Blog
Blog

Une fabrique de territoire pour les transitions alimentaires et écologiques 1/4

Comment une fabrique de Territoire trouve tout son sens pour amplifier les actions collectives et pour promouvoir le faire ensemble
Partie 1/4

Pour montrer comment une fabrique de Territoire trouve tout son sens pour amplifier les actions collectives initiées, pour promouvoir le faire ensemble, soutenir et développer l’économie locale, accompagner les changements de pratiques et innover, le 04 mars 2020, je publiais : https://epale.ec.europa.eu/fr/blog/inter-professional-and-inter-generational-sustainable-food-house

Le concept des MADY : Maison d’Alimentation et d’Activités Durables Interprofessionnelle et Intergénérationnelle est un concept modulable qui s’adapte à l’écosystème local. 

mady.

Ce concept se mettant en place concrètement sur plusieurs territoires en Bretagne Sud, je vous propose une série de articles pour découvrir le concept, sa mise en place sur un territoire (avec un rappel de l’intérêt à travailler en mode projet), un focus sur les aspects éducation tout au long de la vie et formation des citoyens, et enfin, un rappel du positionnement de ce type de concept dans une période de remise en question telle que celle vécue depuis 2020 (début de la pandémie).  

1/4 En août 2021, où en est-on ?

Le système alimentaire français, pour ne citer que ce contexte-là, montre ses limites notamment en matière de santé humaine, d’économie et d’écologie. Le collectif MADY and CO a décidé d’agir pour bâtir un système alimentaire plus respectueux des hommes et de l’environnement. 

Rappel du contexte : la fondatrice du concept, Hélène BOURGUIGNON, conseillère en création d’entreprise spécialisée dans la Toute Petite Entreprise (TPE), a été au contact des porteurs de projet et entrepreneurs pendant plus de 10 ans. Cette proximité lui a permis d’être à l’écoute des besoins et des attentes des acteurs de terrain. Passionnée par l’entrepreneuriat social et humain et décidée à agir en faveur des transitions alimentaires, agricoles et écologiques, elle réfléchit à un concept permettant de répondre aux problématiques rencontrées et entame une enquête terrain de 2 années. De cette réflexion naît le concept des MADY : Maison d’Alimentation et de d’Activités Durables Interprofessionnelle et Intergénérationnelle.

Une dynamique intercommunale s’est créée avec une forte volonté de maillage territorial et de mutualisation pour répondre aux enjeux des transitions alimentaires et écologiques des Territoires.

Alors, une MADY, kesako ? Il s’agit d’un laboratoire des transitions alimentaires, agricoles et écologiques. Les MADY sont des lieux ou réseaux de lieux mutualisés au service de tous. Ils peuvent prendre des formes variées :  jardins partagés, cuisines, espaces de vente fixes ou itinérants, ateliers bricolage, couture, bureaux, espace de convivialité...

En Bretagne sud, depuis plus de 12 mois, le réseau MADY s’est développé par des rencontres locales et régionales. Le projet est mené dans l’intercommunalité. 4 communes y ont pleinement pris part à des échelles différentes.

Un grand travail a été mené sur les associations et réseau des politiques pour monter un projet de territoire qui défend l’intérêt général.

L’objectif est de co-construire le territoire dans toutes ses dimensions pour accélérer les transitions alimentaires et agricoles.

Actuellement, 4 communes sont particulièrement moteur dans la mise en place de ce type d’organisation, présentant 4 contextes différents, 4 états de maturation différents mais une volonté partagée pour mettre en place ce type de dispositif, au service des citoyens. Chaque commune peut avoir une approche différente mais la finalité reste la même : offrir aux citoyens des espaces de rencontres, d’éducation tout au long de la vie, pour l’apprendre ensemble.

 

https://lh3.googleusercontent.com/xLc9KKE5FXWcsBlmOIugVmAx8LEwzTNKruOt7BKAP0YU7nbEyO3oIzd8snDE8UeW2NMKU4bAEcNIGDfOYTl2WUE7eTugSOgGgQjZYA8MMbdi95hExnwhYpQzND35DPBwlLmSgXBJNJA

Pour exemples, la ville de Lorient (en ciblant la mise en place des MADY dans les quartiers prioritaires de la ville) a répondu à un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Fabrique du territoire » pour financer de l’équipement. Un partenariat avec le centre social « La maison pour tous » qui porte le projet MADY est en place.

La commune d’Hennebont a, quant à elle, besoin de trouver un écosystème qui porte le projet et a besoin de trouver des fonds pour le matériel et le lieu.

Sur la commune de Quéven, un projet d’épicerie sociale et solidaire : EPISOL (porté par le CCAS) s’est monté pour répondre au besoin de renouer avec des producteurs locaux, et l’envie de partager des savoir-faire lors d’ateliers cuisine. Ce projet pourrait devenir « MADY EPISOL ».

Aussi, au cœur d’une même agglomération, le projet a pris sens sur les territoires et continue de se mette en œuvre dans 4 communes (Lorient, Hennebont, Lanester, Quéven), avec 4 degrés de maturation différents, qui réinterrogent leur projet social.

Ces 4 communes font partie d’une même agglomération (Lorient agglomération) dont le soutien s’inscrit dans le projet alimentaire territorial (PAT). L’éducation à l’alimentation en fait pleinement partie (notamment par l’objectif de promouvoir une alimentation de qualité accessible à tous et permettre aux habitants d’être acteurs de leur alimentation : https://www.lorient-agglo.bzh/actions/charte-agriculture-alimentation/).

demarche projet.
Login (0)

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Exemples de ressources pédagogiques pour les publics NEETs et Migrants

En préparation d'un stage d'observation en Italie, une équipe de professionnels de l'insertion socioprofessionnels en Wallonie présentent des outils pédagogiques de base accessibles et potentiellement transposables dans d'autres pays, pour accompagner les NEETs et les primo-arrivants

Plus

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus