Aller au contenu principal
Blog
Blog

Projet Erasmus + : Technology for Firefighters (TFF)

Le projet Erasmus + Technology for Firefighters (entre la France, la Roumanie et la Pologne) arrive à sa fin. Vous pouvez trouver plus de détails ici.

Technology for Firefighters est un partenariat d’échange de bonnes pratiques entre trois casernes de France, Pologne et Roumanie ; avec pour objectif d’échanger sur les applications des nouvelles technologies chez les sapeurs-pompiers afin de moderniser les méthodes et pratiques. Le projet s’est déroulé de septembre 2019 à mars 2021.

 

Technology for firefighters est un projet né d’une coopération européenne préexistante entre deux régions : la Bretagne (France) et la Warmie-Mazurie (Pologne).

Dans le cadre de la coopération décentralisée entre le département des Côtes-d'Armor et la voïvodie Warmie-Mazurie, Ploeuc-L'Hermitage (France) et Bartoszyce (Pologne) ont signé une convention de partenariat en septembre 2018. La coopération de Ploeuc-L’Hermitage avec la caserne d’Alba Iulia (Roumanie) est aussi issue d’une coopération préexistante entre la France et la Roumanie, et ont été mises en contact par l'intermédiaire d'une association de coopération d'une commune voisine, Les Amis de Constanta.

 

En effet, dans les trois pays le statut des sapeurs-pompiers, ainsi que les formations sont différents. En Roumanie, les pompiers sont militaires, ce sont donc des professionnels avec un entraînement bien spécifique, des méthodes de travail militaires et des exercices variés. Les effectifs français se composent à la fois de pompiers volontaires et professionnels, avec un entraînement régulier et une formation efficace auprès des Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP). L'équipe polonaise de Bartoszyce est constituée principalement de pompiers volontaires, ayant d'autres responsabilités dans la commune (maire, adjoint au maire, directeur d'école).

 

Les trois partenaires partageaient tous le besoin de mener un projet transnational pour moderniser leurs interventions ; car lors de rencontres directes et d’échanges virtuels, les trois partenaires ont pu se rendre compte du manque de moyens modernes pour moderniser leurs interventions.

 

Si le matériel et les équipements sont efficaces et récents, les sapeurs-pompiers ne profitent guère des opportunités offertes par les nouvelles technologies. Bien qu'issues de pays différents, les trois organisations évoluent toutes en milieu rural, avec des villages éloignés les uns des autres, et de l'habitat dispersé, que la fracture numérique peut menacer.

Des nouveaux outils tels que les tablettes numériques, systèmes de communication et d’alarme, GPS, applications, drones, systèmes de géolocalisation offrent des possibilités d'amélioration pour les interventions des sapeurs-pompiers : rapidité, efficacité, fiabilité. Il est nécessaire de réfléchir aux utilisations et applications de ces outils pour les communes rurales.

Les partenaires souhaitaient développer de nouvelles compétences, en collaboration avec divers acteurs et en ciblant particulièrement les Jeunes Sapeurs-Pompiers, qui assureront la relève.

 

Pour ce projet, 5 mobilités étaient prévues : 2 réunions transnationales et 3 mobilités de formation.

Les mobilités de formation étaient composées premièrement de démonstrations techniques d’interventions diverses. Mais ces mobilités comprenaient aussi des temps de réflexion sur les outils et méthodes de chacun, ainsi que sur les formations à adopter.

 

Malheureusement, dans le contexte sanitaire du Covid-19, seulement la première réunion transnationale et les deux premières mobilités de formations ont pu être réalisées sur place. Malgré ces difficultés, les trois déplacements organisés ont pu se faire à chaque fois dans un pays différent, et chaque délégation a pu recevoir au moins une fois les autres partenaires. Les derniers échanges ont dû se tenir en virtuel, malgré le report de la fin du projet de 6 mois.

 

La réflexion amorcée pendant les mobilités sur l’amélioration de la formation des sapeurs-pompiers, en particulier celle des Jeunes Sapeurs-Pompiers n’a pu aller à son terme, au vu des difficultés liées au Covid-19. Mais les partenaires ont vécu ce projet comme un premier projet dans une lignée de coopération entre les sapeurs-pompiers des différents pays, et cette réflexion se continuera dans le futur, lors d’un prochain projet de coopération.

 

Il était important d’évaluer la qualité et la pertinence des mobilités de formation par un questionnaire de satisfaction à la fin de chaque mobilité. Nous avons également voulu évaluer l’appréciation générale du projet à la fin de celui-ci, plus particulièrement au vu des conditions particulières dans lesquelles ce projet a eu lieu.

 

De cette évaluation de fin de projet, il est ressorti que ce projet a permis aux sapeurs-pompiers de travailler entre eux sur différents sujets, aussi bien sur la théorie que sur la pratique, et a permis à chacun de réfléchir à sa propre méthode de travail. Certains ont déjà adapté des techniques de leurs homologues, ont déjà engrangé des démarches de modernisation de leurs appareils, et nous ont signalé qu’ils ont déjà constaté une amélioration de l’efficacité de leurs interventions.

 

Au fil de ce projet, une bonne entente entre les casernes s’est créée, et il existe une vraie volonté de poursuivre la coopération dans le futur, d’autant plus qu’elle a été interrompue par la pandémie de Covid-19. De plus, les sapeurs-pompiers ont été particulièrement touché par cette crise, et la coopération européenne sur le travail des pompiers est particulièrement attendues par les casernes participantes.

 

 

Pour en savoir plus :

Une vidéo de présentation en anglais du projet est disponible ici.

Vous pouvez retrouver toutes les ressources du projet sur le drive (photos, comptes-rendus, statistiques, questionnaires).

Vous pouvez retrouver le projet en détail sur :

Login (0)

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus