chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

Blog

REL (Ressources éducatives libres) autour des programmes d’acquisition des compétences de base

01/12/2020
par EPALE Moderator
Langue: FR
Document available also in: EN DE HU SL

[Cet article a initialement été publié en anglais par EPALE Europe, traduit en français par EPALE France.]

Guide de ressources clés et bonnes pratiques destinées à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques !

 

L’Unité a été conçue dans l’optique de présenter un guide des ressources clés et des bonnes pratiques en matière d’élaboration et de mise en œuvre de politiques en matière de stratégies visant à sensibiliser, motiver et renforcer la persévérance des apprenants. Regardez la vidéo suivante pour comprendre l’importance de la sensibilisation, de la motivation et de la persévérance !

 

Téléchargez le script de la vidéo ici !

 

Les objectifs des REL

Cette unité, qui fait suite à la Série de renforcement des capacités de l’EBSN sur EPALE, a pour vocation de présenter un ensemble structuré de ressources et d'exemples visant à :

  • aider les parties prenantes à mieux comprendre l’importance d’avoir des stratégies de sensibilisation (campagne, informations, accompagnement et orientation) cohérentes et solides concernant les offres d’apprentissage de compétences de base pour adultes
  • aider les parties prenantes à mieux saisir l’importance de la motivation des apprenants et leur donner les clés pour la renforcer, la soutenir et la maintenir
  • expliquer la différence entre motivation primaire et persévérance, et préciser l’importance de ces deux éléments en termes d’efficacité sur les offres d’apprentissage

Les défis rencontrés en matière de sensibilisation et de participation

Un pourcentage élevé des apprenants dont le niveau de compétences de base est faible ne se documente pas sur les cours mis en place. Pour beaucoup d’apprenants potentiels issus du groupe cible, le manque d’information, à la fois concernant leur niveau de compétences et les offres d’apprentissage existantes, en est la cause. Pour pallier ce besoin de sensibilisation, des campagnes d’information soigneusement élaborées, visant à rediriger l’apprenant vers des points d’orientation individuels, pourraient être mises en place. Elles permettraient alors d’inclure l’apprenant dans un processus composées de démarches d’identification et de tests, l’orientant ainsi efficacement vers une offre d’apprentissage de qualité. 

 

En quoi la sensibilisation aux compétences de base est-elle si importante ?

Du point de vue de l’inclusion, de l’emploi, de la citoyenneté active et de la cohésion sociale, il est essentiel d’être doté de compétences de base solides. Les adultes dont le niveau de compétences de base est faible sont plus en marge du marché du travail, moins à même d’être actifs sur le plan social en engagés sur le plan politique et plus sujets à des problèmes de santé. D’après les gouvernements nationaux et les autorités régionales, le faible niveau de compétences de la population entraîne une hausse des dépenses sociales ainsi qu’un appauvrissement et un relâchement des économies. 

La sensibilisation à cet égard est un point de départ pour les décideurs politiques. En effet, la question des compétences de base doit occuper une place centrale au sein de l’agenda politique. Il est tout aussi important de s’adresser aux parties prenantes qui jouent un rôle d’intermédiaire et de points de contacts pour le groupe cible. Les organisations de prestataires doivent également mieux évaluer la nature des besoins des adultes en matière de compétences de base et passer en revue tous les éléments nécessaires pour garantir une prestation de qualité. Enfin et surtout, il est important d’informer le grand public et plus particulièrement les apprenants potentiels.

Ces dernières années, de nombreux pays européens ont tenté de mettre en œuvre des stratégies nationales visant à répondre aux besoins des adultes dont le niveau de compétences de base est faible. Toutefois, les stratégies n’ont pas toutes rencontré le succès escompté. Un grand nombre de prestataires a fait état d’une faible demande à l’égard des cours qu’ils proposent. À cela, différentes raisons : les apprenants du groupe cible ne semblent pas être conscients de leur besoin en formation, ils étaient convaincus de ne pas être prêts à être formés (manque de confiance en eux), ils se trouvaient désemparés face aux difficultés et ne souhaitaient pas s’engager dans un système qui leur rappelle trop fortement l’école, ou ils se heurtaient à une série d’obstacles pratiques tels que le manque d’argent ou de temps. 

Des stratégies d’information plus sensibles et soigneusement élaborées témoignant d’une réelle compréhension du groupe cible peuvent renforcer la motivation des adultes à améliorer leurs compétences. Pour de nombreux adultes, leur faible niveau de compétences de base constitue une source d’embarras, voire de honte. Les campagnes médiatiques efficaces permettent d’atténuer le sentiment de tabou que les apprenants peuvent ressentir face à leur manque de compétences de base, tout en informant la population générale sur la véritable ampleur du problème.

Une série de partie prenantes, issues des secteurs de l’éducation, de l’emploi, de la santé et social, doivent sensibiliser d’autant plus quant à la nature exacte des besoins en matière de compétences de base fonctionnelles. Il a été clairement démontré qu’il existe une confusion entre l’alphabétisation initiale (saisir les principes de la lecture et de l’écriture) et l’alphabétisation fonctionnelle (automatiser les mécanismes de lecture et d’écriture afin de pouvoir atteindre pleinement ses objectifs). Les parties prenantes en contact avec le groupe cible potentiel doivent également tenir compte du caractère hétérogène du groupe cible d’apprenants adultes ainsi que de la complexité de leurs profils de compétences. Un niveau modéré de compétences professionnelles ne garantit pas un niveau fonctionnel de compétences de base. Que ce soit au sein du groupe cible ou parmi un large éventail de parties prenantes, un niveau accru de sensibilisation et de connaissances en matière de compétences de base est un facteur important pour garantir une mise en œuvre efficace des politiques.

Ressources clés

Commission européenne 2015. Améliorer la politique et les offres d’apprentissage pour adultes en Europe. Rapport 2020 ET rédigé par le Groupe de Travail sur l’Apprentissage des Adultes 2014-2015
Consultez le chapitre 2 concernant les compétences de base et l’infographie de la page 21 !

ELINET. Rapport l’outil de sensibilisation d’ELINET

Les avantages des stratégies de sensibilisation

Les apprenants adultes dont le besoin d’accroître leur niveau de compétences de base est élevé sont ceux qui s’engagent le moins dans l’apprentissage. Les stratégies de sensibilisation intelligentes sont essentielles pour susciter l’intérêt des apprenants, les amener à rechercher un accompagnement et à s’engager dans un parcours d’apprentissage. Pour un aperçu des stratégie efficaces de motivation, consultez l’article de blog de Graciela Sbertoli.

Visionnez le témoignage vidéo de la campagne Taking the first step de l’Agence nationale d'alphabétisation d’Irlande (NALA), qui illustre comment promouvoir les programmes de compétences de base dans les médias : Eamon, étudiant, nous partage son histoire après avoir repris le chemin de l’éducation afin d’améliorer ses compétences en lecture, en écriture et en calcul.

 

 

 

 

 

Source : NALA.

 

Comment les stratégies de sensibilisation peuvent-elles être utiles aux programmes de compétences de base ?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser les adultes à se tenir à l’écart des initiatives de formation tout au long de la vie. Dans tous les pays européens, les groupes défavorisés sont sous-représentés dans la formation tout au long de la vie. Ils ne sont souvent pas informés de l’existence d’opportunités d’apprentissage et ne savent pas comment y participer. Des études européennes ont également révélé que les prestataires de formation manquent souvent d’approches personnalisées pour atteindre ce groupe cible. Ils ne savent pas comment développer et mettre en pratique des offres d’apprentissage conçues sur mesure, permettant d’atteindre les groupes défavorisés. Le développement d’approches et de méthodes éducatives ainsi qu’une communication soigneuse sont des éléments clés pour une sensibilisation efficace.

Les stratégies de sensibilisation peuvent être considérées comme le point de départ des initiatives menées pour capter l’attention de l’apprenant, lui permettre de mieux saisir le besoin d’un apprentissage complémentaire et également d’y voir un parcours pédagogique. Elles permettent aussi d’offrir à l’apprenant le suivi nécessaire pour accéder à l’offre.

Les adultes dont le niveau de compétences de base est faible ont souvent peu confiance en leurs capacités d’apprentissage et sont donc très peu enclins à saisir les opportunités de formation. Pourtant, des études ont montré que lorsque les apprenants s’engagent sur le chemin de l’apprentissage et du gain d’expérience, ils sont plus confiants et sont plus à même de suivre une formation tout au long de la vie. Il est essentiel de mettre en œuvre des mesures intelligentes de sensibilisation envers les adultes qui, autrement, n'auraient pas répondu aux offres d’apprentissage, afin de garantir le succès des politiques de ce secteur.

Ressources clés

Carpentieri, J.D. 2014. Développer les compétences de base chez les adultes : Participation et motivation. 

Article de blog EPALE par Graciela Sbertoli : des stratégies de sensibilisation pour des offres d’apprentissage durables des compétences de base

Résumé du projet « On The Move » : Bonnes pratiques européennes en matière de sensibilisation, d’orientation pédagogique et d’opportunités de formation destinées aux apprenants les plus défavorisés. 

Ce manuel présente 33 bonnes pratiques européennes portant sur l’inclusion dans le parcours de la formation tout au long de la vie des personnes issues de groupes vulnérables. De nombreux exemples traitent de la sensibilisation aux offres d’apprentissages de compétences de base.

 

L’importance de la motivation et la persévérance chez l’apprenant

De manière générale, l’apprentissage des adultes repose sur un engagement volontaire de la part de l’apprenant et dépend d’un fort taux de motivation individuelle. Malheureusement, des études ont révélé que plus le niveau d’éducation des adultes était faible, moins ils étaient motivés à suivre une formation complémentaire.

La motivation conduit un individu à s’engager dans un parcours d’apprentissage, mais il faut l’entretenir. La sensibilisation tend à attirer l’apprenant et certain niveau de persévérance sera nécessaire afin de poursuivre l’apprentissage en dépit des difficultés, avant d’atteindre l’objectif fixé.

Pourquoi certains apprenants adultes terminent sans encombre leur parcours d’apprentissage, tandis que d’autres abandonnent à mi-chemin ? Les adultes mènent des vies compliquées et peuvent parfois manquer de temps pour poursuivre leur apprentissage. Un fois engagés dans un parcours de formation, de nombreux obstacles extérieurs peuvent surgir. Ils peuvent également se sentir découragés, particulièrement si l’offre ne leur paraît pas totalement pertinente au regard de leurs intérêts et besoins. 

Le développement de compétences de base chez un apprenant demande quelques efforts et de l’entraînement à hauteur de plusieurs milliers d’heures pour un adulte dont le niveau de départ est très faible. Ainsi, le défi pour les offres d’apprentissage de compétences de base est de réussir à pousser l’apprenant à persévérer. Pour ce faire, il est important de s’assurer que les objectifs d’apprentissages sont atteignables, de manière à ce que l’apprenant puissent se fixer de nouveaux buts et suivre ses progrès. L’offre d’apprentissage doit également être flexible afin d’empêcher l’apparition d’obstacles potentiels pouvant mener l’apprenant à interrompre, voire abandonner complètement son parcours de formation. Les apprenants peuvent « décrocher » pendant un certain temps, du moment qu’ils reviennent et terminent leur parcours d’apprentissage avec succès. Pour les encourager, les programmes doivent être bien conçus.

Les décideurs politiques ainsi que les prestataires de formation utilisent souvent le terme « rétention des apprenant » qui semble, en apparence, identique au concept de la persévérance. En réalité, l’objectif n’est pas le même. La rétention des apprenants est un concept centré sur le prestataire, tandis que la persévérance place l’apprenant au premier plan. Il s’agit-là d’un facteur important pour le succès des politiques appliquées aux compétences de base.

