Blog
Blog

Paysage linguistique - possibilités et limites de l'apprentissage des adultes

Les adultes apprennent différemment des enfants et, bien qu'il s'agisse d'un truisme, cela vaut la peine d'insister une seconde fois sur cette vérité, car elle est la base de la recherche de nouveaux moyens efficaces de réussite éducative, tant du point de vue de l'apprenant que de l’enseignant. (La traduction de la version polonaise)

La traduction de la version polonaise, NSS Pologne

Les adultes apprennent différemment des enfants et, bien qu'il s'agisse d'un truisme, cela vaut la peine d'insister une seconde fois sur cette vérité, car elle est la base de la recherche de nouveaux moyens efficaces de réussite éducative, tant du point de vue de l'apprenant que de l’enseignant. Dans ce texte, j'aimerais examiner si les opportunités offertes par le concept ( Anglais : linguistics landscape) de paysage linguistique peuvent relever un tel défi ?

 

Linguistique du paysage des langues

                                   

Au début, il convient de parler en quelques mots du concept de paysage linguistique et de ce qu'il offre dans le domaine de l'éducation aux langues chez les adultes. Le concept est apparu pour la première fois dans l'article de Landry et Bourhis (1997 : 25) il est très ancré dans la tendance sociolinguistique. Les auteurs ont remarqué que :

                                                     

« Le langage des panneaux routiers publics, des panneaux publicitaires, des noms de rues, des noms de lieux, des enseignes commerciales et des enseignes publiques sur les bâtiments gouvernementaux se combinent pour former le paysage linguistique d'un territoire, d'une région ou d'une agglomération urbaine, donnés… »

 

 Cela signifie que les infrastructures urbaines, c'est-à-dire les panneaux routiers, les noms de rue, les noms de monuments, les lieux historiquement et culturellement importants, ainsi que les panneaux d'affichage, forment ce qu'on appelle le paysage linguistique d'un territoire, d'une région ou d'une agglomération urbaine, donnés. En bref, l'environnement contribue à la perception linguistique d'un espace donné.

Góral (2011 : 42) souligne :

 

 "La prédominance de la communication visuelle dans le monde moderne signifie que la ville nous parle constamment, et nous l'ignorons souvent. La langue présente dans notre environnement, les mots et les images d'accompagnement montrés dans les lieux publics font l'objet de recherches sur le nouveau domaine d’étude en pleine expansion - le soi-disant paysage linguistique. "

 

Deux directions d'influence peuvent être distinguées :

 

haut vers le bas - est un impact haut vers le bas, l'impact des plaques conçues et placées par des organismes gouvernementaux locaux ou d'État, comme les panneaux déjà mentionnés ou bien  les noms des rues.

 bas vers le haut - à son tour, signifie une action ascendante comme cela a été initié par des entrepreneurs privés, les commerçants et les fabricants, sous forme de dépliants, de vitrines et de panneaux d'affichage.

 

 Bien que la division en éléments officiels et non officiels d'un paysage linguistique puisse également être acceptée, cela simplifie grandement la catégorisation.

Fotolia_52737086_xl_0

 

Langage du paysage et éducation linguistique des adultes

 

Le concept de paysage linguistique peut être utilisé dans l'éducation des adultes. Tout d'abord, comme une source de matériel linguistique authentique disponible dans la réalité quotidienne, il ne nécessite pas de recherches supplémentaires dans les bibliothèques ou les librairies.

Le matériel qui est à la base de la formation est à 100% authentique, ce qui est un avantage supplémentaire pour l'apprenant adulte, qui vient à la langue dans un apprentissage pragmatique et veut seulement apprendre ce qui peut vraiment lui être utile. De plus, il faut mentionner que l'utilisation de matériaux authentiques a un autre avantage important, à savoir augmenter la motivation des apprenants, ce qui est comme une conséquence naturelle du fait que le matériau utilisé dans l'exercice se trouve dans une situation de communication authentique.

 

En réalité virtuelle ou en réel ?

 

La meilleure situation possible est de découvrir les possibilités d'un paysage linguistique avec les étudiants. Comme une promenade  à travers une ville étrangère est possible, par exemple. Les voyages d'étude ou des programmes d'échange sur les jeunes du secondaire, dans le cas des personnes déjà professionnelles peuvent être difficiles, mais des traces de culture étrangère peuvent aussi être recherchées sur leur lieu de résidence, surtout si c’est une grande ville. L'impact de la mondialisation peut être vu à chaque circuit et offrir aux élèves des classes personnalisées sous la forme d'une promenade autour de la ville, où ils peuvent découvrir l'influence omniprésente de la culture étrangère (et la langue en même temps !), L'intérêt peut non seulement être  la recherche des noms étrangers sur les magasins (par exemple, le mot « sale » se trouve dans de nombreux endroits ), mais aussi l'analyse des menus en langue étrangère dans les cafés et restaurants, ainsi que des sous-titres en langue étrangère expliquant l'histoire  des endroits intéressants historiquement et culturellement. Cependant, si ce formulaire n'est pas disponible, un professeur de langue étrangère peut utiliser toute une collection de documents (tickets, dépliants, photos) et offrir à ses étudiants une promenade virtuelle autour des lieux intéressants.

Certes, ces classes offriront une belle pause par rapport au mode "classe" standard, ce qui aura un effet positif sur la motivation à apprendre.

 

Bibliographie:

 

 Góral, B. (2011). Qu'est-ce qu'un paysage linguistique(: linguistics landscape) ?, Langage cognitif. édité par K. Juszczyk, B. Mikołajczyk, J. Taborka et W. Zabrocki, éd. Rys, Poznań, 41-60.

Landry, R., Bourhis, R. (1997). Paysage linguistique et vitalité ethnolinguistique:

étude empirique, Journal of language and Social Psychology, 16 (1), 23-49.

 

dr Joanna Kic-DrgasProfesseure adjointe à l'Institut de Linguistique appliquée, Université de Adam Mickiewicz à Poznan. Auteure de nombreux articles dans le domaine de la méthodologie et de la didactique de l'enseignement des langues étrangères. Actuellement, son principal sujet d'intérêt est l'enseignement des langues spécialisées. Ambassadrice d'EPALE.

 

Voir aussi:

Comment enseigner efficacement les langues étrangères aux personnes d’âge mûr ?

Login (4)

Vous souhaitez du contenu dans une autre langue?

Ce document est également disponible dans d'autres langues. Sélectionnez-en une ci-dessous.
Switch Language

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus