chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Eiropas Pieaugušo izglītības e-platforma

 
 

Emuārs

Comment faire pour que les apprenants se passent de moi ?

02/11/2015
benoit tostain
Valoda: FR

/fr/file/elecjpgelec.jpg

Comment faire pour que les apprenants se passent de moi

 

 

Pourrait-on résumer l’enjeu de l'équipe pédagogique en charge de l'ingénierie de formation  à la question : «Comment allons-nous faire pour que les apprenants se passent de nous ?"  Voici une gageure intéressante pour les professionnels qui mettent en œuvre la FOAD.

Nous allons scier la branche sur laquelle nous sommes assis !

Lorsqu’il s’agit d’intégrer la formation à distance à leurs dispositifs  plusieurs craintes apparaissent chez les acteurs de la formation, qu’ils soient formateurs, encadrants ou appartenant aux équipes de direction. La première est souvent d’être dépossédés de leur rôle : celui de « transmetteur de savoirs » pour les formateurs et de « lieu incontournable d’accès au diplôme ou à la compétence », pour l’École ou l’organisme de formation.

 Les craintes des équipes pédagogiques sont renforcées par les différentes pressions économiques qui impactent le secteur.  La réaction la plus courante pour faire  face aux  concurrences et « conserver ses  clients » est alors de maintenir ses publics « captifs » dans les mailles du filet de « l’enseignement » le plus longtemps possible et de rester incontournable. Si cela est encore jouable pour certains secteurs de niche, pour des formations encadrées par une réglementation protectrice, bon nombre d’acteurs voient avec inquiétude se profiler des lendemains inquiétants. Impactés par la pression des nouveaux usages numériques, les organismes, prenant pour prétexte le fait de se recentrer sur leur cœur de métier et de faire des économies, délèguent par exemple les formations aux outils numériques ou bureautiques à un prestataire de formation externe. Ils fournissent la salle et le matériel informatique qui permettent à leurs apprenants d’accéder aux modules de formation au traitement de texte, au tableur à d’autres outils achetés  sous forme de modules sur étagère.

Tout en évitant de gérer le changement et de renforcer la culture numérique de  leurs équipes ils outillent les usages numériques de leurs stagiaires. Ils préparent d’un côté leurs apprenants à se passer d’eux, de l’autre côté leurs concurrents à affiner leur entrance sur le marché de la formation. Et ils se coupent de l’essentiel qui est d’acculturer leurs équipes aux nouveaux paradigmes de la formation multimodale. Leur résistance est la meilleure façon de scier la branche sur laquelle ils sont assis et de favoriser l’«uberisation» de la formation qu’ils craignent (Serge Soudoplatoff rentiers et barbares http://www.soudoplatoff.com/txt/Coi_rfm.pdf ).  Que faire  lorsqu’un nouvel entrant proposera des modules de formation en formation à distance placés en plein centre de leur cœur de métier ?

L’achat de services externes, pour être judicieux ne doit pas occulter la nécessité d’adapter et de  former les équipes aux nouveaux usages de formation multimodale.

Et si  libérer permettait de fidéliser ?

La reconnaissance et la gratitude que ressent l’apprenant à l’issue d’une formation, d’un cursus sont directement liées au sentiment d’avoir acquis une compétence exploitable pour son projet professionnel ou son projet de vie. C’est cette gratitude qui va créer sa fidélité, basée sur un acquis réel qui provient du savoir faire du formateur, de l’équipe qui a su « le former ». Ou plus exactement lui permettre d’entrer en apprenance et d’en sortir enrichi. Combien d’entre nous ont le souvenir impérissable de tel enseignant(e) qui  leur a fait aimer telle matière ou permis de réussir tel diplôme ?

Toute éducation bien pensée vise à donner accès à l’autonomie, que penser de parents qui empêchent leur enfant d’apprendre à marcher… ou d’accéder à une situation intéressante ? S’il est tout naturel pour un parent d’être le facilitateur qui donne toute sa place à la personne, il semble qu’en formation nous ayons parfois le fonctionnement inverse, l’habitude de créer de la dépendance au lieu de l’autonomie.

Alors oui, je recherche la réussite des apprenants et je me place dans la perspective de faire qu’ils se passent de moi, d’ailleurs je suis le premier à en profiter, je suis le premier apprenant : j’apprends moi-même de chaque intervention !

Quelques pistes pour aller plus loin :

Marcel Lebrun : J’enseigne moins, ils apprennent mieux … http://lebrunremy.be/WordPress/?p=586

La formation en réseau Net Trainers propose pour résumer les nouvelles compétences des formateurs deux processus qui favorisent l’apprenance  :  Accompagner à distance et Médiatiser  http://fr.slideshare.net/benoitos/e-formateursv2sc

Notion d’ouverture, la formation en réseau  selon Net-Trainers  http://www.nettrainers.org/fr/?p=6-39

Benoit Tostain est formateur consultant en apprentissage numérique et en Formation ouverte à distance (FOAD). Il intervient auprès de publics très variés depuis 1997 selon une pédagogie interactive : le « Journal Atelier » . Il accompagne les acteurs de la formation et les organisations sur les usages pédagogiques du numérique et l’intégration de la formation à distance. Il est particulièrement investi dans les formations du service social : éducateurs spécialisés, assistants de service social, technicien de l’intervention sociale et familiale, directeurs d’établissements et d’unités d’intervention sociale, formateurs et chefs de projets...

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Tiek rādīts 1. - 1. no 1
  • Lietotāja Hélène Paumier attēls

    L'autonomie est un impératif de la formation. A l'heure où chacun peut créer son propre MOOC, il est important de réfléchir aux modalités de formation et ce qui fait la qualité de la formation, car je ne crois pas  que chacun sache apporter une "éducation bien pensée [qui] vise à donner accès à l’autonomie", comme vous l'avez si bien dit.

    Merci pour cet article, qui donne à réfléchir. 

     

    Hélène