chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

S'orienter tout au long de la vie pour tout citoyen

04/07/2018
par Roseline Le Squère
Langue: FR
Document available also in: PL

Le jeudi 05 juillet 2018, l’équipe EPALE France organise une rencontre européenne sur l’orientation tout au long de la vie. En France, la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi permis de créer et d’instituer le conseil en évolution professionnelle (CEP). La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a défini les objets et fonctionnement de ce service. Il s’agit d’une mesure phare de la réforme de la formation professionnelle. Le CEP a pour ambition de favoriser l’évolution et la sécurisation des parcours professionnels des actifs. Il faut également associer à ce contexte le Code du Travail, et notamment l’article 6111-3 qui mentionne que : « Toute personne dispose du droit à être accompagnée, conseillée en matière d’orientation professionnelle, au titre du droit à l’éducation garanti à chacun par l’art. L. 111-1 du code de l’éducation ».

Depuis plus de dix ans, un collectif européen mené tout d’abord par le PRAO Rhône Alpes (France), puis par l’Université Bretagne Sud (France), et enfin, dans son dernier volet, par la structure Pour la Solidarité (Belgique), ont mené des actions au travers de projets successifs financés par le programme ERASMUS +.

Le dernier volet, ORA (Orienter Autrement) questionne les conditions d’accompagnement à l’orientation pour les personnes en situation de handicap. Les étapes, le circuit d’orientation, ainsi qu’un questionnement du rôle, des compétences des conseillers en orientation ont été travaillées afin d’apporter des réponses à l’accompagnement à la professionnalisation des métiers de l’orientation, pour apporter un service optimal aux usagers.

Nous en retiendrons plusieurs éléments, par exemple avec le schéma ci-dessous montrant l’ensemble des étapes où le conseiller sera important. Même si la recherche de l’autonomie de l’usager est permanente, le rôle du conseiller est crucial dans l’accompagnement au positionnement, dans le conseil, voire dans l’aide à la décision.

 

/en/file/schemafinalcircuitdelorientationpng-0schema_final_circuit_de_l_orientation.png

 

 

Pendant le projet ORA, pour l’Université Bretagne Sud, l'expérimentation a consisté à transférer la méthodologie des projets européens précédents (AQOR et DAQOR) afin de créer un réseau dédié à l’orientation active des personnes en situation de handicap. Pendant deux ans, une réunion mensuelle s’est tenue avec un réseau large et ouvert, représentant les structures du handicap, de la formation, de l’orientation et de l’emploi sur le territoire de Lorient. Le groupe a développé une culture professionnelle commune, a organisé plusieurs évènements (visites de sites), a réalisé ce travail de schéma afin de formaliser le « circuit » de l’orientation active d’une personne en situation de handicap.

Le groupe a également réalisé des entretiens auprès de personnes en situation de handicap, de familles et d'encadrants pour analyser le processus d'orientation.

Du côté des professionnels, la compétence « Réseaux » a été fortement en jeu dans le projet ORA. Depuis le début de la chaîne de projets européens dédiés à cette thématique, nous étions plusieurs convaincus que la participation des conseillers à des rencontres réseaux facilitaient grandement l’évolution positive du service offert à l’usager. Par la connaissance des autres structures, par la connaissance des professionnels, par l’interconnaissance et le partage, le développement de culture commune, nous avons testé des méthodes de mise en place de réseaux pour en saisir tous les bénéfices à l’échelle des territoires. Le résultat a été très positif, et a donné lieu à un guide spécifique pour la création et la pérennisation de ce type de réseau. 

Le plus grand bénéfice du projet ORA et des expérimentations ORA aura été la création de ce réseau, ce qui a permis de mieux travailler ensemble, de mieux connaitre ce que font les uns et les autres.

De plus, et en lien avec les objectifs de l’orientation pour tout usager, 8 indicateurs de réussite ont été identifiés :

  1. Prendre le temps de mettre en place un « pronostic des capacités »
  2. Renforcer la motivation, la volonté de la personne accompagnée en favorisant une relation de confiance et l’estime de soi
  3. Accompagner la construction d’un projet personnalisé en permettant des parcours multiples et variés
  4. Travailler ensemble et en réseau
  5. Permettre l’accessibilité aux entreprises et services du milieu ordinaire
  6. Favoriser l’autonomie, « faire avec » pour renforcer la motivation
  7. Permettre le développement et la valorisation des compétences tout au long de la vie
  8. Accompagner les accompagnants

Ces 8 indicateurs viennent questionner le rôle, le périmètre de compétences des conseillers, et l’évolution de leur métier.

Rendez-vous le 05 juillet à la journée thématique pour prolonger la discussion autour de ces indicateurs !

 

/en/file/roselinepng-1roseline.png

Roseline Le Squère est expert thématique EPALE France et Administratrice de l'IRDL (Institut de Recherche Dupuy de Lôme). 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 1 sur 1
  • Portrait de Małgorzata Rosalska
    Bardzo ciekawe rozwiązania. Szczególnie inspirujące mogą być wskazane kryteria powodzenia misji doradców. Wydaje mi się, że także w Polsce postulat integrowania LLL z LLG zaczyna być wprowadzany w życie. I co ważne - dorośli, dla których projektuje się oferty wsparcia doradczego to już nie tylko bezrobotni lub przedstawiciele innych defaworyzowanych na rynku pracy grup. Idee Lifelong i Lifewide Learning wzmacniają konieczność poradnictwa całożyciowego, a to z kolei oznacza potrzebę wsparcia doradczego dla szerokich grup adresatów, w różnych momentach ich zawodowych karier.