Pārlekt uz galveno saturu
Blog
Blog

Impact d'un projet européen sur la filière viticole

Sous l’impulsion du coordinateur français, le consortium des partenaires VITIMOB s’est constitué sous la forme originale d’un « méta-cluster européen » composé d’entreprises apprenantes d’envergure, engagées dans la viticulture et l’inclusion des personnes en situation de handicap. 

Sous l’impulsion du coordinateur français, le consortium des partenaires VITIMOB s’est constitué sous la forme originale d’un « méta-cluster européen » composé d’entreprises apprenantes d’envergure, engagées dans la viticulture et l’inclusion des personnes en situation de handicap.  Celles-ci participant également de clusters régionaux et territoriaux, le partenariat a bénéficié d’un effet démultiplicateur qui a permis de sensibiliser et d’impliquer des parties prenantes soucieuses de développer la formation et la certification inclusives à l’échelon respectif des territoires, des régions, des pays ou de l’Union européenne : institutions publiques, branches professionnelles, organismes de formation ou de certification, associations, entreprises et coopératives viticoles… Associé à ce premier facteur clé de succès, l’effet structurant et démultiplicateur des instruments européens de la transparence des compétences et des qualifications a joué à plein son de rôle de levier :  concourant de la sorte à l’extension du dispositif en direction d’autres publics  et à la continuité du dispositif sous des formes actualisées.

 

 

Un déploiement élargi en direction de nouveaux publics

 

La filière viticole française souffre d’une pénurie chronique de main d’œuvre qualifiée, notamment pour des tâches très techniques. En effet de nombreuses opérations, bien que manuelles, nécessitent des compétences très spécifiques, parfois locales et saisonnières : telle est le cas de la taille de vigne, de la vendange dans les zones ou la loi impose la récolte manuelle, ou encore le palissage pour ne citer que les principales opérations à conduire. Il n’est plus rare de rencontrer des sociétés prestataires de services qui emploient actuellement jusqu’à 1000 travailleurs sur des périodes en tension. Ces structures accueillent en grande majorité une main-d’œuvre étrangère aux compétences souvent approximatives ou aux savoir-faire basés sur des pratiques locales qui ne correspondent pas toujours aux besoins et méthodes usuellement repérés en Europe. Cette main-d’œuvre d’origine roumaine, bulgare, polonaise et espagnole pour l’Europe, mais également afghane, kazakhe, syrienne ou somalienne, constitue désormais un vivier - avéré ou potentiel - indispensable dans les bassins d’emploi démographiquement déficitaires. Pour assurer la professionnalisation de cette population qui dans son immense majorité se heurte à la barrière linguistique, les outils didactiques VITIMOB apparaissent comme une solution opératoire. A cet effet, des contrats sont en cours de conclusion en vue du déploiement de VITIMOB, notamment en Champagne…

 

L’inscription dans une continuité sous des formes renouvelées

 

  • Le partenariat stratégique européen VINIMOB (2019-2022)

 

VINIMOB a pour objectif l'inclusion des personnes à besoins spécifiques dans les métiers de la viniculture. S’inscrivant dans le droit fil du partenariat VITIMOB centré sur les métiers de la viticulture, il réunit le noyau central du « méta-cluster européen » dont les entreprises apprenantes assurent également des activités dans les domaines de la transformation et de la commercialisation. En l’occurrence, aux quatre partenaires pleinement engagés dans le secteur professionnel vinicole – dont trois originaires de France et un d’Espagne –  deux   nouveaux acteurs originaires de Croatie et d’Italie viennent se joindre.

En l’espèce, la capitalisation des acquis des projets ainsi que la mobilisation des outils européens de la transparence devraient assurer la réalisation de profils professionnels et de référentiels métiers aux niveaux 3 et 4 du CEC.

 

  • Le projet régional italien VITE SENZA CONFINI 

VITE SENZA CONFINI (Vies sans frontières) résulte de la participation active du Consortium italien « Elpendu » au partenariat VITIMOB. Ce projet financé par la région des Pouilles vise l’intégration d’une vingtaine de jeunes âgés de moins de 35 ans dans un parcours de formation de 900 heures – dont une mobilité à l’étranger – en vue de l’obtention du titre professionnel d’Opérateur des interventions techniques et agronomiques du vignoble ».  A cet effet, les outils VITIMOB seront mobilisés et une convention spécifique a été signée entre les divers membres de ce partenariat afin d’assurer les futures mobilités à visée certificative. 

 

Aussi, à la lumière de ces divers constats et enseignements qui ne sauraient être exhaustifs, l’expérience inspirante que représente le partenariat stratégique Erasmus+, constitue une illustration probante des apports contributifs des instruments européens de la transparence des qualifications et des compétences, au premier rang desquels figure le dispositif  ECVET. En effet, sans la contribution distinctive de la méthodologie ECVET la réalisation d’un profil professionnel commun européen, la conception d’un référentiel métier européen ou l’élaboration d’un portefeuille digital européen des compétences relèveraient d’une perspective de très longue haleine -  voire aléatoire - eu égard aux nombreux défis et obstacles à surmonter. Or, dans une fenêtre d’opportunité inférieure à 24 mois et dans un secteur professionnel peu familiarisé avec les approches et outils communautaires, VITIMOB est parvenu à intégrer avec succès - de façon opérationnelle et conformément aux plus hautes exigences professionnelles en vigueur dans le domaine viticole - les fortes contraintes internationales, européennes, nationales et territoriales imposées à une ambition collective centrée sur l’innovation et l’inclusion pour tous.
 
Retrouvez les articles connexes: 
 
 
 
Login (2)

Vai vēlaties citu valodu?

Šis dokuments ir pieejams arī citās valodās. Lūdzu, izvēlieties to zemāk.

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Jaunākās diskusijas

EPALE 2021. gada tematiskie fokusi. Laiks sākt!

Mēs aicinām Jūs iesaistīties, dalīties ar viedokli, pieredzi, projektiem un idejām! Sāksim ar šo tiešsaistes diskusiju. Tiešsaistes diskusija notiks 9. martā no plkst. 11.00 līdz 17.00 pēc Latvijas laika. Rakstītu diskusiju ievadīs tiešraide ar 2021. gada tematisko fokusu iepazīstināšanu, un to vadīs Džina Ebnere un Aleksandra Kozira no Eiropas Pieaugušo izglītības asociācijas (EAEA), kurām to uzticēs EPALE Redakcijas padome.

Vairāk

EPALE diskusija: Pamatprasmju nodrošināšana cietumos

Kā izglītības iniciatīvas var labāk risināt cietumos esošo cilvēku pamatvajadzības? Kādi ir galvenie ieguvumi un problēmas attiecībā uz pamatprasmju apmācību cietumos? Diskusija notiks 17. decembrī (ceturtdien), tā sāksies plkst. 14.00 pēc Centrāleiropas laika un noslēgsies plkst. 16.00. Diskusijas ievadā būs 20 minūšu gara tiešraide ar starptautisku ekspertu piedalīšanos, kuri dalīsies savā pieredzē par minēto tēmu, tai sekos tiešsaistes diskusija līdz plkst. 16.00 pēc CET.

Vairāk

EPALE diskusija: jaukta tipa mācības pieaugušo izglītībā

Lai diskutētu par ceļiem, kā vislabāk ieviest jaukta tipa mācības, ceturtdien, 2020. gada 26. novembrī, no plkst. 11 līdz plkst.17 (no plkst. 10 līdz plkst. 16 pēc Centrāleiropas laika) notiks tiešsaistes diskusija par jaukta tipa mācībām pieaugušo izglītībā.

Vairāk