chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Elektronická platforma vzdelávania dospelých v Európe

Blog

Ce qu'attend la CES du nouveau Cadre de qualité européen pour l'apprentissage

21/07/2016
od Giulia COLOMBO
Jazyk: FR
Document available also in: EN IT DE ES PL ET HU NL

Jeff Bridgford (King’s College, Londres) analyse les recommandations publiées récemment par la CES/Unionlearn concernant le Cadre de qualité européen pour l'apprentissage.

Les dernières années ont été marquées par une prise de conscience soudaine sur le plan national et européen, de la nécessité de développer la formation par l'apprentissage pour aider les jeunes sortant de l'école à entrer sur le marché du travail. Pourtant, le nombre d'apprentis continue de diminuer. Lors du Congrès de 2015, la Confédération européenne des syndicats (CES) a renouvelé sa demande d'une Nouvelle voie pour l'Europe avec un programme d'investissement de 2 % du PIB par an sur les dix prochaines années, dans l'objectif de générer quelques 11 millions d'emplois de qualité. La formation par le travail et sur le lieu de travail devrait être une des principales priorités des pays d'Europe pour aider les jeunes à accéder au marché du travail à leur sortie de l'école, et pour veiller à ce que les actifs aient en permanence accès à la formation pour conserver leur emploi et faire progresser leurs compétences et leur carrière.

Malgré un regain d'intérêt pour la stratégie de formation par l'apprentissage, le moment est venu de passer aux actes. La qualité des programmes d'apprentissage et de stages est un élément clé qui doit être amélioré, notamment au niveau des résultats obtenus, des conditions de travail et de la protection de la main-d'œuvre.

Dans cet objectif, la CES et Unionlearn, le service d'enseignement du Trades Union Congress du Royaume-Uni, un des principaux membres de la CES, ont récemment proposé une série de normes et critères de qualité servant de base au Cadre de qualité européen pour l'apprentissage.

Basé sur l'examen des derniers développements nationaux et européens en matière de stratégies d'apprentissage, le Cadre de qualité européen pour l'apprentissage est constitué des vingt thèmes indiqués ci-dessous:

Thèmes du Cadre de qualité européen pour l'apprentissage

 

  1. Définition
  2. Cadre réglementaire
  3. Partenariat social et gouvernance
  4. Égalité des chances pour tous
  5. Partage équitable des frais entre employeurs et autorités publiques
  6. Réactivité face aux besoins du marché du travail
  7. Contrats formels
  8. Développement personnel et opportunités de carrière
  9. Rémunération et protection sociale
  10. Environnement de travail sûr
  11. Accompagnement et conseil
  12. Procédures d'assurance qualité
  13. Base de formation solide
  14. Équilibre entre formation au travail et formation à l'école
  15. Enseignants, formateurs et tuteurs
  16. Selon les compétences/durée
  17. Certification et reconnaissance
  18. Progression
  19. Reconnaissance de la formation non formelle
  20. Mobilité nationale et européenne.

 

Chaque thème fait l'objet d'une norme de qualité définie par le Comité exécutif de la CES en 2013 et s'accompagne d'une série de critères de qualité permettant d'évaluer ces normes de manière immédiatement compréhensible. Les critères de qualité ont été formulés sous forme de questions simples demandant une réponse par «oui» ou «non». Aucune discussion philosophique ou abstraite n'est nécessaire. Plus les parties prenantes de l'apprentissage pourront répondre «oui» à ces questions, plus le système d'apprentissage aura de chances d'être de qualité.

Les normes et critères de qualité sont très divers et abordent des questions essentielles souvent ignorées telles que:

  • Les programmes d'apprentissage offrent-ils des opportunités pour tous et incluent-ils des mesures encourageant la participation des groupes sous-représentés?
  • Si les jeunes ne peuvent accéder à l'apprentissage, existe-t-il d'autres mesures permettant de les intégrer au marché du travail?
  • La loi exige-t-elle que les enseignants et formateurs travaillant avec les apprentis dans les organismes de formation possèdent une qualification formelle?
  • Les programmes d'apprentissage assurent-ils la formation des tuteurs en entreprise?
  • Les programmes d'apprentissage reconnaissent-ils les compétences, aptitudes et connaissances acquises par le biais des apprentissages informels et sur poste?

Chaque thème du cadre propose un ou plusieurs exemples de bonnes pratiques ainsi qu'une illustration du consensus entre les différents critères et normes de qualité de la CES et les «principes directeurs» de l'Alliance européenne pour l'apprentissage déjà adoptés par le Conseil de l'Union européenne.

De cette façon, la Confédération européenne des syndicats souhaite apporter une contribution pratique à la préparation du Cadre de qualité européen pour l'apprentissage.

Le rapport est disponible en anglais, français, allemand, italien, polonais et espagnol.

Sur la base de ce rapport de la CES/Unionlearn et d'un autre rapport de BusinessEurope, UEAPME et CEEP sur les coûts, les partenaires sociaux européens ont rédigé une déclaration commune. Par le biais de cette déclaration, ils réclament un débat avec les institutions européennes et les États membres sur la mise en place d'actions communes soutenant la fourniture, l'efficacité et la qualité de l'apprentissage, et visant à améliorer l'apprentissage en Europe. Pour plus de détails, voir ici (lien externe).

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn Share on email
Refresh comments Enable auto refresh

Zobrazuje sa 1 - 2 z(o) 2
  • Obrázok používateľa Elżbieta Tomaszewska

    Bardzo cenna i potrzebna inicjatywa Europejskiej Konfederacji Związków Zawodowych, która wraz z Unionlearn, wydziałem edukacji brytyjskiego Trades Union Congress, zaproponowały zbiór standardów         i kryteriów jakości, które stanowiłyby podwaliny europejskich ram odniesienia na rzecz przygotowania zawodowego.

    Uważam, że szczególnie istotna jest jakość przygotowania zawodowego i systemy szkoleń oraz wspomaganie młodych ludzi w okresie przechodzenia z systemu edukacji na rynek pracy.

    Szybko zmeniająca się specyfika i potrzeby europejskiego rynku pracy wymusząją potrzebę debaty z instytucjami europejskimi i państwami członkowskimi nad wspólnymi działaniami na rzecz poszerzenia zakresu oraz podniesienia skuteczności i jakości przygotowania zawodowego, a także jego doskonalenia w całej Europie.

  • Obrázok používateľa Aaron Rajania

    Hi Jeff,

    Thanks for an interesting article. I think it is great that ETUC have produced a practical contribution to this debate - particulalry given the language often used at European level around qualification frameworks goes over the heads of the key stakeholders involved in implementation - i.e. the employers and education and training institutions. I would be interested what you and others reading this blog think about how feasible it is that we can create sufficient momentum and visibility at EU level to directly support those stakeholders (i.e. employers/education and training institutions) in developing and implementing effective apprenticeships? For example, I note that the EAFA (European alliance for apprenticeships) initiative is still pretty small scale and has not achieved a great deal even though it has been running for the past few years. http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=1147

    Best,

    Aaron