Commission européenne (2015). Soutenir les politiques d’orientation en matière de compétences de base pour adultes.

Cette étude fournit à la Commission les informations nécessaires pour éclairer les discussions politiques concernant les compétences de base pour adultes. Consultez le chapitre 2 pour comprendre l’impact des compétences de base sur les apprenants adultes individuels !

Groupes de travail « Education et Formation » des adultes (2015). Politiques visant à développer la participation des adultes. 

Ce résumé de rapports nationaux expose les politiques visant à développer la participation des adultes aux programmes de compétences de base. 

NRDC (2008). Résumé de recherches : Persévérance.

Consultez le résumé pour en savoir plus sur les résultats des recherches au sujet de la persévérance des apprenants.

Melrose. (2014). Encourager la participation et la persévérance.

Consultez le chapitre 2.2 de la page 17 portant sur les modèles de participation et de persévérance dans l’éducation, pour bénéficier du contexte théorique. 

Commission européenne 2015. Formation et éducation des adultes en Europe :  Développer l’accès aux opportunités d’apprentissage. Rapport Eurydice.

Consultez le chapitre 5 concernant la sensibilisation, la prise de conscience et les nombreux services d’orientation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bonne qualité de l'offre est bien sûr un facteur essentiel pour assurer la persévérance de l'apprenant. La formation des enseignants axée très spécifiquement sur les différentes compétences de base, sur l'importance des approches centrées sur l'apprenant, sur la manière de rendre l'offre pertinente et flexible, et sur la didactique et les outils (y compris les outils numériques) à utiliser, est un facteur essentiel, tant pour la formation initiale que pour le développement professionnel continu.

 

Ressources clés

Rubriques sur les REL

Rubrique 1
La première partie des REL recense des stratégies pour des programmes de sensibilisation efficaces, les bonnes pratiques de l’UE ainsi que d’autres outils (par exemple, des campagnes ou des programmes de sensibilisation via les médias ou sur le lieu de travail.)

Rubrique 2
Dans cette rubrique, vous découvrirez les actions recommandées qui soutiennent la motivation et la persévérance des apprenants avec des exemple pratiques.

Rubrique 3
Dans cette rubrique, vous découvrirez les mesures complexes qui soutiennent la motivation et la persévérance des apprenants sur le plan systémique. Vous pourrez en apprendre plus sur les services d’orientation, les modèles de financement et bien d’autres mesures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accédez ici à une liste de ressources clés issues des REL 

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn Share on email
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 1 sur 1
  • Portrait de Andrea Visztenvelt
    Azokat a hátrányos helyzetű személyeket, akik felnőttként alacsony iskolai végzettséggel kerülnek a különböző képzésekbe, kiemelten sérülékeny, és a lemorzsolódással veszélyeztetett csoportnak kell tekintenünk (Zrinszky, 2005). Mivel ezeknek a személyeknek sok esetben korábbi tanulással, iskolai környezettel összefüggő kudarcaik is jelen vannak, ezért az alacsony képesség szintek mellett ezzel is szembe kell nézni a felnőttoktatóknak, a képzés szervezőinek. A részvételi és teljesítmény motiváció ellen ható tényezőket az olyan humán szolgáltatásokkal lehet kiküszöbölni, illetve csökkenteni, mint a személyes mentorálás, vagy a képzésbe vonást megelőző pályaorientációs programok, amelyek az öndefiníciós képesség erősítése révén viszik közelebb az egyéni céljaik eléréséhez a személyeket. A képzés folyamán pedig véleményünk szerint a tanulásmódszertani fejlesztés lehet eszköze annak, hogy a felnőttként az iskolapadba visszaülő egyének hatékonyan és eredményesen legyenek képesek az elméleti és gyakorlati tananyag elsajátítására.