Blog
Blog

[Semaine thématique] Échange de livres d’occasion – Bibliothèque vivante

La « Choisissez un livre à emporter » propose d'innombrables livres tandis que la liveLibrary vise à en finir avec les stéréotypes.

Auteurs : Emese Rózsa SZÉMAN, Csilla TAMÁS

Langue originale : Hongrois

 

L’Échange de livres d’occasion | Bibliothèque vivante a été créé en 2015, sous la forme d’une initiative privée, dans le cadre de la célébration du 20e anniversaire du journal étudiant intitulé Perspektíva (Perspective) de Cluj-Napoca. À partir de l’année suivante, il a été repris par l'EMKE, puis par son organisation de jeunesse, l'EMKISZ. Il s’agit d’une initiative venant du terrain, portée par des jeunes dont la façon de voir « cool » les livres et la lecture en garantit le côté novateur. Le projet est opérationnel depuis six ans et, avec de plus en plus de livres et avec des livres vivants très divers, il remporte un grand succès – ce qui prouve sa viabilité.

L’initiative a été basée sur l'idée d'Arany MÁK et de Zenge KOLUMBÁN. « Elles voulaient que la lecture et le recours à des livres physiques regagnent leur popularité parmi les jeunes, tout en pensant que cette manifestation allait les aider à atteindre leur objectif. Effectivement, c’était le cas, puisque des milliers de livres sont échangés lors d’un événement de ce type. » – témoigne la bénévole Melinda MOLNÁR. Le programme a été mis en place par l'EMKE en 2016 et, depuis 2017, il est géré sous l’égide de son organisation pour la jeunesse, EMKISZ.

Könyvturi

 

 

Le groupe cible prioritaire de la manifestation est la tranche d’âge comprise entre 10-20 ans qu’ils voudraient reconduire au monde des livres « hors ligne », afin de leur donner le goût non seulement de la lecture, mais aussi des livres au format papier et de les feuilleter. Pour ce qui est de la collecte de livres ou de la donation, ce sont surtout les personnes plus âgées qui y participent, ainsi, le projet est susceptible de « parler » à toutes les tranches d’âge à la fois. L'événement a été lancé à Cluj Napoca mais déjà en 2017 il a été organisé dans 6 autres villes avec les locaux impliqués. Depuis lors, les événements externalisés fonctionnent continuellement chaque année, le champ d'action des personnes intéressées va donc progressivement s'élargir pour couvrir toute la Transylvanie. Ainsi, la collecte se déroule tout au long de l'année, les livres restants d'un événement « continuent leur chemin » vers le lieu suivant, et à la fin de l'année, l'EMKISZ, avec l'aide de l'EMKE, enrichit la bibliothèque d'une école particulière avec le paquet de livres restant. Chaque année, des milliers de livres changent ainsi de main. La bibliothèque vivante est l’une des parties intégrantes du programme qui attire encore plus d’intéressés : d’une part, les personnes qui jouent le rôle des livres vivants, et d’autre part, ceux et celles qui discutent avec elles. Au cours de ce programme, qui dure généralement deux jours, des tables rondes sont organisées et un concours de langue maternelle a lieu. Les invités, les participants et le public font donc partie des bénéficiaires du programme. Les plus petits sont pris en charge, un coin pour enfants leur est réservé.

Sur la page du réseau social de la manifestation, dans la description de l’événement on trouve l’explication suivante : « L’initiative Échange de livres d’occasion | Bibliothèque vivante cible tantôt les amoureux de la lecture comme les personnes curieuses, et désireuses de mettre en question leur façon de voir les choses. La section Échange de livres d’occasion de l’événement offre un grand nombre de livres dans des thématiques diverses. Les livres peuvent être échangés pour des exemplaires dont les lecteurs respectifs souhaitent se débarrasser, et il est même possible de les adopter. L’objectif principal de la Bibliothèque vivante (Bibliothèque vivante) est de finir avec les stéréotypes, de promouvoir et de renforcer la compréhension mutuelle entre les gens. Pour ce faire, chaque année, nous faisons appel à des livres vivants qui sont susceptibles d’apporter une nouvelle perspective intéressante au travers de leurs expériences de vie, leur métier ou résultats. Il est possible d’emprunter les livres vivants de la même façon que les livres d’une bibliothèque, la seule différence résidant dans le fait que ce sont des personnes, avec qui il est possible de lancer, directement, des conversations profondes avec toute franchise. »

Comme son nom le désigne également, l’initiative Échange de livres d’occasion | Bibliothèque vivante dispose de deux principales branches d’activité, mais elle offre également toute une série de programmes intéressants à toute personne intéressée.

L’événement Échange de livres d’occasion, soit l’échange des livres d’occasion est un programme embrassant une journée entière. Les livres regroupés en différentes catégories (poésie, littérature hongroise, livres scientifiques, livres en langue roumaine ou en langues étrangères) peuvent être consultés par les visiteurs durant toute une journée, les bénévoles ne cessent de remplir les tables de nouveaux livres. L'objectif est de renouveler, actualiser et compléter « les bibliothèques hors ligne ».

Autre programme de la manifestation, la bibliothèque vivante s’étale également sur toute une journée, et fonctionne comme une bibliothèque ordinaire : les lecteurs empruntent un « livre » pour une courte période. Il n’y a qu’une seule différence : dans une bibliothèque vivante, les livres sont des personnes vivantes, ainsi une conversation privée se crée entre le « livre » et son lecteur. L’objectif de la bibliothèque vivante est de permettre aux visiteurs de discuter une petite demi-heure avec chacune des personnes par rapport auxquelles ils gardent déjà une image préalable quelconque, une image dictée, dans de nombreux cas, par un préjugé existant. Sous l’effet de ces conversations, les lecteurs pourraient réviser leurs perceptions. À part cela, ces événements permettent également de rencontrer un grand nombre de personnes décidées, pouvant servir d’exemples à suivre. Toutefois, l'expérience pratique montre que toutes les communautés ne sont pas prêtes à se lancer directement dans une telle discussion personnelle, car elle exige beaucoup d'ouverture. Mais les organisateurs du programme proposent une solution : dans ce cas, le programme de la bibliothèque en direct commence par une table ronde animée pour détendre le public, afin d'avoir le courage d'avoir une telle discussion personnelle plus tard.

könyvturi

À partir de 2019, les amoureux des livres pourront se réunir deux fois par an à Cluj-Napoca, car en plus du grand programme de printemps, une plus petite tournée de livres d'une journée aura lieu en automne, en lien avec la Journée de la langue et du dictionnaire hongrois, organisée par la Bibliothèque culturelle nationale de Hongrie.

Comme tout le reste, ce programme a été perturbé par l'épidémie de coronavirus de 2020, mais l'enthousiasme des organisateurs n'a pas faibli. Après un événement semi-en ligne à l'automne 2020, ils ont organisé un événement en 21, basé principalement sur des rencontres en face à face en Transylvanie. Bien que la situation pandémique ait rendu difficile l'organisation d'une véritable bibliothèque en direct pour des raisons sanitaires, celle-ci a été remplacée par une discussion (table ronde) à chaque endroit, où les questions étaient activement posées par le modérateur et le public. Ce programme très réussi se poursuivra certainement, dans l'espoir qu'une fois les restrictions actuelles surmontées, il offrira à nouveau la possibilité d'un grand nombre de discussions personnelles et d'opportunités de développement.

 

Source Civil Dimensions Volume IV - Best Practices in Cultural Learning p. 60

 

[Article paru dans la cadre de la semaine thématique européenne EPALE / art, créativité et culture. Consultez le sommaire de ce focus et découvrez des témoignages issus de Hongrie, Allemagne, Autriche, Belgique et Finlande].

Login (6)

Vous souhaitez du contenu dans une autre langue?

Ce document est également disponible dans d'autres langues. Sélectionnez-en une ci-dessous.
Switch Language

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Exemples de ressources pédagogiques pour les publics NEETs et Migrants

En préparation d'un stage d'observation en Italie, une équipe de professionnels de l'insertion socioprofessionnels en Wallonie présentent des outils pédagogiques de base accessibles et potentiellement transposables dans d'autres pays, pour accompagner les NEETs et les primo-arrivants

Plus

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus