chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Une feuille de route européenne pour les compétences de base professionnelles

01/09/2017
by Alex Stevenson
Langue: FR
Document available also in: EN ET DA HU DE IT ES PL RO SL LT LV CS HR

/fr/file/european-roadmap-work-related-basic-skillsEuropean Roadmap Work-related Basic Skills

European Roadmap Work-related Basic Skills

 

Alex Stevenson, directeur du département Anglais, Mathématiques et ESOL, au sein du National Learning and Work Institute en Angleterre et au pays de Galles, a abordé la question de la faiblesse des compétences de base freinant l'apprentissage sur le lieu de travail.

 

La formation professionnelle comme outil pour encourager l'apprentissage des adultes

On estime en Europe qu'un adulte sur cinq fait preuve de faibles aptitudes à la lecture, soit environ 55 millions de personnes âgées de 15 à 65 ans.  Cette réalité a non seulement pour effet de leur donner des difficultés à trouver ou garder un emploi, mais augmente également leur risque de pauvreté et d'exclusion sociale, limite leurs possibilités de participation culturelle et politique, mais aussi l'apprentissage tout au long de la vie et le développement personnel. Et il ne s'agit pas seulement d'un problème de lecture. Aujourd'hui, toute une gamme d'activités personnelles, professionnelles et sociales s’exerce par la technologie, plaçant les compétences numériques et de lecture au cœur de tout, pour trouver du travail comme pour rester en contact avec des amis. Les taux de participation dans les types d'apprentissage qui aident les adultes à développer ces compétences varient considérablement d'un pays à l'autre, bien que généralement les faibles taux de participation posent des difficultés. En Angleterre, par exemple, la participation à des programmes pour adultes permettant d'apprendre à lire, écrire et compter a diminué d'environ 25 % au cours des cinq dernières années.

Récemment, les responsables politiques européens et nationaux ont suscité un intérêt accru dans le rôle que l'apprentissage sur le lieu de travail peut jouer pour aider à répondre aux besoins européens concernant l'amélioration des compétences de base. Les faits montrent que les politiques qui favorisent l'offre de formations professionnelles peuvent motiver les adultes à participer à des activités d'apprentissage, tout en encourageant les employeurs à former et à développer leurs employés. Le lieu de travail est un cadre naturel pour l'apprentissage - en effet, dans la plupart des lieux de travail se déroule déjà de manière informelle une grande partie de l'apprentissage. Les opportunités d'apprentissage au travail, en particulier lorsque la perspective d'un travail plus durable et amélioré est avérée, ont le potentiel d'encourager la participation à un apprentissage, une formation et des possibilités plus formels de «perfectionnement». C'est particulièrement le cas pour les adultes qui n'envisageraient pas de retourner en milieu scolaire.

 

Le projet STRAIGHTEN Basic Skills - RENFORCER les compétences de base

La faiblesse des compétences de base peut cependant freiner la participation à l'apprentissage et à la formation sur le lieu de travail et, pour beaucoup, limite leurs perspectives d'emploi, ainsi que la possibilité de participer à une formation liée à l'emploi. Ainsi, afin de permettre aux adultes d'accéder aux types de compétences techniques et de formation supérieures qui profitent aux employeurs, améliorent la productivité et soutiennent l'économie dans son ensemble, il est également nécessaire de créer des voies de progression efficaces qui répondent aux besoins de base des individus, tant pour les adultes en recherche d'emploi que pour ceux qui en occupe déjà un. Cela aurait pour avantage non seulement de répondre aux besoins en matière de compétences de base et de soutenir la progression vers un apprentissage plus approfondi et un meilleur travail, mais aussi de révéler le potentiel qu'offre le lieu de travail comme cadre naturel pour l'apprentissage.

Le projet STRAIGHTEN Basic Skills - RENFORCER les compétences de base a étudié ces questions au cours des trois dernières années. Financés par Erasmus+, six partenaires du projet représentant l'Autriche, la France, l'Allemagne, la Norvège, la Roumanie et le Royaume-Uni se sont réunis pour explorer une politique et une pratique efficaces en faveur des compétences de base professionnelles. Nous avons diffusé à des étapes initiales du projet notre première production, un résumé des «indicateurs de réussite» ou des conditions préalables pour une politique et une pratique efficaces en faveur des compétences de base professionnelles. Au cours des deux dernières années, nous avons étudié la situation dans les pays partenaires et organisé un évènement de formation transnational en Roumanie, regroupant plus de vingt praticiens et formateurs pour partager leurs approches en matière d'enseignement, d'apprentissage et de formation en faveur des compétences de base professionnelles.

Les partenaires viennent de conclure leur travail avec la production finale du projet - une «feuille de route européenne» pour les compétences de base professionnelles. En plus de résumer les principales leçons tirées du projet, elle met en évidence les moyens par lesquels les responsables politiques, les prestataires et les praticiens peuvent faire avancer et développer les compétences de base sur le lieu de travail. Parmi ceux-ci figurent:

  • L'élaboration de cadres nationaux, un financement durable et une définition claire des compétences de base - ces moyens permettent d'offrir un environnement propice dans lequel les prestataires peuvent développer une offre claire aux employeurs.
  • La professionnalisation des formateurs - l'enseignement et l'apprentissage efficaces des compétences de base professionnelles sont orientés vers le lieu de travail et font appel à des approches pertinentes, par ex., intégrer l'apprentissage dans les tâches proposées sur le lieu de travail.
  • L'engagement de toutes les parties prenantes concernées - les compétences de base professionnelles nécessitent un partenariat étroit entre les prestataires de formation et les employeurs, ainsi qu'entre les praticiens et les employés/apprenants, afin d'adapter le contenu pour répondre aux besoins de tous les acteurs concernés.

Pour en savoir plus sur le projet et prendre connaissance des résultats, consultez le site STRAIGHTEN Basic Skills - RENFORCER les compétences de base.


Alex Stevenson est directeur du département Anglais, Mathématiques et ESOL, au sein du National Learning and Work Institute en Angleterre et au pays de Galles.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 1 sur 1
  • Portrait de Edgars Roslovs

    Darba vietas, kas nodrošina zināšanu ieguvi ir ne vien tikai rīks, kas veicina pieaugušo mācīšanos, bet arī biznesa ilgtspējas un ekonomiskās situācijas indikators. Tas norāda par uzņēmuma interesi uz attīstību un nodrošina darbinieku karjeras izaugsmi.