chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Elektroniczna platforma na rzecz uczenia się dorosłych w Europie

Inclusion sociale et scolaire des enfants relevant de la protection de l'enfance - KA202 - Partenariats stratégiques de l'enseignement et de la formation professionnels

KA202 - Partenariats stratégiques de l'enseignement et de la formation professionnels

·  Identifiant du formulaire KA202-13D7238E Date limite de candidature (heure de Bruxelles) 2020-03-24 12:00:00

Inclusion sociale et scolaire des enfants relevant de la protection de l'enfance

 L’objectif de ce projet est de favoriser l'inclusion sociale et scolaire des enfants et jeunes relevant de la protection de l'enfance

Toutes les activités du projet vont permettre d'atteindre cet objectif en progressant sur 5 niveaux pour les structures :

- Se connaître

- Connaître l'environnement juridique et partenariale de la structure

- Communiquer et évaluer les pratiques de l'inclusion sociale et scolaire de chaque structure

- s'approprier certaines pratiques en fonction des priorités et des possibilités propres à chaque structure

- Faire connaître à d'autres structures les avancées des travaux

La protection de l’enfance repose juridiquement sur une dimension nationale mais également européenne voire supra européenne. Dans le cadre de l’actualisation des statuts du Prado de Bourgogne (juin 2019), il est acté pour l’association de promouvoir l’inclusion sociale et scolaire.

Pour les structures ayant en charge la protection de l’enfance :

Être acteur d’une inclusion sociale, c’est s’attacher à

•          Faciliter la participation à la formation professionnelle et à l’emploi

•          Encourager l’accès de tous aux ressources, aux droits, aux biens et différents services : santé, culture

•          Prévenir les risques d’exclusion

•          Mobiliser tous les acteurs

Être acteur d’une école inclusive, c’est valider que

•          L’école et son environnement se mettent au service de l’enfant à besoins éducatifs particuliers.

•          La concertation avec tous les partenaires permet à l’école permet la scolarisation des élèves ayant des besoins éducatifs particuliers

•          Des temps communs dans la formation initiale et continue des différents nécessaires est une plus-value nécessaire pour accepter de collaborer et coopérer dans l’intérêt de l’enfant

Être pleinement acteur de l’inclusion sociale et scolaire suppose donc de modifier éventuellement les modalités d’intervention sociale et éducative en tenant compte de l’intérêt de l’enfant

Le paradigme inclusif assure l’accueil de tous les jeunes et la prise en compte de leurs besoins. Il est centré sur les conditions de l’environnement pouvant entraver ou favoriser les apprentissages et l’action éducative. Il nécessite une modification globale du fonctionnement des différentes institutions éducatives, formatives et scolaires ainsi que des pratiques éducatives et sociales qui leur sont liées.

Afin de prendre le temps de la réflexion puis de l’action, il est donc proposé une coopération européenne dans le cadre du programme Erasmus + avec pour question de départ

Quelles coopérations entre les acteurs de la protection de l’enfance, l’éducation nationale et les structures de formation pour favoriser l’inclusion sociale et scolaire des enfants et adolescents ?

 

A l’échelon européen, les objectifs sont donc les suivants

-          Connaitre les différentes politiques de protection de l’enfance

Cette connaissance s’appuiera sur l’évolution sociohistorique des politiques, les différents acteurs, les sources de financement

-          Partager les différentes actions pour favoriser l’inclusion sociale et scolaire à travers le prisme des rapports sociaux inégalitaires

-          Évaluer les actions par l’auto-évaluation interne et l’évaluation externe confiée aux partenaires européens

-          Susciter la coopération en favorisant à court terme la mobilité transeuropéenne des personnes d’encadrement, des éducateurs, formateurs et enseignants et à moyen terme des jeunes accueillis dans les structures et services.

Les besoins identifiés sont à 3 niveaux

-          Passer d’une logique intégrative voire encore ségrégative à une logique inclusive dans l’accueil des enfants et adolescents relevant de la protection de l’enfance sur le plan social, scolaire et formatif. Ce changement de paradigme permet de mieux répondre aux besoins des usagers

-          Doter les différents acteurs de la protection de l’enfance d’une culture commune nécessaire à un partenariat de qualité

-          Créer une banque de données de bonnes pratiques évolutive alimentée par les apports des partenaires lors des séminaires et accessible aux différents acteurs de la protection de l’enfance

5 rencontres européennes sont donc programmées dont la 1ère en France en novembre 2020 et la dernière en avril 2023 selon la trame suivante

Rencontre :

-          Rappel des objectifs, du programme, des attentes, des engagements (Uniquement France)

-          Présentation sommaire de la structure d’accueil

-          Caractéristiques de l’inclusion sociale et inclusion scolaire du pays d’accueil

-          Points forts et points faibles des actions relevant de l’inclusion sociale et scolaire : auto-évaluation et évaluation externe

-          Rencontre avec les différentes équipes de la structure d’accueil et les partenaires (justice, éducation nationale, ASE)

-          Présentation d’une ou de deux actions relevant de l’inclusion sociale et scolaire

-          Bilan et perspectives

 

Au plaisir de vous lire, de vous entendre (en français, désolé)…N’hésitez surtout pas à me solliciter

Bien à vous,

Salvatore Marteddu – Enseignant-chercheur – Administrateur délégué du Prado Bourgogne

Smarteddu71@gmail.com

Tel : +33621776935                                     

Request valid until: 
06/03/2020
Countries:
Language(s):