Skip to main content
Blog
Blog

« Paroles d’acteurs » Etre présent tout au long de sa formation à distance (épisode 6)

« S’engager dans une formation à distance diplômante c’est avoir plusieurs vies en parallèle » Entretien madame Marianig Viaouët (conseillère en formation continue, URN)

Episode 6 - Série FORSE- FOAD Réalités et Pratiques - Paroles d’acteur

 

Etre présent tout au long de sa formation à distance

 

« S’engager dans une formation à distance diplômante c’est avoir plusieurs vies en parallèle » nous dit Madame Viaouët ….

 

Entretien madame Marianig Viaouët (conseillère en formation continue, URN)

 

Bonjour Mme Marianig Viaouët, vous êtes conseillère en formation au service de formation continue et de l’apprentissage à l’université de Rouen Normandie, et vous intervenez dans le dispositif FORSE qui est un dispositif de formation à distance que vous connaissez bien.

Après cette période où la formation à distance n’a jamais été aussi présente, j’aimerais en savoir plus et partager votre expérience sur le dispositif FORSE, car ces dimensions interrogent de manière générale la formation des adultes. Ces thèmes sont importants sur la plateforme EPALE.

 

 

- Pour démarrer, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous même et votre rôle dans ce dispositif à distance ?

 

Après avoir été formatrice, j’ai réalisé une licence en sciences de l’éducation et un master Ingénierie et Conseil en Formation à l’université de Rouen. A la suite de quoi, le responsable de Forse m’a proposé de devenir tutrice puis coordinatrice des deuxièmes années de master. De fait mon cursus d’études, cette expérience en formation à distance, de coordination, en accompagnement de parcours en sciences de l’éducation m’a permise de devenir conseillère en formation continue avec des fonctions de conseil, de référente Validation des Acquis de l’Expérience et de chef de projet d’actions de formations spécifiques notamment à distance pour des structures publiques ou privées. Mon travail est avant tout de « bien conseiller » et de « porter une attention particulière à chaque situation » en lien avec les différentes dimensions de faisabilité du projet : administrative, économique, réglementaire, professionnelle et personnelle.

 

 

- La formation à distance semble être devenue une évidence aujourd’hui, au regard de votre expérience et de vos rencontres avec les étudiants, quels conseils donnez-vous aux étudiants ?

Je dirais que s’engager dans une formation à distance diplômante c’est avoir plusieurs vies en parallèle.

Tout d’abord s’engager dans ce type de formation doit être un projet familial et le plus anticipé possible. Il ne faut pas rester seul ni se sentir seul.

Cela demande une rigueur de travail importante avec un rythme de travail, une organisation personnelle et familiale avant même l’organisation professionnelle ou sociale. Il faudra oublier pour un temps les sorties le soirs ou devant la télé. Prévoir quelques heures pendant la sieste des enfants ou le week-end….. Donc s’organiser et planifier avec les autres.

Il faut avoir envie d’aller plus loin, de voir des choses peu connues, d’essayer des méthodologies de recherche, d’enquête, etc.

Et aussi utiliser les outils pédagogiques, méthodologies et techniques proposés par la formation et ne pas hésiter à solliciter l’un ou l’autre des membres de l’équipe pédagogique que ce soit la conseillère formation bien sûr, le tuteur, la coordinatrice, le ou la responsable pédagogique, le référent recherche M1, le directeur de mémoire M2 et les enseignants. Toute cette équipe pédagogique travaille directement avec les gestionnaires techniques de la plateforme pour organiser, planifier et gérer toutes les activités pédagogiques.

Enfin, il est important de s'y prendre le plus tôt possible pour mettre en place son projet de formation car monter un dossier de financement par exemple demande du temps et le respect de certains délais.

 

 

 

Quels sont les « outils » pour accompagner les étudiants ?

Dans une formation à distance, il est bien sur indispensable d’avoir une bonne connexion internet et de savoir utiliser a minima les outils bureautiques et une plateforme. Mais les outils dont je parle sont des « outils pédagogiques » et non des outils technologiques.

 

Pour toutes les formations, il est important d’utiliser le forum général pour avoir des informations, des échanges sur les questions les plus courantes, des ressources complémentaires comme la plateforme EPALE/Eramus +, etc. Il est tout aussi indispensable de lire les cours, de réaliser les travaux et d’exploiter les ressources.

 

Si nous nous arrêtons sur des spécificités d’année :

- En Licence 3, il y a un accompagnement aux devoirs avec des corrigés précis mais aussi des corrections annotées avec conseils et des pistes pour poursuivre les apprentissages.

- En master première année, il y a des travaux collaboratifs en petits groupes qui obligent à se documenter, à faire connaissance avec d’autres étudiants, d’autres environnements, d’autres approches et à réaliser une production commune à distance. Le tout dans un temps donné. Souvent une belle réussite pour les groupes et un travail qui rythme bien l’année.

- En master Ingénierie et conseil en formation, ce sont les regroupements en présentiel qui rythment l’année et les échanges, mais aussi des forums thématiques et les classes virtuelles.

- En master International Francophone Education Formation, c’est l’ouverture internationale qui est riche avec des enseignants francophones de pays différents (France, Québec, Suisse, Belgique mais aussi Grèce, Liban et Sénégal) et des étudiants tout aussi internationaux. Les travaux produits amènent un brassage des environnements qui modifie le regard des étudiants mais aussi de l’équipe pédagogique.

 

Que ce soit en master 1 et 2, il y a aussi les classes virtuelles, qu’elles soient thématiques, méthodologiques, de recherche ou de suivi, où les étudiants peuvent poser leurs questions en amont et dialoguer avec les enseignants, en ligne de manière synchrone, ou asynchrone puisque les classes sont enregistrées.

 

 

Comment se passe le lien avec les financeurs ? Comment la formation a distance a-t-elle évolué de ce point de vue ?

Très honnêtement, j’ai vraiment vu une évolution de la part de certains financeurs : institutionnels, entreprises ou OPCA. Par sa méconnaissance, au départ il existait une méfiance vis à vis de la FOAD avec un besoin de contrôle très procédurier et hors propos, comme le relevé des connexions par exemple ! De plus chaque structure avait son document, son tableau, son format, ses attentes, bref un gros travail d’explication et de gestion administrative peu productive. Depuis le développement de la foad, la reconnaissance du dispositif Forse qui existe depuis 20 ans, la mise en place de la démarche qualité (certification FCU par le bureau Véritas) et l’évolution de la loi et de la réglementation, la Foad commence à prendre toute sa place et les attendus administratifs sont plus en terme de temps forfaitaire et de réalisation-production par les étudiants. Cela devient plus simple, plus adapté. On peut aussi utiliser « son CPF ».

 

Vous avez été en contact avec de très nombreux étudiants, quel serait un de vos plus beaux souvenirs ou impacts de la formation ?

Depuis le temps, j’ai plein de souvenirs avec de très nombreux remerciements chaque année. Pour n’en citer qu’un qui illustre bien ce travail, cette proximité même à distance et le lien professionnel, fort et convivial qui se crée, un étudiant a dédicacé son mémoire en me nommant « cette  inconnue  intime » qui lui a permis d’entrer dans la formation et d’être diplômé.

 

 

En définitive, quel est l’originalité ou la spécificité de ce dispositif ?

Même à distance, mettre de la présence sous toutes ses formes : regroupements, forums, forums thématiques, tchats, classes virtuelles, travaux collaboratifs, ressources collaboratives, présentations croisées, corrigés, suivi et accompagnement.

 

Je vous remercie pour cet échange et votre apport.

Thierry Ardouin, coordinateur thématique EPALE France

Retrouver les autres épisodes de la série : consulter le sommaire.

 

 

Login (0)

Logáil isteachCláraigh chun tuairimí a phostáil.

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!