European Commission logo
Create an account
Blog
Blog

FOYER RURAL CEPAGE : une structure d’insertion et de formation nichée au cœur des Alpes

Découvrez la richesse des activités menées par le Foyer, teintées d’une forte tonalité européenne

Cet article s’inscrit dans le cadre de la semaine thématique européenne EPALE : « communautés d’apprentissage en milieu rural ». Ce focus rassemble des initiatives venues d’Allemagne, Autriche, Belgique, Finlande, France, Hongrie et Pologne.

L’équipe EPALE France a souhaité mettre l’accent sur une structure située dans le sud-est de la France, non loin de l’Italie : le Foyer rural CEPAGE. Depuis 35 ans, cette petite structure joue un rôle particulièrement important en terme de maillage du territoire, d’inclusion des plus démunis et d’ouverture vers l’Europe.

Rencontre avec Claire Fernandez et Jean-Marc Dalmasso, directeurs du Foyer rural CEPAGE.

 

EPALE : Claire Fernandez et Jean-Marc Dalmasso, pourriez-vous vous présenter?

y Je m’appelle Claire Fernandez, je suis directrice-adjointe au Foyer Rural CEPAGE. Pour l’heure je m’occupe plus particulièrement du pôle Europe, mais je travaille aussi sur le centre social et le développement de nouveaux projets. Je devrais prendre la direction du CEPAGE suite au départ à la retraite de Jean-Marc Dalmasso, le directeur actuel.
y Je suis Jean-Marc Dalmasso. Ma vie professionnelle a été tournée vers le développement local et rural, ce qui m’a permis en 1987 de participer à la création du Foyer Rural et en février 1995 d’en assurer la direction. Aujourd’hui je suis très près de la retraite et je passe le relais !

 

Le foyer rural Cépage se situe en milieu rural, à Puget-Théniers. Qu’est-ce qui caractérise ce territoire ?

Puget-Théniers est une commune de 2000 habitants située en moyenne montage (400 m d’altitude), dans le Haut-Pays niçois entre Digne et Nice. Puget-Théniers est le bourg-centre d’une communauté de communes composée de 34 communes exclusivement rurales.  Cette « capitale de vallée » accueille de nombreux services et administrations : banques, poste, gendarmerie, collège, école, hôpital et depuis peu un campus connecté.

Le territoire est assez enclavé, à une heure de route d’un grand centre urbain (Nice). Beaucoup de personnes attirées par des loyers moins élevés que sur la Côte d’Azur viennent s’installer et déchantent rapidement en s’apercevant que le coût de la vie y est assez élevé ainsi que les coûts de transport pour aller sur la côte. Il y a donc un turn-over important de population.

Mais cependant, depuis la crise sanitaire, on observe un nouvel attrait pour notre territoire avec une population qui augmente régulièrement. Par ailleurs, la commune a été retenue pour bénéficier du dispositif national : « Petite Ville de Demain », ce qui devrait nous permettre d’être accompagnés dans la mise en œuvre du projet de territoire. Et la nouvelle équipe municipale montre une volonté forte de faire bouger les lignes et de s’engager vers l’avenir.

 

y

 

Le Foyer a été créé en 1987. Quelles valeurs guident ce projet depuis lors ?

CEPAGE est un acronyme signifiant : Culture, Economie, Patrimoine, Animation, Groupe d’Etudes.

Le point commun, qui anime notre large champ d’activités, est de contribuer au développement rural du territoire de Puget-Théniers.

Nos valeurs sont celles de l’Education Populaire : c’est-à-dire la solidarité, la coopération, l’épanouissement de l’être humain. Depuis notre création, nous avons fait en sorte de répondre aux attentes de la population tout en libérant des énergies. Ainsi nous avons apporté de la formation professionnelle dans un lieu où il n’en y avait pas, nous avons apporté des services nouveaux alors que les services publics avaient tendance à fermer, nous avons travaillé sur l’égalité des chances entre les femmes et les hommes dans un moment où ce concept était pour beaucoup encore très abstrait, nous avons aussi parlé d’Europe sur des territoires assez fermés à cette idée. Bref nous avons partagé des points de vue un peu originaux.

 

Quelles sont les principales activités menées par le Foyer ?

 Le Foyer rural CEPAGE (FR CEPAGE) est aujourd’hui composé de 3 pôles :

1) Pôle Services Publics : labellisé « France Services », le FR CEPAGE accompagne les usagers dans l’accès aux droits et aux services dématérialisés de l’Etat : allocations familiales, sécurité sociale, cartes grises, écrivain public… Ainsi, nous recevons chaque année entre 1500 et 2000 personnes, qui viennent nous solliciter sur tous les sujets de la vie courante.

Nous sommes également labellisés par l’Etat : « Espace Public Numérique » et par le Conseil Régional : « SudLabs » afin de travailler à la réduction de la fracture numérique, qui sur le milieu rural est de plus en plus importante. Le FR CEPAGE est également labellisé par la Caisse des Allocations Familiales (CAF), « Centre Social ». Nous accueillons également des permanences de partenaires : Centre d’Information sur les droits des Femmes et des Familles (CIDFF), Direction Générales des Finances Publiques (DGFIP), psychologue…

y

2) Pôle Europe : labellisé en 1995 « Carrefour Rural Européen », le FR CEPAGE a ensuite assuré une mission de relais des institutions européennes jusqu’en 2021 en qualité de centre Europe Direct. Par ailleurs, le FR CEPAGE est actif dans le domaine de la coopération européenne. Il coordonne un projet Erasmus + jeunesse actuellement ayant pour objet de contribuer à l’empowerment des jeunes via la création et l’autonomisation de Medialab. Il a également répondu à l’appel de projet Citoyens, égalité, droits et valeurs (CERV) pour un projet sur la citoyenneté européenne, mais aussi à un appel à projet Erasmus + volet éducation des adultes ayant pour ambition de favoriser l’employabilité des adultes peu qualifiés.

Le FR CEPAGE est également partie prenante du Corps Européen de Solidarité. Il accueille chaque année deux volontaires européens qui s’intègrent pleinement aux activités menées par le CEPAGE mais développent également leurs propres actions telles que des cafés interculturels.

y

3) Pole Formation : le FR CEPAGE œuvre dans le champ de la formation des adultes depuis sa création en répondant aux demandes de la population. C’est ainsi que nous avons été labellisés « Espace Territorial d’Accès aux Premiers Savoirs ». Le FR CEPAGE, financé par la Région Provence Alpes Côte d’Azur, a formé « à la carte » une centaine d’adultes et de jeunes : compétences de base en français et mathématique, anglais, remise à niveaux diverses etc...

Le FR CEPAGE continue la formation en proposant de former les adultes au numérique.

 

Quelles problématiques rencontrez-vous en termes de formation des publics adultes ?

Nous avons un problème de taille, il s’agit tout d’abord de l’adéquation entre l’offre et la demande. Il faut que nous intervenions sur les deux niveaux : les entrepreneurs doivent être sensibilisés à toutes les possibilités de formations au sein des entreprises et il faut que les demandeurs d’emploi soient conscients de la nécessité de se former avant d’être en situation d’emploi. Le point commun est bien la formation, sur les savoirs de base mais également sur l’acquisition de compétences techniques nécessaires à l’emploi souhaité. Il faut sans doute imaginer une formation intermédiaire qui réponde à ces deux exigences. Là, ciblons les personnes à bas niveau de qualification.

Pour ceux qui seraient qualifiés, il faudrait un outil qui permette la rencontre rapide des deux acteurs.

Une offre de formation de proximité et inscrite dans la durée est plus que jamais indispensable.

 

Comment recrutez-vous les formateurs ?

Eh bien vous ne pouvez pas savoir combien le territoire compte des gens possédant des compétences multiples et variées. Nous nous sommes aperçus de cela il y a quelques années, lorsque nous avons mis en place une université rurale populaire. Des gens du coin ont partagé leurs savoirs et lorsque nous n’avions pas les compétences sur place, nous sommes allés les chercher ailleurs.

Et pour nos formations professionnelles nous avons fait de même en cherchant d’abord sur place, puis ailleurs, auprès de nos réseaux et partenaires.

Lorsque l’on regarde les résultats, les retours à l’emploi ont toujours été satisfaisants et l’acquisition de nouvelles compétences toujours bénéfique pour nos stagiaires.

 

L’ouverture européenne a toujours fait partie de votre projet. Quelles richesses tirez-vous de ces échanges européens ?

 Nous avons eu la chance d’être d’abord un relais de la Commission Européenne pour les territoires ruraux en étant un Carrefour Rural Européen et cela a été un fantastique outil d’échanges, par exemple je me souviens être allé en Corse à la demande d’un député européen pour l’inauguration d’une maison de l’Europe, cela a permis la rencontre, mais aussi les échanges sur nos pratiques.  Petit à petit un réseau se constitue au niveau national. Mais cela ne s’arrête pas à un réseau national. Le réseau est également européen et nous travaillons ensemble dans notre diversité. Tout ceci est une richesse inestimable !

Puis, il y a un deuxième niveau qui est le travail sur des projets européens et c’est ainsi que nous avons travaillé sur l’égalité des chances entre les femmes et les hommes, sur la lutte contre les discriminations en milieu rural, sur des projets INTERREG, sur des projets PRINCE et bien d’autres encore. Sans oublier les projets Erasmus ou Services Volontaires Européens et maintenant les Corps Européens de Solidarité.

Les richesses, il serait peut-être long de les citer toutes, mais je dirais la découverte d’autres cultures, l’échange des idées sur le développement local, la rencontre d’amitiés sincères, l’apprentissage du travail en commun, l’envie de partager des projets, la découverte, le partage…

y

 

Pourriez-vous décrire le projet Erasmus+ de coopération que vous venez de déposer (Education des adultes) ? partenaires, objectifs ?

L’objectif de ce projet Erasmus+ de partenariat stratégique est de favoriser l’intégration professionnelle des personnes peu qualifiées issues de zones rurales ou urbaines désavantagées.

Nous sommes 5 partenaires :

    • COOMPANION : coopérative d’entreprises sociale en Suède
    • CICIA : incubateur d’entreprise en Roumanie
    • KNOWHERE : entreprise de coaching en Italie
    • RIGHT CHALLENGE : association ayant pour objectif de favoriser l’insertion via l’emploi au Portugal
    • FR CEPAGE, association de développement rural, France

Pour ce faire, nous allons créer un compendium de ressources ainsi que des ressources pédagogiques sur les soft skills nécessaires à l’insertion professionnelle et sur les bases de l’entrepreneuriat. Elles seront disponibles sous forme de MOOC qui seront hébergés sur nos sites web respectifs.

Nous allons aussi former des formateurs aux dernières méthodologies innovantes en matière de formation des adultes et nous publierons un guide du formateur.

Les ressources pédagogiques créées et les formateurs formés, nous allons mettre en place deux formations pilotes dans chaque pays. L’une sur l’entrepreneuriat, l’autre sur les soft skills nécessaires à l’emploi. Nous espérons former 150 personnes au total.

 

Quelles initiatives aimeriez-vous lancer ou renforcer dans les prochains mois ?

Nous souhaiterions renforcer le pôle formation des adultes dans la mesure où il y a un vrai besoin sur le territoire. Toutefois, ceci reste conditionné à l’obtention de financements pour le réaliser. Pour cela, fidèles à ce que nous sommes, il nous faut nous tourner vers des partenaires institutionnels, mais également vers les structures du territoire dont nous avons parlé.

Nous ne sommes qu’au début du chemin, il faut continuer !

Login (11)

Vous souhaitez du contenu dans une autre langue?

Ce document est également disponible dans d'autres langues. Sélectionnez-en une ci-dessous.
Switch Language

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Appel aux associations innovantes en transition écologique

Appel aux associations innovantes en transition écologique

Plus

Exemples de ressources pédagogiques pour les publics NEETs et Migrants

En préparation d'un stage d'observation en Italie, une équipe de professionnels de l'insertion socioprofessionnels en Wallonie présentent des outils pédagogiques de base accessibles et potentiellement transposables dans d'autres pays, pour accompagner les NEETs et les primo-arrivants

Plus