chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Elektronisch platform voor volwasseneneducatie in Europa

Leermiddel

L'Ecole de la 2e chance au Luxembourg - une présentation de son directeur Carlo Welfring

Taal: FR

Gepost door Rob Schroeder

Au Luxembourg, l’Ecole de la 2e chance existe depuis 2011. Elle est issue de la lignée des Ecoles de la 2e chance, fondées par l'ancienne Commissaire européenne, Edith Cresson, dans les années 90.

L'Ecole de la 2e chance a pour objectif d'assurer l'insertion sociale et professionnelle de jeunes adultes sans qualification et sans emploi.

En effet, au Luxembourg comme dans le reste de l’Europe, un jeune sur cinq sort du système scolaire sans diplôme. Et comme l’illustrent les chiffres sur la transition Ecole-Vie Active, les non-diplômés ont plus de difficultés à décrocher leur 1er emploi, et y restent moins longtemps, cumulant ainsi des périodes de chômage plus longues.

L’Ecole de la 2ème chance s’adresse aux jeunes de 16 à 30 ans, qui peuvent selon la filière choisie, se remettre à niveau et réintégrer ensuite le cursus scolaire initial, ou apprendre un métier et être dirigé vers l'apprentissage.
 

Pour sortir d’une situation d’échec, la pédagogie est basée sur une prise en charge sociale, didactique et pédagogique globale, avec notamment un encadrement plus étroit des élèves sous forme de tutorat, et une mise en pratique des enseignements avec des stages en entreprises et des ateliers. Il est important de leur faire reprendre confiance en eux et de leur redonner le goût d’apprendre. La motivation des élèves est en effet la clé de leur réussite.

L’Ecole de la 2ème chance s’adresse aussi aux personnes en activité qui souhaiteraient décrocher un diplôme. Ainsi récemment, elle a ouvert la formation d’éducateur en alternance, qui permet à des adultes déjà actifs dans le domaine éducatif ou social, mais sans qualification professionnelle reconnue pour le métier d’éducateur, d’obtenir un diplôme reconnu.

De même, l’Ecole de la 2ème chance est en train de mettre en place des cours du soir et des cours à distance afin de proposer des formations permettant d’accéder à un cursus universitaire.

Auteurs van het materiaal: 
lifelong-learning.lu
Publicatiedatum:
maandag, 22 februari, 2016
Type materiaal: 
Artikelen
Land:
Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn