chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Résumé du focus thématique EPALE de mars : l'intégration sociale et l'équité dans l'apprentissage des adultes

20/04/2018
par Simon BROEK
Langue: FR
Document available also in: EN HU

/en/file/social-inclusion-adult-learning-0Social Inclusion Adult learning

Social Inclusion Adult learning

Simon Broek, coordinateur thématique, a passé en revue certains des articles publiés en mars sur le thème EPALE de l'intégration sociale et de l'équité dans l'apprentissage des adultes.

L'apprentissage des adultes et le creusement des inégalités

Le mois a commencé avec un pavé dans la mare : l'apprentissage des adultes contribue-t-il réellement à l'intégration ou conduit-il à des inégalités encore plus grandes ? Les adultes les plus qualifiés ont tendance à se consacrer davantage à l'apprentissage et, par conséquent, selon certains, l'apprentissage des adultes tend à creuser l'écart de compétences entre les adultes les plus qualifiés et les moins qualifiés.

De toute évidence, l'apprentissage des adultes peut offrir une contribution précieuse pour des sociétés plus solidaires, comme en témoignent les nombreux articles publiés ce mois-ci, y compris le podcast trimestriel d'EPALE et la discussion en ligne du mois de mars.

 

Contribution de l'apprentissage des adultes adapté à la forme d'exclusion

L'intégration se présente sous de nombreuses formes, car il existe de nombreuses façons d'exclure un groupe. Les participants à la discussion en ligne d'EPALE ont parlé des nombreux obstacles auxquels se heurtent les migrants, les personnes âgées, les adultes peu qualifiés et peu alphabétisés et les apprenants handicapés.

Un reportage vidéo de Markus Palmen a montré comment les apprenants handicapés peuvent être responsabilisés au travers d'une éducation musicale.

 

L'intégration commence dès la "salle de classe"

La plupart des articles de blog sur la façon dont l'apprentissage des adultes peut permettre l'intégration mentionnent l'environnement d'apprentissage et le rôle des enseignants. Ils ont par exemple expliqué pourquoi il est important que les enseignants et les formateurs offrent un environnement éducatif favorable aux LGBT. L'écrivaine invitée Laila El-Metoui a fait remarquer que la formation est essentielle pour que le personnel ait les compétences nécessaires pour lutter de manière efficace contre la discrimination et les préjugés.

David Mallows a abordé la question des professionnels de l'apprentissage pour adultes qui peuvent avoir beaucoup d'impact et le fait que le changement commence dès la salle de classe. Il a fait valoir que pour rendre leur " salle de classe " plus ouverte, les professionnels de la formation des adultes ont besoin :

1. d'être libre de développer un contenu et une pédagogie appropriés ;

2. de pouvoir accéder aux ressources et aux organisations qui les aideront à mettre en œuvre des programmes adaptés en termes d'horaires et de lieux ;

3. de moyens et de compétences pour fournir aux apprenants l'accompagnement nécessaire ;

4. d’un appui de la hiérarchie et d’un encadrement par des qualifications et des approches polyvalentes pour la validation des acquis qui leur permettra de reprendre le travail.

 

Identifier les conditions pour l'apprentissage inclusif des adultes

Andrew McCoshan a écrit un article sur les ingrédients essentiels à la réalisation de l'apprentissage inclusif des adultes. Il a souligné l'efficacité des stratégies de sensibilisation, l'identification des besoins en matière de compétences, le développement et l'adaptation des programmes à ces besoins, le soutien sur ces questions de non-apprentissage et le suivi.

Gerry Mc Aleenan du programme Soilse en Irlande a fait ressortir des messages clés à l'intention des praticiens de l'éducation des adultes afin d'aider les adultes en phase de désintoxication à se réinsérer dans la société, par exemple en identifiant les besoins et les problèmes des adultes et en adaptant le programme en fonction de ces besoins. Il a indiqué que le plaidoyer est essentiel pour informer les politiques et proposer des solutions.

Nous arrivons enfin au niveau politique : que pouvons-nous faire pour améliorer l'intégration dans les sociétés par le biais de l'apprentissage des adultes ?

 

Caractéristiques de l'approche inclusive des "Parcours de Perfectionnement des Compétences"

Deux professeurs de l'Institut pour l'Etude des Sociétés et du Savoir de l'Académie Bulgare des Sciences - Pepka Boyadjieva et Petya Ilieva-Trichkova - ont mené une étude sur l'équité et l'intégration dans l'éducation des adultes dans 25 pays européens et ont conclu que pour réduire les inégalités dans l'apprentissage des adultes, des actions politiques appropriées sont nécessaires.

Dans le cadre du développement de leur approche de "Parcours de Perfectionnement des Compétences", les décideurs politiques doivent tenir compte d'un certain nombre de facteurs, notamment :

- Dans quelle mesure l'apprentissage des adultes est-il accessible à tous les adultes ? Quels freins pourraient empêcher les apprenants à entreprendre un parcours d'apprentissage ?

- Comment encourager ceux qui ont besoin d'apprendre à apprendre ? Quelles structures de soutien sont en place pour les apprenants défavorisés ?

- Dans quelle mesure les politiques de sensibilisation sont-elles efficaces pour atteindre ceux qui ont le plus besoin d'apprentissage ?

- Dans quelle mesure l'apprentissage est-il adapté à ceux qui en ont le plus besoin ?

 

En conclusion, l'objectif du "Parcours de Perfectionnement des Compétences" est d'offrir à tous les adultes des possibilités d'acquérir de nouvelles compétences ; cependant, cela signifie que les politiques doivent cibler des groupes difficiles à atteindre et à mobiliser, ce qui est un processus coûteux dont les résultats sont incertains. Il faut donc challenger les politiques pour viser ces groupes difficiles à atteindre et aller un peu plus loin dans la mise en place de systèmes dans lesquels l'apprentissage des adultes est bien la solution aux inégalités.

 

Assurez-vous de visiter EPALE régulièrement en avril, car notre thème principal est la sensibilisation et l'orientation dans le domaine de l'apprentissage des adultes !

 

Simon Broek a participé à plusieurs projets de recherche européens sur l'éducation, le marché du travail et les assurances. Il a conseillé la Commission européenne, le Parlement européen et les agences européennes sur des questions liées aux politiques d'éducation, à l'apprentissage tout au long de la vie et au marché du travail, et il est associé directeur de l'Ockham Institute of Policy Support.

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 1 sur 1
  • Portrait de Monica McDermott



    Hi Simon, just a thought in response to your summary – the overall number of adult learners accessing our provision has decreased over the last five years and although reasons are varied and complex but link in particular to changes in government funding and levels of employment.  Whatever the reasons, there is no doubt that we now work with consistently more ‘harder to reach’ learners more of whom are ‘mandated’ to our provision.  Our curriculum has developed to reflect these changing needs.  We have truly dedicated tutors who try very hard to create learning environments that provide the best possible support for our learners.  However, and particularly in relation to recent changes in the benefits system, we are now seeing more learners who are ‘mandated’ to specific short generic courses.   In reality many these learners would benefit more from more personalised learning opportunities particularly as some can become frustrated by the ‘enforcement’ and  consequently see adult learning more as a ‘punishment’ than an opportunity. Although mandated to attend no one can be mandated to learn and I believe tha adult learning can only be truly effective if a learner recognises the potential personal benefits and therefore wants to learn.