chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

NetWBL - Thematic Network Work-based Learning and Apprenticeships (Réseau thématique pour la formation basée sur le travail et l’apprentissage)

18/09/2017
par Ulrike ENGELS
Langue: FR
Document available also in: DE EN

Article écrit par Ulrike Engels, universitaire à l’Agence nationale BIBB « Éducation pour l’Europe » et actuel coordinateur du réseau NetWBL.

Le système de formation professionnelle allemand est unique au monde. Alors que, à travers le monde, la plupart des étudiants des filières professionnelles achèvent leur formation initiale dans des établissements d’enseignement professionnel, en Allemagne il est de coutume que certaines étapes de la formation aient lieu dans les entreprises. Ces formations en entreprises sont supervisées par l’établissement d’enseignement et sont en lien étroit avec le programme d’enseignement. Les experts en économie de l’éducation confirment que ce modèle d’un enseignement combiné à des stages en entreprise contribue à maintenir en Allemagne un taux de chômage des jeunes nettement inférieur à ceux des autres pays de l’UE. À la lumière de ces constatations et parce qu’ils font face à un taux de chômage des jeunes relativement élevé, plusieurs États membres de l’UE ont commencé à s’intéresser à des formations qui combinent enseignement et stages et lancent des projets pilotes de formations basées sur le travail. Avec le réseau NetWBL, financé dans le cadre du Programme de formation tout au long de la vie, une structure de soutien est également en train de se mettre en place pour faciliter l’échange d’informations et la mise en œuvre de programmes de formation par le travail.

/fr/file/logonetwbljpglogo_netwbl.jpg

Logo von NetWBL

logo NetWBL

Le projet « Thematic Network Work-based Learning and Apprenticeships », dont le sigle est NetWBL, a officiellement pris fin le 31 août 2016. Durant les trois années précédentes, 29 agences nationales en Europe ont travaillé ensemble de manière intensive pour rendre visibles et utilisables les résultats de projets liés à l’apprentissage basé sur le travail (Work-Based Learning, WBL). Le réseau NetWBL a identifié, classé et diffusé les résultats de projets WBL issus du Programme pour l’apprentissage tout au long de la vie ainsi que, dans les débuts, du programme Erasmus+. Cette initiative a permis de renforcer en Europe le rôle de l’apprentissage basé sur le travail dans la formation professionnelle initiale et continue, ainsi que dans l’enseignement supérieur.

Le réseau NetWBL était également actif, et l’est toujours, dans l’Alliance européenne pour l’apprentissage, parce qu’il cherche à contribuer au renforcement mutuel des politiques et des programmes ainsi qu’au soutien des politiques d’éducation.

Diaporama sur NetWBL

Une boîte à outils (TOOLKIT) pour l’apprentissage basé sur le travail

Le réseau propose surtout le WBL TOOLKIT, la première plateforme web européenne à offrir de nombreux matériaux et outils transférables d’un projet à l’autre pour l’apprentissage basé sur le travail. Les politiciens, les partenaires sociaux, les institutions d’enseignement supérieur ainsi que les intervenants dans les secteurs d’éducation concernés utilisent la plate-forme pour trouver des informations et mettre en œuvre l’apprentissage basé sur le travail dans leur pays, leur entreprise ou leur établissement d’enseignement.

Le WBL TOOLKIT est composé de 3 sections : une introduction au WBL, les outils et les matériaux. Dans le chapitre d’introduction au WBL, le but et les principes de l’apprentissage basé sur le travail sont expliqués : on y trouve des définitions, une information sur les avantages, les obstacles et les degrés de mise en œuvre du WBL en Europe. La section la plus importante, une banque de données contenant plus de 70 éléments, offre des outils, des modèles, des méthodes et des exemples de WBL, et aborde huit sujets clés : le gouvernement et les systèmes administratifs, les partenariats, la mise en œuvre du WBL, la formation des enseignants et des formateurs, l’évaluation et le contrôle de la qualité du WBL ainsi que l’évaluation des compétences acquises par l’apprenant et la reconnaissance officielle de celles-ci.

Un ensemble de ressources supplémentaires complète cette banque de données : une bibliographie, disponible en ligne, comprenant actuellement 300 publications en plusieurs langues, une série de cas d’études concernant la mise en œuvre du WBL, un glossaire des termes techniques pertinents ainsi qu’une liste de projets que les outils et autres matériaux ont permis de mettre en œuvre.

Ainsi le WBL TOOLKIT () vient compléter les initiatives européennes de politique d’éducation et crée un véritable lien entre politiques et pratiques.

Étude : Rapport sur les besoins et les lacunes de la formation basée sur le travail

Le réseau a permis au rapport « Work-based learning needs and gaps » (Besoins et lacunes de la formation basée sur le travail) de voir le jour. ( Lien vers l’étude ) qui recense ce qu’il faudra mettre en place pour la formation par le travail à l’avenir. Les projets évalués dans le cadre des conférences du réseau ont été discutés et analysés dans le but de faire ressortir les aspects qui ont été négligés. Les points sur lesquels il faudra potentiellement se concentrer et les défis qui se posent actuellement à la formation par le travail ont été identifiés, afin qu’ils puissent être pris en charge dans le cadre du programme actuel Erasmus+, qui se poursuivra jusqu’en 2020. Sur la base de ce rapport, des recommandations à la Commission européenne ont été rédigées et des candidats potentiels pour de futurs appels Erasmus+ à faire des propositions ont également été identifiés.

Les missions du réseau ne sont pas encore entièrement accomplies. Une participation collective reste nécessaire pour maintenir l’élan et la progression dans la réforme du système de formation professionnelle en Europe. La prochaine étape impliquera que le réseau NetWBL fasse partie de la plate-forme de support en ligne de l’Alliance européenne pour l’apprentissage, tandis que TOOLKIT restera ouvert aux modifications, afin que de nouveaux outils tirés de projets Erasmus+ existants puissent y être intégrés.

Au-delà de la formation professionnelle initiale

La formation basée sur le travail n’a pas un rôle à jouer uniquement dans la formation professionnelle initiale. Les entreprises et les acteurs politiques ont également pris conscience que l’entreprise peut aussi être un lieu d’apprentissage dans le cadre de la formation continue et l’accent a été mis sur l’apprentissage par le travail dans de nombreux projets et études de modèles de formation continue. Avec un peu de créativité, les outils de la formation initiale peuvent être transférés à la formation continue.

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn