chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Se préparer à un programme EFP Erasmus+ Partie 1

10/07/2019
par Caoilte Bashford
Langue: FR
Document available also in: EN EL

[Traduction (anglais-français) : EPALE France]

Pour certains, un séjour Erasmus+ à l’étranger peut constituer une première expérience de voyage en solitaire. Il est donc important, à la fois pour les participants et les organisations qui les y envoient, que les étudiants soient bien encadrés avant et pendant leur stage.

Bien souvent, ce n’est pas le stage en lui-même qui posera problème, mais l’adaptation à la vie à l’étranger. Dans cette publication, nous avons distillé ce que nous avons appris au cours de cette journée et nous vous proposons quelques recommandations quant à la meilleure manière de préparer vos étudiants à cette expérience.

Pour les étudiants

Comment ça va être «là-bas»?

Les élèves écoutent leurs pairs! Il peut donc se révéler judicieux d’inviter des étudiants ayant déjà participé à des stages. Cela peut être une façon très positive d’impliquer les potentiels participants et de les aider à préparer leur séjour.

Envisagez d’aborder des sujets comme la géographie et les évènements nationaux, ce à quoi vos élèves devraient s’attendre en matière d’alimentation et ce qu’il convient de porter lors des stages. Vous souhaiterez peut-être aussi décrire les différentes méthodes de travail et de management du pays d’accueil.

Bien sûr, vous vous concentrerez sur la culture du pays dans lequel les étudiants doivent voyager, mais pensez également qu’ils apportent leur propre culture avec eux et qu’ils devront peut-être réfléchir à ce que cela signifie.

Avec qui je voyage?

Réunissez les élèves qui feront ces stages ensemble dans un même groupe. C’est un point particulièrement important s’ils viennent de différentes classes, car cela leur permet d’apprendre à se connaître et de créer une structure de soutien qui les accompagnera lorsqu’ils seront loin de chez eux. Encouragez le travail d’équipe afin d’identifier les tensions ou les conflits de personnalités avant le séjour. Les groupes WhatsApp peuvent aussi se révéler un moyen pratique de garder tout le monde connecté.

Et pour la langue?

Même si vos élèves voyagent dans un pays où l’on comprend bien leur langue, il est important qu’ils se familiarisent avec la langue maternelle de leurs pays d’accueil. Les applications linguistiques telles que DuoLingo peuvent être un excellent moyen d’accéder à une nouvelle langue. Si vos étudiants sont amenés à utiliser la plate-forme Erasmus+ OLS (Online Linguistic Support platform), présentez-la le plus tôt possible.

Qu’est-ce qu’on attend de moi?

Il est judicieux d’organiser une réunion «gestion des attentes» afin de clarifier les attentes des étudiants et des organisations impliquées. Par exemple, il est important d’être clair sur les exigences en matière de responsabilité, de gestion du temps, de soutien attendu de la part des organisations d’envoi et d’accueil, et ainsi de suite.

De nombreuses entreprises demandent ainsi aux étudiants de signer un Code de conduite.

Pour les organisateurs

Faites attention au calendrier

Tenez compte du calendrier : assurez-vous de ne pas planifier les stages lors des périodes d’examens ou à la fin de l’année scolaire.

Établissez une relation professionnelle solide avec vos partenaires

N’oubliez pas qu’une communication constante associée et une relation de confiance sont des éléments essentiels de tous les partenariats, y compris professionnels! Assurez-vous qu’il y a bien un contact de référence dans l’organisation d’envoi et deux dans l’entreprise d’accueil.

Si c’est la première fois que vous envoyez des étudiants en stage, envisagez de faire appel à un partenaire ayant une expérience préalable des stages Erasmus+.

Assurez-vous que votre partenaire a conscience que vous avez besoin de commentaires concrets sur les performances de vos élèves. Faites-lui savoir que ces derniers contribuent aux notes finales des élèves. Il peut aussi être très utile de signer un protocole d’accord avec les partenaires afin que toutes les parties identifient clairement leurs rôles et responsabilités.

N’oubliez pas les aspects pratiques...

Il peut être bénéfique de solliciter l’aide d’autres départements, comme des collègues spécialisés dans le tourisme, les études de sécurité, le commerce, la finance, l’informatique, etc., qui peuvent tous avoir des conseils et des recommandations pour bien préparer les élèves.

Pensez à récupérer une copie du passeport de chaque étudiant pour vous assurer de l’orthographe correcte de leur nom sur les billets d’avion; certains ont peut-être un nom très différent de celui que vous connaissez sur leur passeport! Disposer de cette copie vous permettra de gagner du temps et d’économiser les frais que les compagnies aériennes appliquent pour modifier le nom associé à un billet.

Mettez des structures de sécurité en place et n’oubliez pas l’assurance, c’est essentiel! (Mais gardez aussi à l’esprit que les assurances proposent de nombreuses options et qu’elles peuvent se révéler complexes; il est primordial de savoir ce qui est couvert par celle de votre organisation.) Il est également important de souscrire une assurance personnelle et de demander la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

Pensez à fournir des conseils pratiques concernant les bagages! Devrai-je respecter un code vestimentaire ou porter un uniforme pour le stage? Qu’est-ce qui est fourni dans le logement (p. ex. draps et serviettes)? Quelle est la franchise de bagages? Et quel temps fait-il?

S’il est prévu que vos étudiants vivent dans un logement indépendant, fournissez-leur quelques recettes adaptées aux personnes qui habitent seules et loin de chez elles. Rappelez-vous, ce sera peut-être la première fois qu’ils auront à se débrouiller seuls.

Et le reste

La partie 2 fournit une liste des éléments à prendre en considération en ce qui concerne le stage lui-même et se penche sur la gestion des risques.

Vous trouverez ici la récente étude d’impact de Léargas sur l’enseignement et la formation professionnels, qui inclut des commentaires précieux des étudiants en formation professionnelle portant sur leurs expériences.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn