chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

L'action de formation comme parcours pédagogique.

09/04/2019
by Thierry Ardouin
Langue: FR

Retour d'une rencontre des rendez vous des acteurs Grand Est qui s'est tenu le 2 avril dernier à Nancy, Reims et Strasbourg. Intervenant lors de cette rencontre, je me propose d’en faire un retour. Et propose à chacun des participants ou des lecteurs de cet article de compléter, amender, donner son point de vue et autres échanges.

/pt/file/shutterstock373266430jpg-2shutterstock_373266430.jpg

 

Depuis neuf ans, l’université de Lorraine organise des rencontres entres acteurs de la formation des adultes avec le soutien de la Région. Initialement à Nancy, ces rencontres ont pris un autre format et une autre envergure en étant organisées parallèlement sur trois sites : Nancy, Reims et Strasbourg. 

Le format est interactif et participatif, en utilisant le numérique (comme l’application BEECAST). Chaque site est interpelé et participe à la construction des échanges par la rédaction d’un nuage de mots, en réponse aux questions de la journée, et par les questions des participants.

 

Plusieurs fois par an, «Les rendez-vous des acteurs de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement» interrogent un sujet d’actualité, de débat ou d’échanges d’expériences.

Le rendez-vous du 02 avril 2019,animé par Marc Olenine, interroge la dimension ingénierie et lance les échanges à partir de deux questions, préalablement posé sur le site des rendez vous des acteurs :

La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » pose-t-il les jalons d’une nouvelle société de compétences ?

«Qu’est-ce qu’une action de formation définie comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel et pouvant être réalisée en tout ou partie à distance ou en situation de travail ?».

 

Les participants ont pu avoir un premier ensemble de questions et de textes.

Quelles sont les démarches de l'Ingénierie de la formation ? Une démarche d'ingénierie en quatre temps itératifs : (ACRE) analyser, concevoir, réaliser, évaluer (Ardouin, 2003, 2017) 
Quels sont les nouveaux outils de la formation ? Education formelle, non formelle, informelle, dans un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel et pouvant être réalisé en tout ou partie en centre de formation, à distance ou en situation de travail ?Comment accompagner le développement personnel et professionnel des individus au sein des organisations ? Le retour du sujet.

 

Les invités de ce rendez vous d’avril sont :

Thierry Ardouin - Professeur et responsable de la mention master Sciences de l'éducation et de la Formation, Membre du thème "Professionnalités et professionnalisation" au laboratoire CIRNEF de l'université de Rouen Normandie. Coordinateur thématique EPALE FRANCE/Eramus+ France « Ingénierie et dispositifs de formation »

Lionel Lemaire - Responsable du développement, de l’innovation et de la stratégie partenariale chez Fongecif Grand Est  en tant que grand témoin.

 

Parallèlement à cet article, nous vous invitons à visionner et réagir à tout ou partie de la vidéo de la rencontre :

VIDEO DE LA RENCONTRE DES ACTEURS 

 

La rencontre et les échanges / Mise en perspective de la loi dite « liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018 est organisée à partie de 3 entrées : 

  • Une démarche d’ingénierie en 4 temps itératifs
  • Les nouveaux outils de la formation
  • Accompagner le développement personnel et professionnel

La même question est posée pour les 3 sites. Un temps de réflexion (10mn) puis un temps de restitution (3x3 mn) et interactions avec les intervenants (15 mn). Ainsi chaque table rédige des éléments de réponse dans le beekast, avec 3 colonnes dans le beekast, une par site.

 

Question 1 : « Indiquez au moins 5 mots que vous associez à « parcours pédagogique »

Les participants peuvent commencer à se connecter au beekast et à alimenter au fur et à mesure de leur arrivée. Pour faciliter les choses on met sur les tables un document qui donne la consigne suivante : "Dès que vous serez plus de deux à cette table, connectez au beekast (https://my.beekast.com

Sans reprendre tous les mots, nous pouvons dire que les participants sont bien sur dans la thématique mais surtout qu’ils font ressortir la problématique qui interroge : 1) les objectifs professionnels à définir et déterminer, 2) La conception du parcours pédagogique et ses différentes modalités, et 3) la place, rôle et fonctionnement de l’accompagnement.

/pt/file/nuagedemotrdvdesacteurspngnuage_de_mot_rdv_des_acteurs.png

Question 2 : « En vous référant à votre expérience, quels seraient les ingrédients indispensables d’une ingénierie de formation efficace » ?

Les participants ont pu donner de nombreux ingrédients. En résumé, nous pouvons dire :

  • Tout d’abord, la nécessité de dégager l’objectif et la finalité de l’action avant les moyens.
  • Développer une démarche continue et itérative que nous proposons en quatre étapes, ACRE : Analyser, Concevoir, Réaliser, Evaluer.

Les quatre étapes ACRE se trouvent dans chaque étape du ACRE.

Interroger, définir et distinguer les différents niveaux et acteurs : macro/méso/micro ;

  • Repérer et développer les ressources disponibles, tant internes qu’externes, tant humaines que techniques, matérielles et financières.
  • Prévoir des temps et des espaces de régulation aux différents niveaux et moments de la formation.
  • S’inscrire dans une logique humaniste, constructiviste et pédagogique.

Ces ingrédients ne règlent pas tout mais sont une bonne base pour la formation, et peuvent éviter la confusion des rôles, une planification rigide et un enfermement ou vision totalitaire de la formation et du processus d’apprentissage.

 

Question 3 : « Comment, selon vous, peut-on construire un « parcours pédagogique » ?

Comme précédemment, les participants ont pu donner de nombreux éléments. Voici notre synthèse.

Construire un parcours pédagogique nécessite de s’inscrire dans une ingénierie et de prendre le temps de l’analyse : individuelle, du ou des commanditaires, du contexte. Bref des contraintes, enjeux et situations en jeu, mais aussi des ressources dont les modes de formation et les dispositifs. Tout ce travail permet de rendre visible et d’élaborer le cahier des charges de la formation.

A partir de cette analyse, concevoir le parcours en combinant les différents moyens à disposition ou à construire : formation à distance, formation en situation de travail, blocs de compétences, validation des acquis, accompagnement, certification, etc.

Réaliser en utilisant, créant, cherchant les outils pédagogiques en lien avec les publics, les situations et les objectifs.

Evaluer les différents temps ou étapes tout au long du processus et au final.

 

Question 4 : « En vous référant à votre expérience, quelles seraient les bonnes pratiques d’accompagnement des personnes » ?

Là encore, les participants ont pu donner de nombreux éléments. Voici notre synthèse.

  • Avoir et/ou construire la visibilité d’un objectif.
  • Définir le contrat de l’accompagnement.
  • Construire la relation par la régulation et la communication par l’écoute, l’écoute, l’écoute.
  • Et lorsque l’on ne sait plus où on se situe, si nous sommes pris dans des postures délicates ou contradictoires. Réfléchir à sa posture et à notre équilibre professionnel à partir de la triade éthique présentée par Paul Ricoeur : respect de soi, respect de l’autre, respect de l’institution.

 

Eléments conclusif pour l’intervenant : « Quelles recommandations particulières feriez-vous aux formateurs de formateurs et aux maîtres d’ouvrage » ?

Tout d’abord cette rencontre est riche et source d’enseignements, d’échanges et les éléments précédents en sont quelques points saillants. Nous pourrions dire que les éléments vus aujourd’hui, sans être exhaustifs, sont la trame d’un référentiel des bonnes pratiques du métier et la base d’un programme et de contenus de formation pour développer ses connaissances, développer ses compétences et donner ou construire du sens à son action.

 

Dans l’attente de vos réactions, compléments et échanges.

/pt/file/thierryardouinjpg-9thierry_ardouin.jpg

 

Thierry Ardouin est coordinateur thématique EPALE France "Ingénierie et dispostifs de formation" et professeur des universités à l'Université de Rouen. 

 

 

 

 

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn