chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

GARDENISER PRO : Former les animateurs de jardins partagés en Europe

11/07/2019
par Nicolas CONDOM
Langue: FR
Document available also in: EN DE CS

 

Financé par le programme Erasmus Plus depuis 2017, le project Gardeniser Pro vise à développer la figure professionnelle de l’animateur de jardin partagé. On assiste en effet, depuis au moins deux décennies et encore plus depuis dix ans, à une croissance du nombre de jardins partagés. Cependant, une difficulté est fréquemment rencontrée : beaucoup de ces jardins n’arrivent pas à pérenniser leur action dans la mesure où ceux qui les animent n’ont pas forcément les compétences d’animation sociale des volontaires ou tout simplement de planification du projet.

 

/fr/file/logogardeniserpnglogo_gardeniser.png

 

Suivant les projets EU GO et Gardeniser, qui étaient coordonnés par Pistes-Solidaires, Replay Network (Italie) initié le projet Gardeniser Pro, d’une durée de 30 mois, de septembre 2017 à février 2020. Dans ce cadre, une formation en trois volets a été développée en 2017 et 2018 : Savoir concevoir un jardin, savoir travailler avec les bénévoles et savoir planifier l’action et le budget d’un projet pour permettre sa durabilité. Le consortium du projet est composé de cinq partenaires : Replay Network (Italie), PETRARCA (Allemagne), Pistes- Solidaires (France), ECTE (Grèce) et Social Farms & Gardens (Royaume-Uni).

 

Un premier test de cette formation a été organisé en mai 2018 à Manchester avant sa mise à jour. Chaque pays partenaire organise depuis le mois de mars une formation destinée à 20 Gardenisers qui effectuent ensuite un stage au niveau local ou en Europe. Alors que les dernières formations sont en préparation (à partir du 15 juillet en Italie), les stages locaux et internationaux ont déjà commencé. Ainsi, les partenaires grecs d’ECTE ont reçu fin mai deux stagiaires françaises et deux stagiaires anglaises, tandis que les Italiens ont reçu deux Anglais et deux Français. En France, deux Anglais ont participé la semaine dernière aux activités du Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn. Pour finir, quatre Français sont actuellement en Allemagne et Royaume-Uni. Le reste des mobilités aura lieu en septembre.

 

/fr/file/gardeniser36jpggardeniser_36.jpg

 

Les premiers retours sont très positifs et l’expérience européenne s’avère un véritable atout : Christine, reçue la semaine dernière à Assat, a débuté en juin un nouveau travail d’animatrice de jardin en chef (« Chief Gardeniser ») dans un centre qui accueille des personnes qui sortent d’une addiction à la drogue ou à l’alcool.

 

Au-delà des stages en eux-mêmes, quelles sont les prochaines étapes ? Il s’agira de la validation de toutes les compétences acquises au sein des trois modules utilisant le modèle des points ECVET par un titre qui a vocation, à terme, à être reconnu au-delà du consortium afin de favoriser l’employabilité des personnes qui l’auront reçu. Une plate-forme en ligne permettra justement d’identifier les compétences fortes des uns et des autres en mettant en avant leurs profils. Le Gardeniser est bel et bien un métier d’avenir.

 

 

Découvrez d'autres projets dans lesquels est investie l'association Pistes Solidaires : 

-  Dynamique européenne et mobilité pour les Seniors

Tell Your Story : le storytelling pour prévenir le décrochage scolaire

 

 

 

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn