chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Qui a besoin d'une biographie pour la formation pédagogique ? Autrement dit « Boite de pandore » éducative?

27/08/2018
par Monika Sulik
Langue: FR
Document available also in: PL DE EN RO LV

La traduction de la version polonaise: NSS Pologne. 

"La boîte de Pandore est encore pleine de surprises qui génèreront le destin. Que reste-t-il d'autre? Il est nécessaire d'avancer avec une fascination énorme et d'apprécier ce qui nous arrive. Parfois, ce sont des choses plus agréables et parfois un peu moins agréables - du moins à première vue. Tout, cependant, constitue notre histoire - très personnelle et certainement unique. La seule. Je m'approche d'elle avec distance et suis mon histoire comme une histoire de bon roman, pleine de goût, d'action et d'aventure. Reste à espérer que le livre sera très long "...

  {Extrait de la biographie de Remigius "La boîte de Pandore"}

Je me souviens à l'école quand je suis arrivée à connaître le mythe de Pandore et assurée de ma conviction qu'il est la curiosité débridée, une femme et sa désobéissance à qui l’on doit  tous les maux et les malheurs de ce monde. Aucune autre pensée ou interprétation ne me vint alors à l'esprit. Cela n'a pas été jusqu'à tout récemment, au cours d'un des ateliers avec les étudiants de l'andragogie j’ai connu une sorte « d'illumination », ou autre chose, si vous voulez - « révolution copernicienne ». Eh bien, l'un des participants, dans le projet final a présenté sa biographie comme une « boîte de Pandore », et donc m'a donné une perspective plus large et une vision un  peu plus riche  de ce mythe. Qu’en est-il  exactement de cette malheureuse "boîte de Pandore"? Il existe différentes versions du mythe, mais pour moi la plus proche , bien que jusque-là inconnue, s’est avérée celle qui stipule que, en plus de toute la misère et la souffrance que contenait en soi  cette boite  à la base, selon la volonté de Zeus, y a été placé un espoir. C’est ainsi que pour la première fois  je pensais que la critique,  conforme ,  à l’ interprétation scolaire , de la curiosité débridée de Pandore, en effet, est l'un des plus importants et naturel motifs d'apprentissage et de connaissance du monde et pourtant  cet apprentissage exige de nous beaucoup de courage, apporte souvent du risque, beaucoup de difficultés et de menaces (c’est récemment devenu la mode  d'appeler à « aller au-delà du domaine du confort »).

Et donc la métaphore de la « boîte de Pandore » est devenue pour moi l'occasion de réfléchir sur l'acception de la méthode biographique dans le  travail avec un homme adulte pendant les cours de formation, les ateliers, les réunions ou autres rencontres à caractère éducatif. A ce stade, je tiens à souligner que par l'apprentissage, l'éducation, j’envisage cela comme un processus continu, naturel, qui couvre tous les aspects de la vie adulte, et met en œuvre l'éducation par l'apprentissage formel et informel par l'expérience. Je prends en compte  l’avis de  P. Dominice, qui dit que l'éducation, l’apprentissage sont des processus de toute la vie, associés quotidiennement à l'individu , sont des situations complexes, liées  avec le développement de la personnalité, et forment l'identité de la personne (P ;Dominice p. 1994).

Pourquoi la « boîte de Pandore » par rapport à la méthode biographique et son importance dans le travail d'éducation et de formation des adultes? Eh bien, il y a plusieurs raisons, mais les deux arguments les plus importants semblent convaincants:

  • Premièrement – la méthode biographique connaît dernièrement  une quasi renaissance  et jouit d’une popularité singulière, comme en témoignent,   de nombreuses publications, des initiatives d’ateliers biographiques ou bien des tâches didactiques, se référant aux  expériences biographiques des participants;
  • Secondement – dans l’opposition aux gens fascinés par les possibilités offertes par la méthode biographique, il y a beaucoup de gens exprimant leur désapprobation ou au mieux la prudence résultant du fait que cette méthode trop imprégnée d’expériences personnelles, même de  la sphère intime que tout le monde ne veut partager ni extérioriser,  cela exige également une atmosphère singulière de confiance qui donne un sentiment de sécurité. Par conséquent, lors de son utilisation en classe, il est impératif de se rappeler que la participation est volontaire et doit respecter  la vie privée.

/en/file/pandora20180228185635-1jpg-3pandora_20180228_185635-1.jpg

En raison du fait que je suis une grande amatrice de cette méthode et de  l'utiliser pour travailler avec des adultes, c'est là, que je vais me concentrer sur ce qui a été placé au fond de ces boîtes mythiques, et par conséquent sur les possibilités, les opportunités et les espoirs, qui à mon avis engendrent la  méthode biographique. Travailler avec son utilisation m'a fait prendre conscience du rôle, de l'importance et de la signification, autrement dit, des fonctions qui peuvent répondre à la construction de la biographie:

1) Dans la dimension, individuelle,  particulière et subjective:

  • enrichir vos connaissances sur vous et votre passé;
  • découvrir votre identité personnelle et sociale;
  • trouver la chance de reconstruire l'image de soi et l'estime de soi;
  • Intégration avec les amis et la famille (ces travaux sont souvent créés avec l'aide de parents);
  • découvrir et développer vos talents personnels;
  • saisir  une chance de manifester vos rêves de projets et d'attentes;
  • trouver une incitation spécifique à réfléchir sur vous-même, le monde et les autres;
  • Une fonction thérapeutique spécifique (un voyage dans le passé permet souvent la libération de mauvais souvenirs et même si elle ne fonctionne pas - cela vous donne un soulagement).

2) Dans la dimension faisant référence au processus de formation ou à la situation didactique:

  • la possibilité de diagnostiquer des besoins éducatifs ou de développement, des personnes participant à une formation ou des cours;
  • la chance d'intégrer le groupe;
  •  une occasion d'inspirer et de motiver les participants à formuler des objectifs éducatifs ou professionnels personnels en analysant les biographies de personnes ayant réussi dans un domaine donné;
  •  la possibilité que l'individu puisse exister avec ses talents dans le forum de groupe;
  •  une chance d'inciter les participants à être créatifs et à lancer les potentiels créatifs cachés en eux;
  •  une chance de montrer le rôle et la signification des souvenirs dans la vie de chaque être humain;
  • une opportunité pour la personne effectuant la formation ou les classes de réévaluer ses propres expériences.

Le fait incontestable est que la réflexion sur la mise en œuvre d’un projet biographique personnel est un défi de taille. Et voici les mots extrêmement suggestifs d'une étudiante qui fait face à sa biographie dans le cadre du projet "carte biographique de la vie" (que je vais essayer de rapprocher de ce projet):

"Le pire, c’est le début de tout (...) Quand j’ai entendu pour la première fois le sujet de la tâche, j’étais heureuse, enfin, quelque chose de nouveau,  pensais –je. Alors que dans cette euphorie  je vais enfin m’asseoir tranquillement et je vais réfléchir sur moi-même et les lieux où je me trouve maintenant, la pensée suivante ... que serait-il bien d’ écrire ici. Puis-je créer quelque chose avec moi-même, après tout mon travail a longtemps été basé sur des pensées recréées, sur des citations plus sages que tout ce que je sais. Non cela ne réussira pas. Non seulement je ne sais pas par quoi commencer mais je n’ai pas non plus le cœur à ce travail, le fil conducteur. Dans ma tête des dizaines de comparaisons avec les choses que j'aime (...) Quoi donc écrire ? Plus  de mes dix dernières années ont porté sur les mêmes règles, les commentaires, le journal de l'industrie, je ne dispose pas d'un tremplin, parce que comme je me l’explique je n'ai pas le temps. Malheureusement cela ne se traduit pas par la connaissance unique, la perfection certaine que recherchent la plupart de mes amis proches. Où suis-je et où ça me mène ? m ...? "

À mon avis, déjà le questionnement lui-même apporte une valeur éducative et développementale incroyable. Les tâches ou les projets liés à l'utilisation des expériences biographiques des participants sont, à mon avis, non seulement un formidable catalyseur pour les souvenirs et aussi une opportunité de réflexion pour le créateur lui-même, mais aussi pour ceux qui ont l'expérience des effets de cet effort biographique. Je pense ici aux andragogues, formateurs, éducateurs,pédagogues, enseignants et tuteurs  qui, grâce à cette méthode, apprendront non seulement à connaître les personnes avec lesquelles ils travaillent, mais retrouveront peut-être la voie d’une entente exceptionnelle et extraordinaire avec eux mais aussi eux-mêmes éprouveront des émotions  et ce qui est le plus important, ils auront l’occasion de réfléchir et de réévaluer leurs propres expériences. J’en ai fait l’expérience moi-même et je ne l’échangerais pour aucune autre.

dr Monika Sulik – professeure auxiliaire, chargée de cours à l’université. Dirige des cours didactiques originaux sur le sujet de la biographie en éducation. Formateur universitaire et entraîneur certifié, mentor académique. À partir de 2018, elle est également secrétaire de la rédaction de la revue "Education des adultes". Ambassadrice d'EPALE.

Voir aussi:

Est-ce que "le cordonnier est le plus mal chaussé"? Des « embauchoirs » tellement andragogiques

L'éducation des adultes "sous la table"?

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 10 sur 12
  • Portrait de Monika Proksz
    Bardzo dobry artykuł , pomaga zrozumieć motywy działania nauczyciela jak również wykorzystać zawarta wiedzę w przyszłości . Dobre podejście do człowieka może wyzwolić w nim  jego skryte głęboko pragnienia.
  • Portrait de Simona Čaupala
    Thank you for this article, it really helps understand the motives of the teacher's activities. The method would be described as very useful for both sides. The educator gets to know the adults or students better so that they can evaluate how to further develop the process of learning.
  • Portrait de Rūdolfs Pāvulēns
    Uzskatu, ka biogrāfiskā metode ir labs veids, kā izprast sev apkārtējos un pašam sevi. Ne vienmēr vajag to pierakstīt, taču galvā iziet cauri raksturīgākajiem punktiem. Uzskatu, ka tieši mūsdienās šī metode tiešām būtu jāizmanto, jo cilvēki ir atklātāki, kā nekad. 
  • Portrait de Jolanta_ Zastavnaja_
    Šo metodi raksturotu kā ļoti noderīgu abām pusēm, proti, pedagogam un pašiem pieaugušajiem mācību procesā. Pedagogs iepazīst labāk pieaugušos, lai varētu izvērtēt kā turpmāk sekmīgāk veidot mācību procesu. Savukārt pieaugušajiem tā ir iespēja piedalīties mācību procesā caur savu pieredzi. 
  • Portrait de Małgorzata Mazurek
    Jakiś czas temu szukając remedium na sakramentalne "tell me something about yourself" będące zmorą nauczycieli i uczniów kursów języków obcych, które jak inne sakramentalne "I do" musi paść na każdych pierwszych zajęciach językowych natrafiłam na sposób wykorzystania storytellingu do opowiadania o sobie, czyli jak się okazuje na metodę biograficzną stosowaną w marketingu czy biznesie, żeby w niesztampowy sposób zainteresować sobą potencjalnych pracodawców, kontrahentów, klientów. Dobra historia, autentyczność i emocje to coś co zawsze przyciąga uwagę czytelników czy słuchaczy i coś czego poza językiem warto uczyć jako umiejętności przydatnej w życiu również podczas zajęć języków obcych.
  • Portrait de Monika Sulik
    Małgosiu sama pamiętam zajęcia językowe gdzie miałam powiedzieć "something about my self" - ale dobrze to wspominam :) ... Mówienie o sobie to tak naprawdę naturalna potrzeba człowieka, która może okazać się niezwykle ważnym momentem dla nauczyciela czy edukatora..jeśli tylko oczywiście zechce i ma kompetencje by  ją wykorzystać do celów edukacyjnych.  
  • Portrait de Beata Jurkowicz
    Zauważyłam, że wykorzystywanie biografii podczas szkoleń staje się coraz bardziej popularne. Wprawdzie nie każdy trener nazywa to wprost, ale często odwołuje się do biografii uczestników.
  • Portrait de Monika Sulik
    To prawda, w ostatnim czasie dostrzega się coraz bardziej wartość osobistych narracji, oraz ogromny potencjał, który z sobą niosą na wielu płaszczyznach. 
    Doświadczenia jednostki oraz nadawanie im osobistych znaczeń właśnie poprzez możliwość opowiedzenia o sobie i swoim życiu, w swój unikatowy sposób, jest też fantastyczną przestrzenią realizowania swojej podmiotowości. 
    Bardzo doceniam dzielenie się doświadczeniami na temat metod pracy oraz odkryć w tym zakresie, przez różne grupy osób pracujących z dorosłymi. To wspaniałe i niezwykle wartościowe źródło inspiracji :)  
  • Portrait de Barbara Szymańska
    Chętnie poczytałabym więcej na temat sposobu w jaki korzysta Pani z tej metody. Mam nadzieję, że jeszcze będzie ku temu okazja? Z mojego doświadczenia pracy z grupami o charakterze rozwojowym wynika, że odwoływanie się do osobistej historii prawie zawsze wywołuje głębokie poruszenie i duże zaangażowanie. Szczególnie lubię osobiście spoglądanie na historię osobistą jak na historię mityczną właśnie. Umożliwia to zyskanie dystansu, ujrzenie siebie w kontekście tej historii z zupełnie innej niż codzienna perspektywy oraz identyfikację ciekawych wzorców wokół których organizuje się nasze życie.
  • Portrait de Monika Sulik
    Dziękuję Pani Barbaro za zainteresowanie tematem oraz podzielenie się własnym doświadczeniem :) Jestem ogromną entuzjastką metody biograficznej i z pewnością napiszę więcej o realizowanych projektach i warsztatach biograficznych. Jestem zachwycona uznaniem potencjału edukacyjnego i rozwojowego metody biograficznej. Czytając komentarze - tutaj i na Fb, czuję jak rośnie mój entuzjazm by zorganizować spotkanie - seminarium umożliwiające wymianę doświadczeń edukacyjnych, trenerskich, szkoleniowych itp. w tym zakresie   Co Pani o tym myśli? Łączę serdeczności :)