chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Services Nationaux d'Assistance - République tchèque

Centre for International Cooperation in Education (Dům zahraniční spolupráce)
Adresse: 

Na Poříčí 1035/4
11000 Prague 1

Téléphone: 
+420 221 850 100
E-mail: 
epale@dzs.cz
  • L'organisation
  • Programme de travail
  • L’équipe
  • L’apprentissage des adultes dans le pays
  • Parties prenantes nationales

La Maison de la coopération internationale fonctionne comme Centre national de support (DZS) d’EPALE en République tchèque. Les programme de formation gérés par le DZS sont très variés et recouvrent tous les domaines de l’éducation. Ses services sont destinés tant aux écoles, étudiants, enseignants et directeurs de tous les types d’écoles, tant aux autres experts et organisations se consacrant à la formation. Parmi les programmes gérés par le DZS, citons le programme Erasmus+, l’Agence académique d’information, le programme AKTION République tchèque – Autriche, l’Agence américaine scientifique d’information AMVIA, le programme d’échange universitaire centre-européen CEEPUS, le réseau européen d’information pour jeunes Eurodesk, l’Association European Schoolnet (EUN), le programme « Coopération des écoles et bourses d’études » dans le cadre d’une nouvelle étape de l’EEE et des Fonds norvégiens, le Programme de soutien du patrimoine culturel tchèque (compatriotes, lecteurs), des études d’étrangers en République tchèque, l’initiative Study in the Czech Republic et les projets eTwinning, Euroguidance, Eurydice ou Eurodesk.

 

La plateforme EPALE – ePlatform for Adult Learning in Europe est une communauté virtuelle d’experts dans le domaine de la formation d’adultes.

L’objectif de la plateforme et du Centre national de support est d’améliorer la qualité de la formation proposée à la population adulte dans le cadre européen et ainsi créer un secteur européen global fort de formation d’adultes. Leur autre dessein est de permettre aux employés pédagogiques adultes de diffuser par l’intermédiaire de la plateforme des informations de ce secteur et d’interpeller tous les adultes intéressés par une formation.

Le projet « EPALE National Support Services » est réalisé avec le support financier de la Comission européenne et du Ministère de l’éducation, de la jeunesse et de la culture physique. Le destinataire de la subvention est la Maison de la coopération étrangère.

Le projet traite de la promotion et de la sensibilisation à la problématique de la plateforme EPALE en République tchèque et a pour mission de remplir la plateforme d’informations et de documents pertinents.

Les groupes visés par le projet sont :

  • les enseignants et formateurs d’adultes
  • les chercheurs, universitaires
  • les politiciens préposés à la formation d’adultes
  • les réalisateurs de projets dans le cadre du programme
  • Erasmus+ dans le domaine de la formation d’adultes
  • les journalistes

Activités principales du projet:

  • promotion de la plateforme dans les séminaires, conférences et salons
  • préparation de documents d’information et de promotion
  • coopération avec des institutions qui se consacrent à la formation d’adultes
  • remplissage de la plateforme par des documents, nouvelles et
  • événements dans le cadre de la République tchèque

 

Chefs de projet :

Jitka Morčušová     e-mail: epale@dzs.cz, tel.: +420 221 850 700

/fr/file/jitkamorcusovajpg-1jitka_morcusova.jpg

 

 

Barbora Pavelková     e-mail: epale@dzs.cz, tel.: +420 221 850 701

/fr/file/barborapavelkovajpg-1barbora_pavelkova.jpg

 

 

Coordinatrice du projet:

Daniela Krtičková     e-mail: epale@dzs.cz, tel.: +420 221 850 708

/fr/file/danielakrtickovajpg-1daniela_krtickova.jpg

 

 

Équipe experte :

Tomáš Langer

Martin Dobeš

Tomáš Fránek

Kristýna Fantová

Jana Guličuková

On peut considérer la formation d’adultes en République tchèque sous plusieurs angles : comme un système, sous l’angle de sa couverture législative, de la participation de la population adulte à la formation d’adultes et de beaucoup d’autres points de vue. Nous allons voir les plus importants.

Responsabilité de la formation d’adultes

En République tchèque, la responsabilité juridictionnelle de la formation d’adultes n’est pas encore complètement clarifiée et clairement définie. En principe, ce secteur relève de la compétence partagée entre le Ministère de l’éducation, de la jeunesse et de la culture physique (d’après la loi, il a entre autres la compétence de certifier la formation des étrangers et les résultats d’autres formations) et du Ministère du travail et des affaires sociales (dont la loi définit les compétences dans le domaine de l’emploi et des reconversions professionnelles). S’y ajoutent des compétences partielles dans le domaine des formations professionnellement orientées spécifiques pour différents secteurs, par ex. le Ministère de la santé pour la formation du personnel paramédical, le Ministère de l’Intérieur pour la formation des fonctionnaires et beaucoup d’autres.

Le système de la formation d’adultes

Le système de la formation d’adultes en République tchèque peut être considéré sous deux rapports. En général, on le divise en :

  • formation d’adultes dans les écoles, où les adultes peuvent acquérir ou compléter une formation qu’ils n’ont pas reçu, quelqu’en soit la raison, plus tôt – on parle alors de deuxième chance de formation, celle-ci pouvant être complétée typiquement dans des écoles secondaires, professionnelles supérieures ou universités dans différents domaines et sous différentes formes d’études,
  • formation continue, réalisée suite à la formation acquise dans le système scolaire formel (formation dite initiale), et d’habitude parallèlement à l’activité professionnelle ; la formation continue elle-même peut être divisée en :

formation professionnelle : l’objectif de cette formation est le développement de connaissances, capacités et attitudes applicables à l’exercice de la profession ; la formation professionnelle garantit ainsi l’adéquation de la qualification attendue et la qualification réelle,

formation de loisir : sert à l’accomplissement des besoins des adultes dans leur sphère d’intérêts et de temps libre,

formation civique : sert au développement de l’adulte en tant que citoyen, l’informe de ses droits et devoirs par rapport à sa vie en société.

Du point de vue pratique, nous pouvons distinguer les formations d’adultes suivant le type de l’organisateur et du financement.

Actuellement se réalise le plus souvent la formation d’adultes professionnelle, d’habitude par des écoles et établissements éducatifs, des institutions de formation privées, des ONG ou les sociétés et entreprises elles-mêmes. La formation d’adultes professionnelle est subventionnée par l’état, notamment par une politique d’emploi active, en l’occurrence par l’intermédiaire de reconversions. Ces dernières années, un rôle important revient aussi au Fonds social européen (ESF) et aux différents projets orientés surtout vers la formation des employés. Cependant, la plus grande charge financière de cette formation repose sur les employeurs et entrepreneurs eux-mêmes.

La formation d’adultes de loisir n’est pas du tout systématiquement soutenue par l’état, à l’exception du cadre des villes et communes subventionnées, destinées par exemple aux seniors et autres groupes cibles. Beaucoup d’entre elles sont financées par les autorités locales ou grâce aux associations à but non lucratif.

La formation d’adultes civique n’est non plus au centre d’intérêt de l’état, même si certains thèmes sont déjà devenus politiques, comme notamment la littératie financière. D’autres sujets (juridiques, médiatiques ou autres « littératies ») attendent seulement leur occasion. Par le passé, l’état voulait soutenir ce domaine financièrement (à partir des fonds du FSE), mais en est resté à une action isolée. Actuellement, le financement est assuré par des OBNL ou même par certains employeurs, conscients de la nécessité de la formation de leurs employés aussi dans la sphère civique.

Le recouvrement législatif

En République tchèque il n’y a pas de loi qui se consacrerait systématiquement à l’ensemble du secteur de la formation d’adultes, néanmoins certaines de ses composantes (mais pas toutes) font parties de plusieurs actes législatifs. On considère comme la loi la plus importante dans le domaine de la formation d’adultes la 179/2006 du JO sur la vérification et la reconnaissance des formations continues qui définit les termes dans ce domaine et instaure le Cadre national des qualifications et ses parties. Grâce à cette loi, les adultes peuvent passer des examens dits de qualifications professionnelles dans différents domaines et prouver leur aptitude sur le marché du travail avec pièce à l’appui. D’autre part, l’examen de qualification professionnelle complète permet de remplir des qualifications professionnelles intégrales. Passer la qualification professionnelle complète permet d’atteindre un niveau d’éducation – certificat d’apprentissage, diplôme d’études secondaires et à l’avenir sans doute aussi un diplôme d’études universitaires. La loi définit les exigences à remplir par les examinateurs – dits personnes autorisées, – les institutions responsables – organismes autorisés – et beaucoup d’autres.

Parmi les autres lois concernant la formation d’adultes, citons :

  • loi 262/2006 du JO, Code du travail, qui traite notamment de la formation des employés (le « développement spécialisé des employés ») et de ses modalités comme sont la possibilité des congés de travail au cours de la formation ou la session des examens ou celle de financer la formation par le biais d’un « accord de formation »,
  • loi 435/2005 du JO sur l’emploi qui définit les outils de la politique d’emploi active parmi lesquels la reconversion en tant qu’instrument pour acquérir une nouvelle qualification ou d’augmenter, élargir ou approfondir une qualification existante ; la loi définit également quelles personnes peuvent se voir rembourser par l’état les frais de reconversion par l’intermédiaire du Bureau pour l’emploi de la République tchèque – il s’agit non seulement de chômeurs, mais aussi de candidats à l’emploi et, à certaines conditions spécifiques, aussi d’employés d’entreprises,
  • loi 561/2005 du JO, Loi sur l’éducation, qui traite de la formation d’adultes dans les écoles (en relation avec le Cadre national des qualifications), mais aussi des écoles en tant qu’institutions de formation continue dans leur activité économique secondaire,
  • loi 111/1998 du JO sur l’enseignement supérieur qui définit le domaine de la formation continue dans les universités (« formation à vie ») et donne les conditions de la reconnaissance de l’équivalence des formations acquises dans d’autres pays (« nostrification »).

Le financement de la formation d’adultes fait l’objet aussi d’autres actes législatifs, notamment de la loi 586/1992 du JO sur l’impôt sur le revenu, qui définit les possibilités et bases de la reconnaissance de l’équivalence des formations et de certains types d’examens en tant qu’éléments déductibles de l’assiette fiscale.

Participation des adultes à la formation continue

La participation des adultes à la formation continue en République tchèque est régulièrement mesurée par l’intermédiaire de l’Enquête sur la population active (Labour Force Survey, LFS), réalisée par le Bureau statistique tchèque depuis 1992 dans tous les districts de la République tchèque. La formation d’adultes est visée par la partie « Niveau de l’éducation formelle et participation à l’éducation informelle dans la tranche d’âge de 15 à 64 ans » et par certaines autres parties de cette enquête.

D’après les dernières données publiées pour l’année 2014, 9,3 % de la population entre 25 et 64 ans continuait à se former (la question concernait les dernières 4 semaines avant l’enquête). En 2011, une augmentation importante a eu lieu à 11,4 % (de 7,5 % en 2010) et depuis, on connaît une baisse en douce de la participation: 10,8 % en 2012, 9,7 % en 2013. Cette augmentation brusque est rattachée surtout à deux facteurs : un important soutien financier par le FSE de la formation continue et aussi le redressement du marché de l’éducation comme conséquence de la récession après 2008.

Entre 2010 et 2011 a été d’autre part réalisée une collecte de données dans le cadre de l’enquête internationale Adult Education Survey (AES) auprès de sondés entre 18 et 69 ans. En République tchèque, la participation des adultes à la formation informelle a atteint 32,1 % (dans le groupe des personnes suivant une formation élémentaire 13,2 % et au contraire, 55 % chez les étudiants).

Entre 2011 et 2012 s’est déroulée l’Enquête internationale des adultes, enquête spécifique réalisée par l’OECD (Programme for International Assessment of Adult Competencies, PIAAC).

Dans le cadre de l’enquête ont été testées des personnes de 16 à 65 ans par l’intermédiaire de tests et de questionnaires. Les domaines testés étaient la littératie et la numératie et la capacité à résoudre des problèmes dans le cadre des technologies d’information. L’enquête et ses résultats sont vastes, aussi indiquons seulement que la République tchèque a atteint un résultat au-dessus de la moyenne en numératie et un résultat moyen en littératie et le domaine de la résolution de problèmes liés aux technologies d’information.

Où trouver d’autres informations sur la formation d’adultes

www.dvmonitor.cz DV Monitor – site web fournissant des informations et données sur la formation continue

www.czso.cz Bureau statistique tchèque

www.piaac.cz PIAAC – portail de l’Enquête internationale sur les adultes PIAAC

www.vupsv.cz Institut de recherche sur le travail et les affaires sociales

www.nvf.cz/narodni-observator L’Observatoire national de l’emploi et de l’éducation du Fonds national de l’éducation

www.aivd.cz Association des institutions de formation d’adultes en République tchèque