chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Eiropas Pieaugušo izglītības e-platforma

 
 

Kalendārs

Journée d'étude des pratiques artistiques collaborative à base d'archives - projet Erasmus+ "In living memory

Publicēja Sophie DOMINIQUE pirms 4 gadi 2 nedēļas

Otrdiena 15 Decembris 2015
Aix-en-Provence
,

Journée d'étude organisée par le LESA en collaboration avec les structures artistiques Lieux Fictifs(France),TransFORMAS(Espagne) et e.s.t.i.a(Italie)

Le programme de recherche - création, In Living memory, développé par Lieux Fictifs depuis 2014 et financé par le programme européen Erasmus+, est au centre de cette journée d'étude qui porte sur les relations qui peuvent s’établir entre l’art, la prison et la société et sur le rôle social que peut avoir la création artistique tant auprès des personnes placées sous main de justice, des groupes marginalisés, empêchés, qu’auprès des jeunes et des adultes plus généralement. Il s’agit d’interroger la place de la création artistique dans la transformation de la société. La problématique repose sur le fait de penser l'expérience artistique comme le lieu possible du travail pour une transformation sociale et une émancipation individuelle.

 

 

Primārā valoda:
Dalības maksa: 
Reģistrācijas termiņš: 
14/12/2015
Tiešsaistes pasākums: 
Organizētājs: 
Le LESA - Laboratoire d'Etudes en Sciences des Arts - Aix-Marseille Université en collaboration avec Lieux Fictifs
Kontaktinformācija: 
MAISON DE LA RECHERCHE 29, avenue Robert-Schuman 13621 Aix-en-Provence Renseignements: contact@lieuxfictifs.org
ES projekta Nr.: 
2014-1-FR01-KA200-008632
Pārstāvju skaits: 
< 100
Mērķa grupa: 
Mācībspēki, studenti, andragogikas pētnieki
Apskatītais temats:
Mērķi: 
Le programme de recherche – création – action "In Living memory" s’inscrit dans une double logique à la fois au sein de l'AMU et du LESA : d'une part, avec un projet transdisciplinaire et transectoriel, qui rassemblera pour l'occasion des enseignants-chercheurs, des spécialistes et des artistes spécialisés dans plusieurs domaines artistiques (art visuel, danse, théâtre, cinéma, médiation culturelle) et disciplinaires (Droit, Economie, Esthétique, Histoire, Philosophie et Sociologie) et des secteurs professionnels différents (arts, justice, social, éducation…). Et d'autre part, dans l'axe de recherche lui même qui est fondé sur l'analyse des processus de création dans la pratique artistique collaborative à base d'archives. Il s'agit, à partir de cette approche qui confronte l'analyse des chercheurs à l'expérience des artistes et des institutions, d'interroger le rapport à l’utilisation de l’archive dans les pratiques artistiques contemporaines lorsqu'elles se développent dans une logique d'expérimentation sociale attachée aux milieux fermés (prison, centre de détention...). Dans le cadre de cette journée d'étude, les participants au projet In living Memory ont fait le point sur l'utilisation des archives audiovisuelles (INA, Fondazione Cineteca Italiana, PhotoART Centrum, CIMIR), dans leurs actions d'éducation à l'image et de créations artistiques avec comme objectifs de redéfinir les outils et les méthodes qui ont été développés pour accompagner les processus de création en fonction des milieux investis et afin de concevoir un guide de pratiques artistiques éducatives en milieux fermés.
Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn