Ugrás a tartalomra
Blog
Blog

Explorer l'avenir de l'apprentissage

La révolution digitale change profondément les comportements d'apprentissage. L'apprenant est au coeur de la formation. 

Dr Petyo Budakov, ambassadeur de "Brain City Berlin", est professeur invité à la DEKRA Hochschule für Medien et fait partie de l'équipe de recherche du projet européen Erasmus+ CreatINNES. Ce projet vise à développer des programmes efficicaces et innovants de formations mêlant numérique et présentiel. 

Le Dr Petyo Budakov, ambassadeur de Brain City Berlin, est professeur invité à la DEKRA Hochschule für Medien et fait partie de l'équipe de recherche du projet européen CreatINNES. En tant qu'ancien élève du DAAD, ses recherches et son expertise pratiques sont axées sur la mise en place et le développement de stratégies et de plateformes d'apprentissage mixte et d'apprentissage en ligne innovantes et efficaces qui vont au-delà des approches traditionnelles d'apprentissage en ligne.

[Traduction (anglais - français) : EPALE France]

Temps de lecture : environ sept minutes. Lisez, aimez, commentez !

Auteur : Dr Petyo Budakov,  DEKRA | Hochschule für Medien

  

Qu'est-ce que l'apprentissage hors ligne pour vous ? Vous imaginez sans doute une salle de conférence classique avec des centaines d'étudiants qui, tout en écoutant leur professeur debout sur l’estrade, essayent de prendre des notes sans perdre le fil. Mais les apprenants se laissent facilement distraire par les notifications et messages qu'ils reçoivent sur leur smartphone, et ratent ainsi des informations importantes du cours. Ne vous méprenez pas, cela ne signifie pas que ce modèle est dépassé ou inapproprié, au contraire il a encore sa place et fonctionne très bien dans certaines classes. Mais l'avenir de l'apprentissage repose sur l'apprenant, et la technologie.

Tout au long de mes dix années de carrière en tant que professeur, j'ai identifié quelques problèmes auxquels il faut trouver des solutions efficaces :

  • Les ressources d'apprentissage numériques interactives sont insuffisantes et les retours sur les projets sont généralement faits trop tard.
  • Le secteur ne parvient pas à personnaliser pleinement l'expérience d'apprentissage.
  • Le désengagement des étudiants est un problème majeur.
  • Il n'existe pas de système efficace permettant de suivre l'engagement des étudiants. Les relations entre les universités, les travailleurs indépendants, les start-up et les employeurs sont encore limitées et, par conséquent, le fossé entre la théorie et la pratique se creuse.

   

CreatINNES - un apprentissage mixte efficace

Toutefois, pour trouver des solutions efficaces aux problèmes susmentionnés, nous devons garantir à tous un enseignement mixte, ouvert et gratuit de grande qualité. Notre consortium est chargé de mener à bien le projet CreatINNES, cofinancé par Erasmus+. Il vise à développer des programmes d'apprentissage mixte de haute qualité et un campus d'apprentissage mixte adapté aux besoins des étudiants, des indépendants, des entrepreneurs, des multiplicateurs régionaux et des parties prenantes des industries culturelles et créatives (ICC), couvrant ainsi un large éventail de domaines – de l'architecture à la musique en passant par la publicité. 

CreatINNES vise à personnaliser l'expérience d'apprentissage en stimulant et en mobilisant chaque apprenant – un immense défi qui nécessite des recherches, des analyses et des recommandations de qualité – et enfin à développer un véritable campus d'apprentissage mixte. Le principal défi consiste en réalité à anticiper avec précision les méthodes d'apprentissage des Millennials et de la génération Z dans les trois prochaines années, ainsi que les connaissances qu'ils souhaitent acquérir dès à présent. 

Notre objectif premier était de recueillir des informations pertinentes et d’analyser les besoins des indépendants, des start-up, et des entreprises innovantes des pays partenaires, à savoir, l’Allemagne, la Bulgarie, la France, la Hongrie et la Macédoine du Nord. Ces informations nous permettront ensuite d’élaborer deux programmes de formation sur mesure répondant à leurs besoins en matière de développement des compétences. 55 % des répondants appartiennent à la génération Z (née entre 1996 et 1999) et 45 % à la génération Y, également appelée Millennials (née entre 1981 et 1995).

  

Analyser les besoins et les comportements des apprenants

Cette analyse est la première étape vers la mise en œuvre des deux programmes de formation mixtes innovants : « Entrepreneuriat pour les indépendants et les start-up des ICC », et « La créativité au service de l'innovation ». En nous basant sur les contributions de tous les partenaires de CreatINNES, nous avons donc mené deux enquêtes aux thématiques différentes : la première s'adresse aux indépendants et aux entrepreneurs des ICC et la seconde aux organisations innovantes qui n’opèrent pas dans les ICC. Ces enquêtes visaient non seulement à étudier les besoins des apprenants, mais aussi la manière dont ils apprennent. 

L'une des principales difficultés étant d'obtenir un taux de réponse suffisant de la part de notre cible, nous avons contacté personnellement à l’avance tous les participants pour les informer de notre enquête à venir. Les questionnaires ont été traduits en cinq langues : bulgare, français, allemand, hongrois et macédonien. Parmi les 620 personnes sollicitées, 218 ont répondu à l'enquête.

Les résultats nous ont permis d'identifier les profils de nos apprenants, lesquels reflètent leurs comportements et besoins en matière d'apprentissage. Par exemple, dans tous les pays, les besoins de formation exprimés sont liés au marketing - recherche, distribution et promotion. Les participants ont manifesté leur volonté de recevoir une formation sur la création de partenariats, ainsi que sur le réseautage et la collaboration, qui s’avère être la deuxième priorité dans quatre des pays partenaires. De plus, la formation sur les possibilités de financement et le financement des entreprises est principalement demandée en Allemagne, en Hongrie et en Macédoine. En Bulgarie et en Macédoine, les formations les plus plébiscitées sont la gestion d'entreprise, l'accès aux marchés internationaux et le développement d'un mode de pensée entrepreneurial. Nous avons également identifié d'autres souhaits de formations : le développement d'innovations, la maîtrise des réseaux sociaux (Allemagne), la pensée créative (Bulgarie), la collaboration avec les indépendants (France), les procédures bureaucratiques (Macédoine). 

Dans la seconde enquête, réalisée auprès de professionnels qui ne travaillent pas dans les ICC, les répondants ont confié vouloir acquérir des compétences non techniques telles que le brainstorming (47 %), la résolution de problèmes (42 %), la stratégie de conception (37 %), la vision de l'identité d'entreprise (37 %) et la pensée critique (37 %).

  

Nos conclusions : en quoi le comportement d'apprentissage des générations Y et Z diffère-t-il ?

Notre étude révèle que dans la majorité des cas, la génération Z utilise les dispositifs numériques pour apprendre, notamment en suivant des cours en ligne, en regardant des vidéos de courte durée, en utilisant des chats vidéo en ligne pour réaliser des travaux de groupe et en collaborant chacun depuis chez soi, sans se déplacer pour se rencontrer. Contrairement aux Millennials qui privilégient les bibliothèques et les échanges en face à face, le représentant de la génération Z interrogé souhaite pouvoir accéder aux ressources d'apprentissage n'importe où et n'importe quand. Nos futurs apprenants préfèrent le « micro-apprentissage », modalité de formation qui consiste à apprendre par le biais de courtes séquences grâce à des plateformes en ligne ou aux réseaux sociaux. Cela s'apparente à la façon dont ils consomment les médias, à savoir par le biais de services de streaming comme Netflix et Spotify, disponibles partout et n’importe quand. Il est intéressant de noter que nos répondants de l'industrie créative acquièrent de nouvelles compétences et connaissances en ayant recours à l'apprentissage expérientiel. L'Université Simon Fraser définit ce type d’apprentissage comme : « l'engagement stratégique et actif dont font preuve les étudiants lorsqu'ils ont l'occasion d'apprendre par la pratique et de réfléchir à ces activités, et qui leur permet d'appliquer leurs connaissances théoriques à des activités pratiques dans une multitude de contextes aussi bien en classe qu'en dehors ».

   

Berlin, haut lieu pour les technophiles, les innovations et l'entrepreneuriat

Véritable centre pour les industries créatives, Berlin a fait preuve de remarquables réalisations créatives, sociales et entrepreneuriales. Nous avons remarqué que les Berlinois ont tendance à construire des plateformes d'échanges culturels et créatifs, à lancer des réseaux pour l'économie numérique et créative, à mettre en œuvre des projets innovants pour l'économie et la société et à avoir un esprit d'entreprise progressiste. Les Berlinois ont fait part de leur volonté de suivre des cours mixtes, ce format coïncidant avec leur désir d'étudier en autonomie tout en se réunissant avec leurs pairs à l’occasion. Dans leurs réponses, ils ont exprimé leur intérêt pour le design thinking, l'image de marque et l'accès aux financements européens, qui leur permettraient de financer leurs start-up. Voici en quelques mots le profil type de nos répondants berlinois : férus de technologie, entrepreneurs progressistes, désireux d'explorer de nouvelles perspectives et d'étendre leur réseau avec des personnes partageant les mêmes idées. 

Sur la base de ces résultats, nous allons mettre au point un apprentissage mixte regroupant de nombreuses ressources d'apprentissage interactives et esthétiquement attrayantes, avec un format court et concis afin de favoriser ce type d'apprentissage. De plus, en tenant compte de l'analyse, nous avons élaboré une approche didactique qui englobe les deux activités : l'apprentissage et l'enseignement.

  

Résumé :

  • Les technologies ne cessent de transformer notre vie quotidienne, notamment notre façon d'apprendre et d'enseigner.
  • Les possibilités offertes aux étudiants n'ont jamais été aussi nombreuses. Ils ont tendance à concevoir leur expérience d'apprentissage en fixant leur propre rythme, selon leurs préférences et leurs besoins exacts.
  • Les apprenants de demain prendront davantage part à des travaux collaboratifs et des activités multitâches ; et chercheront assurément à consacrer leur temps à acquérir de nouvelles compétences et à échanger leurs connaissances et leurs compétences entre eux.
  • Les enseignants de demain seront en quelque sorte des facilitateurs, des mentors et des « ingénieurs sociaux » dont la mission principale sera d'encourager les étudiants à découvrir quelle est leur stratégie d'apprentissage la plus efficace.

En un mot : le paradigme selon lequel l'apprentissage se fait exclusivement dans une classe ou une salle de conférence pendant les heures de cours appartient désormais au passé.

  

À propos de l’auteur :

Le Dr Petyo Budakov, ambassadeur de Brain City Berlin, est professeur invité à la DEKRA Hochschule für Medien et fait partie de l'équipe de recherche du projet européen CreatINNES. En tant qu'ancien élève du DAAD, ses recherches et son expertise pratiques sont axées sur la mise en place et le développement de stratégies et de plateformes d'apprentissage mixte et d'apprentissage en ligne innovantes et efficaces qui vont au-delà des approches traditionnelles d'apprentissage en ligne.

  

Références :« Analyse et définition des besoins de qualification dans le secteur des ICC, Projet Intellectual Output 1 CreatINNES - un projet européen financé par le programme ERASMUS+ au cours de la période 2018 - 2021 », (avril 2019), Résumé analytique et révision : Maria-Denitsa Georgieva, BIC INNOBRIDGE Angela Ivanova, INI-Novation GmbH. Contributeurs au document : INNOBRIDGE (Bulgarie), INI-Novation GmbH (Allemagne), MEDF (Macédoine du Nord), Budakov Films (Bulgarie), Alanam (France), Teleberry (Hongrie).

Source https://braincity.berlin/en/article/exploring-the-future-of-learning/

 

 

Login (8)

Másik nyelvi verzió iránt érdeklődik?

A dokumentum más nyelveken is elérhető. Kérjük válasszon az alábbiak közül.

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Legfrissebb beszélgetések

EPALE-közösség: Ossza meg sikeres munkahelyi felnőttkori tanulási projektjeit a közösséggel!

Szeretnénk, ha az EPALE-közösség tagjaként beszámolna a munkahelyi tanulás témakörében végrehajtott bármilyen sikeres projektről, kezdeményezésről vagy programról.

Több