Aller au contenu principal
News
Actualités

Brussels Democracy Forum sollicite Facebook, Google et Twitter

  

Le 28 novembre 2020, le Brussels Democracy Forum s’est réuni pour la première fois à l’initiative de membres de cabinets ministériels ayant été amenés à collaborer de façon intense et constructive dans la gestion de crise interfédérale corona. L'objectif du nouveau think tank est de réunir experts et professionnels politiques multicommunautaires et multipartites belges et européens pour discuter de questions d'intérêt sociétal.

Lors de sa première session de travail virtuelle, le forum aborda l'impact des nouvelles technologies de communication sur la société et les institutions démocratiques. Parmi les invités de renommée se trouvaient le professeur Lutz Hagen, directeur de l'Institut des sciences de la communication de l'Université de Dresde (D), et Susanne Reitmair-Juárez du Centre Démocratique de Vienne (A).

Sur la base des résultats recueillis et de considérations plus approfondies, le Brussels Democracy Forum a désormais publié un premier recueil de 24 recommandations en matière de régulation, d'innovation durable, de contenu de qualité et d'éducation.

Daniel Hilligsmann, fondateur du forum:

« En raison d’objectifs lucratifs, les nouveaux médias ont tendance à favoriser l'amplification de contenus criards, simplistes et polarisants. L’objectif consiste à maintenir l’utilisateur devant l'écran aussi souvent et aussi longtemps que possible. Nous devons nous emparer et discuter cette question et définir de ce que notre société attend des nouveaux médias et à partir de quel point ils nuisent à nos démocraties. Tout ce qui est possible n'est pas forcément bon ».

Dans ses recommandations, le Brussels Democracy Forum aborde, entre autres, les risques de dépendance et de solitude tout comme d'autres effets de la consommation massive de médias numériques sur la santé mentale et les capacités cognitives, en particulier chez les enfants. En outre, le forum décrit les effets d'amplification en faveur de fake news, de racisme, de sexisme, d'homophobie et d'hostilité envers les personnes porteuses de handicap. Enfin, il aborde l'impact des médias sociaux sur la presse et la démocratie.

Le 11 janvier 2021, le Brussels Democracy Forum a soumis ses recommandations aux opérateurs technologiques Facebook, Google et Twitter. L'objectif sera d'initier un dialogue constructif entre opérateurs, milieux universitaires et monde politique.

*** Lien vers la Ressource ***

  

Les auteurs des recommendations De gauche à droite: David Leisterh, Khalil Aouasti, Daniel Hilligsmann, Audrey Henry, Sébastien Dewailly.

  

Login (2)
Étiquettes

Vous souhaitez du contenu dans une autre langue?

Ce document est également disponible dans d'autres langues. Sélectionnez-en une ci-dessous.

Vous souhaitez écrire un article?

N'hésitez pas à le faire!

Cliquez sur le lien ci-dessous et publiez un nouvel article!

Dernières discussions

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus