Aller au contenu principal
Blog
Blog

La Commission européenne a adopté le premier Rapport sur les conséquences de l’évolution démographique en Europe

La Commission européenne a adopté le premier rapport sur les conséquences de l’évolution démographique en Europe. Il donnera lieu à une série d’actions futures, également liées aux plans de relance post-Covid-19. Le rapport s’appuie sur des données et graphiques concernant la population européenne, fournis par Eurostat.

Impact of Demographic Change

[Cet article a été initialement publié en anglais par le CSS EPALE européen. Il a été traduit en français par EPALE France].

 

La Commission européenne a adopté le premier rapport sur les conséquences de l’évolution démographique en Europe. Il donnera lieu à une série d’actions futures, également liées aux plans de relance post-Covid-19. Le rapport s’appuie sur des données et graphiques concernant la population européenne, fournis par Eurostat.

La Commission européenne a adopté le premier Rapport sur les conséquences de l’évolution démographique, publié le 17 juin 2020. Ce rapport présente les moteurs de cette évolution à long terme et les effets qu’elle a sur tout le territoire européen. Il met aussi en évidence l’interdépendance entre structures démographiques, impact de la crise et capacité à s’en sortir.La pandémie de Covid-19 a bouleversé l’Europe et le monde en un claquement de doigts. Nos systèmes de santé et de sécurité sociale ont été mis à rude épreuve, au même titre que notre résilience économique et sociale. Cette situation aura des répercussions à long terme sur notre manière de travailler et de vivre ensemble, et ce même après la disparition du virus. En outre, l’épidémie a éclaté dans un contexte déjà critique pour l’Europe, qui subit de nombreux changements sur le plan climatique, sociétal et démographique.

L’évolution démographique est une question de population et de vie. Elle dépend de nos actions, de notre manière de travailler et des lieux où nous vivons. Elle concerne nos communautés et la façon dont nous vivons ensemble. Elle repose sur l’acceptation de la diversité des populations et de profils, qui enrichissent et façonnent nos sociétés, nous rendent plus forts et donnent un sens à la devise de l’Union européenne : « Unie dans la diversité ».

Elle est aujourd’hui plus que nécessaire. Alors que nous sortons progressivement et prudemment de la période de confinement imposée à travers l’Europe, il est plus que jamais essentiel de comprendre et de répondre aux conséquences de l’évolution démographique sur notre société. Ce travail devra être intégré au plan de relance de l’Europe et aux enseignements tirés de la crise, tant sur le plan social et économique, qu’en matière de santé, de soins de longue durée, et bien plus encore. Dubravka Šuica, vice-présidente chargée de la démocratie et de la démographie a déclaré : « La crise a révélé au grand jour de nombreuses vulnérabilités, dont certaines sont liées au profond changement démographique que subissent déjà nos sociétés et communautés d’un bout à l’autre de l’Europe. » Ce double défi doit contribuer à façonner la manière dont nous concevrons les soins de santé, les systèmes de protection sociale, les budgets publics et la vie publique dans les décennies à venir. Il doit nous guider dans notre réflexion sur des problématiques telles que l’accès aux services, les soins de proximité et même la solitude. Il en va, en définitive, de notre vivre-ensemble. Il est essentiel de faire face au changement démographique pour construire une société plus juste et plus résiliente.

 

La source média référencée est manquante et doit être réintégrée.

 

Le rapport marque le lancement des travaux sur les conséquences de l’évolution démographique

Le rapport présente les tendances démographiques à long terme dans les régions européennes : espérance de vie en hausse, taux de natalité en baisse, sociétés vieillissantes, ménages de plus petite taille et urbanisation croissante. Il montre aussi le déclin de la part de l’Europe dans la population mondiale, qui devrait d’ici à 2070, chuter à moins de 4 %. Il illustre les différences considérables, sur le plan de l’évolution démographique, entre les régions et souligne la nécessité de faire face aux effets du changement démographique sur la croissance et la durabilité, l’emploi, la santé et les soins de longue durée dans les différentes parties de l’Europe. Le rapport, qui marque le lancement des travaux de l’actuelle Commission dans ce domaine, aidera celle-ci à déterminer comment les personnes, les communautés et les régions les plus touchées peuvent être le mieux soutenues. Il servira notamment de fondement au prochain livre vert sur le vieillissement et à l’élaboration d’une vision à long terme pour les zones rurales.

Le rapport est complété par des fiches d’information par pays et une ventilation statistique complète, disponible sur une nouvelle page web de la Commission consacrée à la démographie.

Pour en savoir plus:

  •  Rapport sur les conséquences de l’évolution démographique
  • Fiche d’information, y compris les fiches d’information sur les évolutions au niveau national
  • Document de travail des services de la Comission accompagnant le rapport sur les conséquences de l’évolution démographique
Login (22)

Vous souhaitez du contenu dans une autre langue?

Ce document est également disponible dans d'autres langues. Sélectionnez-en une ci-dessous.

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus