chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Espace actualités

Voyage d'étude à Hambourg du master SIFA

07/05/2019
Langue: FR

Le Master II Stratégie et Ingénierie en formation d'Adultes de l’Université Rennes 2 et de l'Université de Tours permet aux étudiants de participer à un voyage en Europe. Cette mobilité, renouvelée annuellement  dans un pays différent, est préparée pour partie dès les débuts de la formation par les étudiants. Ils  sont incités à prendre des contacts avec des organisations du champ de l’éducation et de la formation afin de planifier des visites professionnelles sous la direction de Sandrine CESVRE et Hervé BRETON pour l’Université de Tours et de Jérôme ENEAU pour l’Université de Rennes 2. Les étudiants bénéficient également d’une préparation linguistique en anglais avec Ali BIDINE à Tours.

L’objectif est de découvrir le système, l’organisation et les problématiques autour de l’éducation et la formation des adultes d’un autre pays. La correspondance s’est faite avec L'Universität Hamburg et plus particulièrement avec Mme Silke SCHREIBER-BARSCH, Maître de Conférences à la Faculté des Sciences de l'Éducation de Hambourg.

Au retour du séjour, cette mobilité fait l’objet de la rédaction d’une synthèse intégrative servant à l’évaluation d’une Unité d’Enseignement du Master II et le récit en anglais d’une visite pour l’Unité d’Enseignement en anglais.

 

L’Agence pour l’emploi des jeunes, visite du 28 mars

Nous avons été reçus par Mr Volker Weiss, coordinateur du Jugendberufsagentur qui nous a présenté le programme à destination des jeunes à Hambourg décidé par le Sénat de Hambourg en 2011. Il a choisi de nous présenter ce dispositif à l’aide d’un Power Point en langue allemande. Une ancienne étudiante du SIFA et bilingue en allemand nous a accompagnés pour la traduction, nous avons pu toutefois échanger en anglais avec Mr Weiss qui a répondu dans la même langue.

Ce programme gouvernemental a pour objet de créer une alliance de travail avec les jeunes et de mettre en œuvre des ressources de divers services afin d’être efficace pour l’accompagnement des jeunes.

En effet, un rapport de 2010 sur le devenir des 8000 élèves de Hambourg sortis du système scolaire avec un certificat d’étude ou un diplôme d’études primaires ou secondaires fait le constat suivant : 44 % d’entre eux travaillent, 21 % sont en formation mais 30 % sont non captés et « perdus ».

Nul ne pouvait dire où étaient ces jeunes ni ce qu’ils étaient devenus.

Le Sénat de Hambourg décide en 2011 d’un Programme gouvernemental dont l’objet est de créer une alliance de travail avec les jeunes et de mettre en œuvre des ressources de divers services afin d’être efficace pour l’accompagnement des jeunes.

« Une chance pour l'apprentissage ou les études pour tous »

Ce programme poursuit deux objectifs, permettre aux jeunes de poursuivre leurs études ou d’accéder à la formation ou leur faciliter l’accès à l’emploi.

En 2012, l’Assemblée législative de Hambourg crée une agence pour l’emploi des Jeunes. (Jugenberufsagentur, JBA)

Entre septembre 2012 et décembre 2013, 7 structures voient le jour, une par arrondissement au plus proche des populations.

Ces structures proposent des services intégrés dans un esprit de collaboration des divers adhérents du programme :

http://www.team-arbeit-hamburg.de/, (JC t.a.h.),

https://www.arbeitsagentur.de/privatpersonen, (AA)

https://hibb.hamburg.de/, (HIBB),

https://www.bsb-education.com/ (BSB),

https://www.hamburg.de/basfi/

En 2018, les résultats sont encourageants, seuls 0,2 % des jeunes sortants sont sans solution.

Chaque jeune obtient le niveau de conseil et de suivi en cohérence avec son autonomie et ses nécessités du moment ainsi que l’assurance que son dossier sera partagé par tous les services dont il aura besoin au moment où il en aura besoin.

"Personne ne peut se perdre!" / "Tout le monde est nécessaire!"

/fr/file/photo2png-0photo_2.png

Philharmonie de l'Elbe

Diakonie Hambourg

Nous avons été chaleureusement reçus par Rahela ABDOULAH, réfugiée Afghane en France, ayant par la suite travaillé à Genève et Hambourgeoise depuis 2010. Elle est actuellement Conseillère Reconnaissance à l’institut Diakonie.

Hambourg,  länder Allemand, est le deuxième port d'Europe. Il compte 500 000 entreprises et environ 1,9 million d'emplois. Ville prospère, elle attire de nombreux étrangers. Aussi, en 2012 est créé Diakonie Hambourg, financé par la ville de Hambourg. Ce centre de consultation de reconnaissance des qualifications professionnelles étrangères est un guichet d'accueil unique pour conseiller et informer 2500 personnes par an. Celles-ci viennent principalement  de Syrie, d'Afghanistan, d'Iran, puis, du Mexique, d'Argentine, d'Irak et d'Amérique du Sud, ensuite, d'Europe comme l'Espagne, la Bulgarie, l'Italie et enfin, d'Afrique en transitant par l'Italie ou l'Espagne. Ces personnes souhaitent faire reconnaître leur diplôme obtenu dans leur pays d'origine, pour travailler en Allemagne.

La démarche dure en moyenne 4 ans puisque, pour reconnaître un diplôme, il faut tout d'abord s'assurer de son authenticité et pour certains pays, ceci est difficile à réaliser. Ensuite, si le diplôme est authentifié, les professionnels du centre doivent évaluer s’il est suffisant pour exercer en Allemagne ou si la personne doit suivre une formation et/ou qualification complémentaire.

Pour mener à bien ses missions, Diakonie Hambourg fait partie d'un important réseau qu'il serait judicieux de mettre en place en France.

/fr/file/photo1png-3photo_1.png

Bâtiment de Dock Europe

Dock Europe

Nous avons été reçus par Pétra BARZ et Caroline BOLLATI, membres de la coopérative FUX de Hambourg dans une ancienne caserne réhabilitée où s’est installé Dock Europe. Cette coopérative travaille dans les champs de l’éducation populaire, de la formation continue et du travail social. L’association vise la promotion de la mobilité comme méthode d’apprentissage ainsi que l’inclusion des problématiques interculturelles dans les formations pour jeunes et pour adultes.

Nous avons été accueillis dès midi pour un déjeuner à la « Cantina », restaurant membre de la coopérative qui propose des plats à base de produits locaux. Pétra nous a ensuite fait visiter le bâtiment, les parties déjà louées (par un coiffeur, des illustrateurs, une salle de concert…) et d’autres espaces en cours de rénovation.

Nous avons terminé cette visite par l’auberge gérée par Dock Europe.  Cette auberge propose des hébergements pour les groupes, des échanges interculturels, des séminaires à des personnes provenant du monde entier à moindre coût.

Puis Caroline nous a proposé une animation linguistique. Nous nous sommes pris au jeu des activités ludiques qu’elle nous a fait découvrir et avons appris pour certains quelques mots d’allemand.

La journée s’est achevée avec des échanges autour de l’OFAJ, ERASMUS +  ….et des questionnements sur les apprentissages liés à la mobilité.

En conclusion…

Avec des problématiques semblables, le système Allemand coordonne et conduit son organisation de manière différente du système français. Ce que les étudiants du Master II SIFA de Rennes et Tours ont pu découvrir dans ce voyage leur a permis de déconstruire des représentations et d’observer d’autres manières d’agir. De belles rencontres, beaucoup d’échanges et de nouvelles idées à développer pour l’Ingénierie de Formation des Adultes en France, ainsi que la création de nouveaux partenariats.

/fr/file/photo3jpg-3photo_3.jpg

Bibliothèque de l'UNESCO

 

Quelques témoignages :
 

“Ce voyage d’étude m’a permis de mieux appréhender les actions en direction des étudiants, des adultes en reprise d’étude et/ou en quête d’un lieu d’accueil mais aussi et surtout, le fort partenariat que ces institutions développent pour mener à bien les missions qui leur sont confiées.

Les rencontres vécues en Allemagne tant auprès des professionnels Hambourgeois que des collègues français, me donnent envie d’aller plus loin dans un partenariat fort et sincère pour accompagner au mieux les personnes qui souhaitent évoluer professionnellement en termes de développement de compétences, de connaissances… afin de permettre à chacun d’ouvrir son regard/esprit et ainsi aller vers de nouveaux horizons/possibles, tant personnels que professionnels.”  Isabelle

“Pratiquer à nouveau une langue que je pensais avoir oubliée, rencontrer les étudiants et les enseignants de Rennes, découvrir une partie de la ville, goûter les spécialités locales, m’émerveiller de la vue sur l’Elbe depuis le Philharmonie à l’architecture si particulière, me souvenir de la gentillesse des hambourgeois, partager des moments de rires et d’échanges avec les autres étudiants, c’est ce que je mets dans ma boîte à souvenirs de Hambourg.

Appréhender les différences et les similitudes, surmonter la barrière de la langue, découvrir les organisations d’un autre système politique, cerner le poids de l’Histoire en Allemagne, ce séjour de quelques jours à Hambourg m’a amenée à comprendre que d’autres systèmes politiques permettent d’autres possibles.

Ce témoignage est l’occasion de remercier toutes les personnes nous ayant accordé du temps, de leur exprimer ma gratitude pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé à chaque visite, de l’Université de Hambourg, à Dock Europe, en passant par l’UNESCO et le Jugenberufsagentur, donc merci à Mesdames Schreiber Barsch, Barz, Bollati et Diederichs, à Monsieur Weiss et à Madame Gautier d’EPALE GERMANY et merci à tous ces inconnus rencontrés au hasard de nos découvertes de la ville et qui, souvent, nous ont remis sur le bon chemin.” Ghislaine

 

Auteures : 

Isabelle ATTIA-MACE, Ghislaine CHOPIN, Caroline GUERIN & Delphine NEAU, étudiantes du master SIFA Rennes et Tours. Le master SIFA est ambassadeur EPALE

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 1 sur 1
  • Portrait de Ghislaine Chopin

    13/04/2019 par Isabelle ATTIA-MACE, Ghislaine CHOPIN, Caroline GUERIN & Delphine NEAU