chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Journey to Work : une expérience de travail et de vie réussie !

12/09/2019
par Pieter van Schie
Langue: FR
Document available also in: EN

/fr/file/communitygardeningslideshowjpg-0community_gardening_slideshow.jpg

Gardening tools and clothing on a beautiful path

 

Avec un taux de chômage qui reste élevé (11,2 % au Royaume-Uni) et le Brexit qui se poursuit, beaucoup de jeunes d’aujourd’hui font une entrée très lente sur le marché du travail, une situation qui pourrait bien se traduire par une baisse de revenus permanente. Le programme Journey to Work 4 (JTW4) visait à améliorer leurs perspectives d’emploi et leurs revenus potentiels en offrant un ensemble complet de mesures de soutien combinant un placement professionnel, l’acquisition d’une langue étrangère et les avantages d’une expérience interculturelle. John, un participant de JTW4, a déclaré : «Mon employeur était vraiment content de moi et m’a proposé de m’engager... Que demander de plus?». Le programme Journey to Work est également connu sous le nom de «Going Dutch» (que l’on pourrait traduire par Vers le néerlandais). Néanmoins, cette fois, ce surnom ne lui collait pas vraiment à la peau; l’aventure ne les mènerait pas seulement aux Pays-Bas, mais aussi en Espagne.

 

Une belle réussite

Le programme Journey to Work a connu un véritable succès au cours des deux dernières années. Il permet de mettre les jeunes (jusqu’à 30 ans) sur la bonne voie et s’adresse à des participants écossais présentant les caractéristiques suivantes :

* jeunes diplômés de l’EFP

* jeunes sans ou disposant de peu d’expérience dans le monde du travail

* jeunes bénéficiant de prestations sociales (ou sur le point de les obtenir)

* chômeurs et problèmes divers

Bande-annonce de Journey to Work : https://fromworktowork.wordpress.com/2019/03/25/trailer-journey-to-work/ 

 

Témoignages

/fr/file/dordrechtjpgdordrecht.jpg

Traditional Dutch houses on a street in the city of Dordrecht

Kyle : «Au début, j’étais terrifié à l’idée de rencontrer ma famille d’accueil et les gens avec lesquels je devrais passer mon temps, mais j’ai fini par trouver mes marques et j’ai commencé à me détendre. Au cours de ma première semaine, j’étais assez calme et réservé, mais j’ai commencé à m’ouvrir à mesure que je me sentais plus à l’aise. À la fin du voyage, tout semblait normal et j’avais l’impression de faire partie d’une famille, loin de chez moi. Ma famille d’accueil était charmante et m’a permis de profiter au maximum de mon séjour. Nous avions accès à tout ce dont nous avions besoin pour vivre. On nous a présenté toutes les activités que nous pouvions faire dans la région pour nous amuser et expliqué où nous pouvions nous procurer les choses qui nous manquaient. La dernière semaine, je pouvais faire mes achats en toute confiance et comprendre les caissiers quand ils parlaient suffisamment néerlandais (la plupart).»

John : «J’ai travaillé à la jardinerie Tuinwereld de Dordrecht, qui est ouverte tous les jours de la semaine. Ils vendent également différents types de meubles et disposent d’un large choix de produits de jardin. C’est la jardinerie la plus visitée de Dordrecht. Mon travail consistait à vendre des outils, des meubles et des équipements de levage. Ça a été une excellente occasion de développer mon esprit d’équipe. Mon employeur était vraiment content de moi et m’a proposé de m’engager... Que demander de plus?». John a travaillé dans l’entrepôt d’une jardinerie avec son homologue Jonathan.

Kyle : «J’ai vraiment apprécié mon expérience de travail, car elle m’a permis d’apprendre à respecter un cahier des charges tout en étant capable de m’exprimer de manière créative, de concevoir des logos et de créer des graphiques pour des blogs et des sites Web, une tâche qui m’a beaucoup plu. J’ai aussi énormément appris sur les Pays-Bas et la culture néerlandaise au cours des recherches que je devais effectuer dans le cadre de ma mission. C’était intéressant. Cela m’a ouvert les yeux et m’a permis de trouver de l’intérêt à des tâches qui auraient pu paraître ennuyeuses. Je suis très satisfait du travail qui m’a été confié et je serais heureux de continuer dans cette voie.»

 

Acquérir de l’expérience professionnelle en travaillant

Le programme Journey to Work a connu un franc succès : au total, 15 participants (trois femmes et 12 hommes) ont terminé le projet avec brio. Les résultats de l’apprentissage avaient été fixés de manière individuelle par le Werkcenter Scotland (WS) afin que chaque apprenant puisse profiter d’un parcours personnalisé. Le groupe sélectionné était composé de jeunes en formation professionnelle et de récents diplômés. Les participants ciblés étaient sur le point d’entrer dans le système de prestations sociales en collaboration avec Capital City Partnership (CCP), leur réseau Joined Up For Jobs (JufJ) (par exemple, Access to Industry, Through Care and Aftercare, etc.) et Skills Development Scotland (SDS). Ingeus et son programme d’insertion professionnelle au Royaume-Uni.

JTW4 et son modèle, la méthode 1-2-3 (basée sur les bonnes pratiques de l’UE 2006, 2012 et 2014) a permis à 15 jeunes diplômés des écoles d’EFP d’acquérir une expérience professionnelle. Nous avons mis à jour leur CV, les employeurs potentiels les interrogeant toujours sur leur expérience professionnelle avant même qu’ils n’aient eu la chance d’en acquérir.

Le Werkcenter Scotland et les organisations d’accueil Dutch Foundation of Innovation Welfare 2 Work et AEBL ont utilisé leur approche pour soutenir et guider les participants dans l’acquisition et l’amélioration de leurs connaissances, compétences et qualifications dans le but de les responsabiliser, de favoriser leur épanouissement personnel et de les aider à obtenir une expérience et des qualifications professionnelles de base et/ou à se faire une place sur le marché local, national et européen du travail. DFW2W propose un très large éventail d’expériences d’apprentissage dans les domaines du bien-être, de la logistique, du commerce de détail, de la fabrication, de la construction, de l’administration, de l’agriculture et du tourisme.

 

 

La méthodologie 1-2-3 du Werkcenter se déroule en trois phases :

/fr/file/graphicdesignjpggraphic_design.jpg

A young graphic designer's hands using a computer and surrounded by colour charts

Évaluation (1) : 4 à 8 semaines (préparation)

Développement (2) : 6 semaines (stage)

Médiation professionnelle (3) : 4 à 20 semaines (médiation professionnelle)
 

Au cours de la phase d’évaluation, les participants ont été sélectionnés suite à un processus d’admission et à des ateliers préparatoires (entretiens d’embauche par Skype, évaluations, lettres de motivation, CV et travaux à domicile). Tous ont suivi une formation préparatoire et des cours de néerlandais. Ces éléments sont fondamentaux pour préparer les jeunes à effectuer un stage à l’étranger. Les participants faisant preuve de discipline, de motivation et adoptant un comportement adapté ont été récompensés; ils ont pu passer à la phase de développement en Hollande ou en Espagne. Ce processus est ensuite suivi d’un autre programme intensif de retour à l’emploi dispensé lorsque les participants reviennent en Écosse. De plus, tout au long des 6 semaines de stage, ils continuent de suivre des cours de néerlandais ou d’espagnol et participent à des activités culturelles.

 

Avec nos 15 participants, nous avons obtenu les résultats suivants (sept Difficultés d’apprentissage et 15 Défavorisés : les sept personnes souffrant de difficultés d’apprentissage comptaient également parmi les jeunes disposant de moins d’opportunités) :

90 % (objectif 75 %) : sur les trois premiers groupes (deux, trois et cinq jeunes), neuf participants sur dix ont actuellement un emploi. L’un d’eux souffre de problèmes de santé et se rétablit. Tous les jeunes des groupes un et deux occupent donc actuellement un emploi ou sont en formation. En ce qui concerne les participants du groupe 4, qui ont terminé le cycle fin mars 2019, trois d’entre eux ont un emploi et un suit un programme d’apprentissage. Un autre est retourné à l’université. Le total s’élève donc à 86,6 %.

Trois jeunes se sont vu proposer un emploi en Hollande et un en Espagne : pas mal!

 

/fr/file/kyledesigningpng-0kyle_designing.png

An abstract shot of Kyle using a computer to complete design work

 

Le programme «Journey to Work» est en partie financé par la Commission européenne et vise à améliorer les perspectives d’emploi et les opportunités professionnelles des jeunes. Journey to Work accompagne les jeunes en Europe pour qu’ils aient l’occasion d’effectuer des stages et d’acquérir une véritable expérience professionnelle. Les participants acquièrent des compétences clés qui les préparent au monde du travail, et les stages les conduisent souvent à un emploi. 

Le Werkcenter Scotland a été créé en 2012 et aide les jeunes de Journey to Work à trouver des stages. La méthodologie Werkcenter utilisée dans le cadre du programme Journey to Work 4 est conforme aux bonnes pratiques de l’UE.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn