chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Piattaforma elettronica per l'apprendimento degli adulti in Europa

Blog

De nouveaux territoires pour de nouvelles formes d’apprenances

21/02/2017
di Jean Vanderspelden
Lingua: FR
Document available also in: EN

Le concept d’Apprenance[1] est relativement nouveau. Pourtant, dans notre économie de la connaissance qui s’impose, on parle déjà de pratiques et de territoires d'Apprenance. Si dans "le monde de la formation", le stagiaire doit s'adapter à l'offre de formation, dans celui de l'Apprenance, ce sont «les acteurs du savoir» qui construisent et qui animent, sur leur territoire, de nouveaux écosystèmes de formation au profit de communautés d’apprenants. Cette révolution copernicienne s’inscrit et participe au développement de la politique européenne : «Apprentissage tout au long de sa vie». Cette approche innovante peut offrir à chacun d’entre nous, de nouvelles occasions d’interagir et d’apprendre ; fortuite et occasionnelle, individuelle et collective, en présence et à distance, etc….  Elle marque la rupture entre les dispositifs qui ont pour objectif de former les personnes et ceux qui créent les conditions favorables pour que les personnes puissent se former, tout en bénéficiant d’un cadre et d’un accompagnement facilitants.

Dans cette deuxième assertion, l’individualisation des parcours, associée à la personnalisation de l’accompagnement, crée les conditions d’une autorégulation autonomisante. Cette autorégulation, relative et progressive, des apprentissages formels et informels, par les apprenants eux-mêmes, prend forme via leurs motivations à produire, à partager et à interagir, actions souvent portées par des usages collaboratifs du numérique dans de nouveaux espaces conviviaux.

Cette révolution de «l’apprendre autrement»[2] est portée par la digitalisation accélérée de notre société cognitive. Elle trouve, aujourd’hui, sa traduction dans le nouveau cadre légal. En France, la réforme de 2014, initiée par l’Etat et conçue par les partenaires sociaux, vise à assouplir la mise en place d’actions de formation. L’innovation principale est de plus avoir comme modèle unique le «Stage». Ce modèle est marqué par des unités de lieu, de temps et d’action. On pourrait qualifier le stage comme une action unimodale. Ce modèle est peu compatible avec un exercice réel de la liberté de l’apprenant qui requiert sur une organisation pédagogique ouverte et flexible ! De plus en plus acteurs de la formation innovent sur deux axes complémentaires. Ce sont d’abord, les pratiques d’Apprenance en mobilisant des approches originales, plus ou moins digitalisés, pour co-apprendre (Barcamp, Cercle d’Apprentissage, Communauté d’apprenants, Educamp, Explorcamp, Hackathon, MOOC, Webinar, Worldcafé, etc….). Ce sont aussi de nouveaux territoires d’Apprenance pour se former souplement avec les autres (APP, Bibliothèque, EPN, Espace de Co-Working, Fab Lab, Learning Centers, Learning Lab, Médiathèque, Poste de télétravail ou de téléformation, Ville apprenante[3], etc…). Ces nouveaux territoires concernent aussi les Formations En Situation de Travail (FEST)[4].

La somme de la pluralité de ces modalités inédites, pour la plupart, enrichit et diversifie les pratiques de Formations Ouvertes et à Distance (FOAD), dites formations multimodales ou formations digitales[5].

 

Jean Vanderspelden est consultant pour ITG Formation et expert thématique EPALE France. (www.iapprendre.fr) . Cet article est à paraître aussi sur le site de Learning Sphere et le site du fffod

/it/file/shutterstock291592814jpgshutterstock_291592814.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1] L'apprenance est un néologisme qui définit une attitude et des pratiques individuelles et collectives. C'est la volonté de rester en phase avec son écosystème. Elle exprime une volonté d’apprendre et d’apprendre ensemble à quatre niveaux : individuel, organisationnel, inter-organisationnel et sociétal. C'est la démarche utilisée par les organisations apprenantes. Source Wikipédia - https://fr.wikipedia.org/wiki/Apprenance

[2] Voir le Blog «Apprendre autrement» tenu par Denis Cristol - http://4cristol.over-blog.com/ et en particulier l’article publié sur le site THOT : http://linkis.com/cursus.edu/article/2/MszNT «Les étonnants modèles d'apprentissage du secteur public».

[3] Clermont Ferrand est la première ville française à recevoir le label UNESCO «Ville apprenante». – janvier 2017 http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/institutions/education/2017/01...

[4] Voir article Centre Inffo http://www.centre-inffo.fr/uhfp/actualites/article/ouvrir-la-formation sur la FEST- 11/2015.

[5] Voir le site www.fffod.fr Forum Français des acteurs des FOrmations Digitales

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn