actualité...

  • Dans un monde numérique en rapide évolution, comment les organismes de certification s'assurent-ils de proposer des méthodes pertinentes, fiables et légitimes tout en offrant un bon rapport qualité-prix ?
  • Comment les écoles, les collèges et les employeurs peuvent-ils être certains de disposer d'une infrastructure numérique suffisamment robuste et sécurisée pour aller dans ce sens ?
  • Plus important encore, comment s'assurer que la charrue de tests et le bœuf pédagogique restent en contact et se déplacent de concert ?

                                 

Faites-nous part de votre point de vue sur ces questions dans la section commentaires ci-dessous.

                        

La Conférence et l’exposition internationale de 2020 sur les questions d'évaluation électronique intitulée «Diversité et durabilité à l'échelle mondiale» auront lieu les mercredi 22 et jeudi 23 avril 2020 à l’America Square Conference Centre de Londres.

                                                

                             

Bob Harrison

       

Bob Harrison préside le conseil d’administration du Nothern College et dirige l’école Secondary Modern de Trafford. Il est également membre honoraire à vie de City and Guilds et siège au jury des prix TESFE, BETT, e-Assessment Awards et Learning Re-imagined. Il participe, en tant qu’invité, aux évaluations de la Stanford Graduate School of Education dans le cadre du Master Conception pédagogique et technologie et fait partie des administrateurs de l’UfI Trust.

Vous pouvez le suivre sur le compte Twitter @bobharrisonedu ou le contacter à setuk.co.uk  

                                                  

                                      

Vous pourriez également être intéressé(e) par :

FELTAG : utiliser la technologie pour l'apprentissage continu (blog en anglais)

Ressources d'apprentissage STEM pour l'apprentissage et le développement communautaire des adultes (blog en anglais)

BBC et Belfast Met : le cours Make It Digital (blog en anglais)

Compétences informatiques : compétences numériques (blog en anglais)

Cadre professionnel de l'enseignement numérique (ressource en anglais)

Oznake:
Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn