Quel est le rôle de l’UE dans l’éducation et la formation des adultes?

Quel est le rôle de l’UE dans l’éducation et la formation des adultes?

How does the EU support people and projects in adult learning?

There are many ways in which the EU supports the adult learning sector in Europe – from commissioning research and sharing good practices to promoting innovations and funding the upskilling of individuals.

What is the EU’s role in adult learning?

In the timeline below you can see how the EU has promoted adult learning over the years. The timeline includes highlights, such as important policy publications and initiatives.

2021

Council Resolution on a strategic framework for European cooperation in education and training towards the European Education Area and beyond 

2020

European Skills Agenda prioritises adult up- and reskilling, including skills for life, empowerment through individual financing mechanisms, and ambitious objectives for adult participation in learning

Digital Education Action Plan, 2021-27 widens scope to cover non-formal and lifelong learning, focus on digital competence and digital capacity building of institutions, including for adult learners and professionals

European Skills Agenda for sustainable competitiveness, social fairness and resilience - Brussels, 1.7.2020 , COM(2020) 274 final

Achieving the European Education Area by 2025 – Commission Communication

COM(2020) 625 final, Brussels, 30.9.32020

Digital Education Action Plan (2021-2027): Resetting education and training for the digital age

2019

Commission took stock of implementation measures in a staff working document

Council adopts conclusions renewing its commitment to support adults struggling with basic skills 

Commission Staff working document on Council Recommendation on Upskilling Pathways: New Opportunities for Adults. Taking stock of implementation measures, Brussels, 27.2.2019 SWD(2019) 89 final.

2018

Member States outlined their measures to implement Upskilling Pathways.

EAAL is part of the 'ET2020' framework for European cooperation in education and training. The ET2020 working group on adult learning 2016 - 2018 undertakes peer learning on policies that can encourage more adults to learn in the workplace.

2016

On 19 December the Council adopts the recommendation Upskilling Pathways - New opportunities for adults. This aims to help Europe's 64 million adults who do not yet have an upper secondary qualification to acquire a minimum level of literacy, numeracy and digital skills and then progress towards an upper or lower secondary qualification.

The New Skills Agenda for Europe proposes that Member States adopt a Skills Guarantee to raise the level of adult basic skills.

2015

The 2015-2020 priorities for EAAL are set:

  • ensuring the coherence of adult learning with other policy areas
  • increasing the supply and take-up of adult learning provision
  • widening access through workplace-based learning, ICT and second-chance opportunities
  • improving quality assurance, including initial and continuing education of adult educators.
2011

The Council publishes a resolution on a renewed European Agenda on Adult Learning (EAAL), consolidating policy in the field of adult learning. This is the EU reference text on adult learning policy.

A key message of EAAL is that adult learning in all its forms boosts learners’ employability, and contributes to social inclusion, active citizenship and personal development. Increasing participation and enabling all adults to develop and renew their skills and competences throughout their lives are at the heart of the Agenda.

2007

The Commission publishes the communication It is always a good time to learn. It includes an Action Plan on Adult Learning (2008-2010) that provides, for the first time, common priorities to be encouraged in the adult learning sector.

2006

The Commission publishes the communication It is never too late to learn highlighting the essential contribution of adult learning to employability and mobility and to social inclusion.

2002

The Council of the European Union publishes its Resolution on Lifelong Learning, highlighting the ‘cradle-to-grave’ principle of education and its provision in different environments.

2000

The EU begins working on adult learning policy.

1957

EU’s work on adult learning begins with the Treaty of Rome through which the European Community promoted basic and advanced vocational training.

L’historique ci-dessous vous montre comment le rôle de l’UE dans la promotion de l’éducation et de la formation des adultes a évolué au fil des années. Il met en exergue des faits marquants tels que l’adoption de politiques et d’initiatives importantes.

Le travail de l’UE sur la formation des adultes débute avec le Traité de Rome, dans lequel la Communauté européenne promeut la formation et le perfectionnement professionnels.

1957

L’UE commence à travailler sur la politique d’éducation et de formation des adultes

2000
(2002)

Le Conseil de l’Union européenne publie sa Résolution sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, soulignant le principe de l’éducation «du berceau jusqu’à la tombe» et la fourniture de programmes éducatifs dans différents environnements.

(2006)

La Commission publie la communication Il n’est jamais trop tard pour apprendre, qui met l'accent sur le rôle essentiel de l’éducation et de la formation des adultes dans l’employabilité, la mobilité et l’inclusion sociale.

La Commission publie la communication C’est toujours le moment d’apprendre. Celle-ci comprend un Plan d’action sur l’éducation et la formation des adultes (2008-2010) qui définit, pour la première fois, des priorités communes devant être traitées dans le secteur.

2007

Le Conseil publie une résolution sur un agenda européen renouvelé dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes qui renforce la politique de l’Europe dans le domaine. Il s’agit du texte de référence de l’UE sur la politique d’éducation et de formation des adultes.

2011

Un message clé de l’agenda européen renouvelé dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes est qu’il renforce l’employabilité des apprenants et contribue à l’inclusion sociale, la citoyenneté active et le développement personnel. Le renforcement de la participation et l’opportunité donnée à tous les adultes de développer et de renouveler leurs compétences et leurs connaissances tout au long de leur vie sont au cœur de l’agenda.

Les priorités de l’agenda européen renouvelé dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes pour 2015-2020 sont fixées:

2015

assurer la cohérence de l’éducation et la formation des adultes avec d’autres domaines politiques;

accroître l’offre et la participation dans le domaine de l’éducation et la formation des adultes;

élargir l’accès grâce à la formation par le travail, les TIC et des programmes de la deuxième chance;

améliorer l’assurance qualité, y compris la formation initiale et continue des enseignants pour adultes.

La Nouvelle stratégie pour les compétences en Europe propose que les États membres mettent en place une garantie de compétences pour élever le niveau de connaissances de base des adultes.

2016

Le 19 décembre, le Conseil adopte la recommandation Parcours de renforcement des compétences: de nouvelles perspectives pour les adultes. Celle-ci vise à aider les 64 millions d’adultes en Europe qui n’ont pas achevé le deuxième cycle de l’enseignement secondaire à acquérir un niveau minimal en lecture, écriture et compétences numériques, puis à progresser en vue de terminer le premier ou le deuxième cycle secondaire.

2016

L’agenda européen renouvelé dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes fait partie du Cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation. Le groupe de travail consacré à l’éducation et la formation des adultes au sein de ce Cadre stratégique pour 2016-2018 met en œuvre un apprentissage collégial sur des politiques qui peuvent encourager plus d’adultes à apprendre sur leur lieu de travail.

Les États membres doivent présenter les mesures qu’ils prévoient de prendre pour réaliser les parcours de renforcement des compétences.

2018