chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Elektronisch platform voor volwasseneneducatie in Europa

Blogs

Erasmus+ finance ECOPASS, le projet de Crim'HALT ou comment soutenir une citoyenneté active

23/05/2019
door Estelle DUPRAT
Taal: FR

Erasmus+ a pour objectifs de promouvoir des valeurs européennes communes, favoriser l’intégration sociale, renforcer la compréhension interculturelle, faire naître un sentiment d’appartenance à une communauté et prévenir une radicalisation violente. L'éducation, la formation, l'animation socio-éducative et le sport jouent un rôle majeur. Erasmus+ est donc un instrument efficace pour soutenir les initiatives tel que le projet porté par Crim'HALT.

ECOPASS - european connexions contre le crime organisé et la promotion d'alternatives sociales

Crim'HALT est une association française créée en décembre 2014 qui a pour objectif de sensibiliser le grand public à propos de la grande criminalité : du trafic de migrants au blanchiment d'argent et aux moyens de lutter contre ces phénomènes. Dans le cadre de ses missions de diffusion de bonnes pratiques et de sensibilisation du grand public, Crim'HALT fait très souvent référence à l'exemple que constitue la législation italienne en la matière. Notamment avec la possibilité offerte de confisquer et réutiliser socialement des biens mal acquis en les confiant à des coopératives sociales.

Cette législation complexe est méconnue et sans commune mesure en France.

CRIM’HALT a donc choisi de miser sur la montée en compétence de son personnel en organisant une immersion au sein d’une structure italienne située au sein d'un territoire qui a, pendant de longues années, été sous domination de la mafia : le Comitato Don Pepe Diana. Ce consortium de coopératives sociales regroupe des activités d'utilités sociales (scoutisme, formation, insertion de personnes handicapées, agriculture biologique) sur des terrains confisqués à la mafia et fédère en son sein des acteurs engagés sur les questions d'actions antimafia et de réutilisation sociale de biens confisqués.

Crim’HALT nous a envoyé une carte postale à partager largement : https://crimhalt.org/2019/04/13/carte-postale-electronique-de-crimhalt-depuis-litalie/#more-2698

Les résultats du projet seront compilés au sein d'un livre blanc qui viendra renforcer le discours de Crim'HALT, ce qui renforcera sa capacité à influencer le débat législatif. A termes l'association vise l'émergence d'un texte de loi instaurant en France la confiscation et la réutilisation sociale des biens mal acquis.

  • Pourquoi un projet de mobilité Erasmus+? L’objectif des mobilités est d'aller observer des pratiques qui n'existent pas en France. Un stage d'observation de 5 jours était dans un premier temps suffisant. 
  • Pourquoi choisir le secteur Erasmus+ de l’éducation des adultes? Les personnels de l’association qui participent aux mobilités ont une activité de plaidoyer mais ce n'est pas toutes leur métier. Elles s'adressent à un public large.

/nl/file/crimhaltjpgcrimhalt.jpg

©Crim'HALT

©Crim'HALT

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn Share on email