Blog
Blog

Education au développement durable : la pollution lumineuse

À quand remonte la dernière fois où vous vous êtes émerveillé devant la splendeur de la Voie lactée qui s'étend dans le ciel nocturne de votre ville ?

Cet article a été rédigé dans le cadre du master trinational de gestions de projet régionaux et européens, par Johanna Osnabrügge, Nomin Batsuuri, Léon Reimann.   Le cours et la publication sont encadrés par Roseline Le Squère, coordinatrice thématique EPALE.  

LA POLLUTION LUMINEUSE

À quand remonte la dernière fois où vous vous êtes émerveillé devant la splendeur de la Voie lactée qui s'étend dans le ciel nocturne de votre ville ?

La plupart des citadins n'ont jamais connu la joie que procure la contemplation des étoiles dans la nuit. Cela est dû à la pollution lumineuse, qui est un problème de plus en plus urgent dans le monde entier. La pollution lumineuse a un impact environnemental majeur sur les êtres humains, la biodiversité et surtout sur le climat.

Avant de parler de ce que nous perdons à cause de ce problème, définissons ce qu’est la pollution lumineuse. Les effets néfastes d’un éclairage artificiel excessif, mal orienté ou intrusif est appelé pollution lumineuse. Il s'agit donc essentiellement d'une conséquence de la sur-illumination des villes et du ciel nocturne par l'éclairage artificiel qui est un sous-produit de la civilisation moderne.

Source : Felix Mittermeier, Pixabay

pollution lumineuse

LES SOURCES DE LA POLLUTION LUMINEUSE

Quelle est donc la source de cette pollution ?

Ce sont surtout les lumières artificielles qui diffusent de la lumière intrusive comme les éclairages publics, les immeubles de bureaux, les panneaux publicitaires et les résidences.

La hausse de la pollution lumineuse est dûe à l’accroissement de la population, l’urbanisation, d’un meilleur accès à l’électricité, d’une mauvaise gestion de l’éclairage ainsi que d’une utilisation excessive de la lumière.

LES EFFETS NOCIFS DE LA POLLUTION LUMINEUSE

La pollution lumineuse a des effets négatifs sur l'homme, la biodiversité et l'environnement.

Selon plusieurs études, l'utilisation incorrecte ou excessive de la lumière peut avoir une influence négative sur la santé humaine. Elle peut provoquer des cancers, des maladies cardiovasculaires, des dépressions, de l’insomnie, de l'obésité et des lésions oculaires.

Selon un rapport de 2012 de l’AMA (American Medical Association), "l'éblouissement dû à l'éclairage nocturne peut créer des risques”[1] comme l'inconfort visuel, la perte de vue temporaire et des problèmes de sécurité. En outre, la surconsommation d’énergie par l’éclairage excessif entraîne des coûts énergétiques exorbitants pour les communautés.

L'écosystème dépend du cycle de lumière et d'obscurité. Or, l'homme a considérablement interrompu ce cycle en éclairant la nuit. Les éclairages artificiels provoquent des dommages tels que :

  • La désorientation des animaux entrainant leur mort : par exemple les tortues de mer nouvellement écloses, les oiseaux migrateurs.
  • Le déclin des populations d'insectes : De nombreux insectes dépendent de l'obscurité et de la lumière naturelle de la lune et des étoiles pour s'orienter et échapper aux prédateurs.
  • La perturbation des arbres : L’éclairage artificiel provoque des journées plus longues ce qui conduit les arbres à fleurir plus tôt et à perdre les feuilles plus tard.
  • L’émissions de gaz à effet de serre : En France, l’éclairage public est responsable de 4 % des émissions de gaz à effet de serre.[2]

L'éclairage artificiel contribue à la pollution de l'air et au changement climatique par le biais du gaspillage énergétique. En outre, l'utilisation excessive de la lumière artificielle augmente la consommation de nombreux combustibles fossiles, ce qui entraîne un gaspillage des ressources.

LES POSSIBLES SOLUTIONS A LA POLLUTION LUMINEUSE

Nous avons ainsi établi que la pollution lumineuse ne provient pas de la lumière naturelle mais des sources lumineuses artificielles qui éclairent le ciel nocturne et dont la lumière est diffusée dans l’atmosphère. Après avoir vu les sources et les impacts de la pollution lumineuse, nous vous présentons de possibles solutions à ces nuisances lumineuses. Conformément au cadre de notre projet étudiant, nous nous limitons au niveau communautaire mais certaines de ces astuces (voir par exemple la luminosité des lampes) s'appliquent également aux particuliers et aux immeubles de bureaux.

En ce qui concerne l’éclairage public dans les villes, il serait temps d’opter pour un plan d’éclairage plus ciblé, plus économe en énergie et plus respectueux des insectes.

En Bretagne, il existe au moins deux initiatives de révision de l’éclairage public. La commune de Saint-Brieuc a mis en place un plan d’extinction partielle de 68 % de l’éclairage public de 23h à 6h du matin. La ville compte réduire les impacts nocifs de la pollution lumineuse ainsi que sa facture énergétique. D’après les données de la commune, la “réduction de l’amplitude d’éclairage permet de diminuer la consommation électrique de 32%, soit une économie de 180.000€ par an"[3].

Tout comme la ville de Saint-Brieuc, la commune hôtesse de notre programme d’études, Lorient, a également lancé un nouveau plan d’éclairage public, qui représente aujourd’hui 14 % de la consommation énergétique totale de la ville. En juillet 2021, Lorient a lancé une expérimentation d’extinction partielle de l’éclairage public. Cela représente précisément 64 % des points lumineux de la ville. La ville s’inscrit ainsi dans le plan climat et compte économiser jusqu’à un tiers de sa consommation d’électricité annuelle, l’équivalent de 200.000 € par an.

 La situation outre-Rhin est également prometteuse. Contrairement à la France, l’Allemagne n’a pas encore introduit de loi sur la limitation de la pollution lumineuse à l’échelle nationale.[4] Cependant, différentes lois peuvent avoir un impact indirect sur l’éclairage public. Selon la DENA (Agence allemande de l’énergie), la part des installations publiques représentait environ un dixième de la consommation électrique nette de l’Allemagne. Dans les plus de 11.000 communes allemandes, l’éclairage public représente jusqu’à 40 % des coûts d’électricité des municipalités. Elles dépensent ainsi environ 5 milliards d’euros en énergie chaque année.[5]

À l’échelle fédérale il existe des projets de lois s’attaquant aux effets nocifs des nuisances lumineuses, dont dans le Bade-Wurtemberg et la Bavière. En début de l’année 2021, le Bade-Wurtemberg a introduit une nouvelle loi sur la biodiversité, qui stipule un éclairage public plus “pro-insecte” d’ici 2030.[6]

La ville de Fulda (land de Hesse) devînt en 2019 la première ville allemande “Sternenstadt” (Ville des étoiles), un titre désigné dans le monde entier par l’association américaine “International Dark-Sky-Association”. La ville a mis en place une politique d’éclairage et sensibilise activement toutes les tranches d’âge de sa population à la pollution lumineuse.

La ville jumelée de Lorient, Ludwigshafen am Rhein (Rhénanie-Palatinat), appartient à la région métropolitaine Rhin-Neckar et figure la plus grande ville de nos différents exemples. L’omniprésence de l’industrie fait qu’il est difficile pour Ludwigshafen de lutter efficacement contre la pollution lumineuse dans ses rues. Mais là aussi, la ville a déjà initié des solutions. Plus récemment, les systèmes de lampes obsolètes ont été réparés ou remplacés.

 Les astuces générales qui sont valables pour toute sorte d’éclairage public :

  • Ne pas dépasser les 3000 degrés Kelvin (K) et limiter les composants bleus pour réduire l’effet d’éblouissement, minimiser la diffusion de la lumière dans l’atmosphère, réduire l’attraction des insectes et améliorer le sommeil des créatures diurnes (par exemple, les humains).  
  • Respecter des limites de direction et de hauteur : Diriger la lumière vers l’endroit où elle est nécessaire (trottoir/rue) et ne pas dépasser une hauteur d’environ 4 mètres, afin de réduire la quantité de lumière nécessaire et d’économiser de l’énergie.  
  • Degré d’illumination et sécurité : Les sources de lumières très brillantes sont toujours un facteur de risque. Un plan d’éclairage modéré et régulier assure une meilleure visibilité que les forts contrastes clair/foncé des lampadaires à LED d’un blanc éclatant.  
  • Modernisation des systèmes d’éclairage : Selon l’ADEME (l’Agence de la transition écologique en France), plus de 40 % des luminaires en service ont plus de vingt ans.

Exemples d’éclairages publics

À gauche : Éclairage trop lumineux et mal positionné, degré important d’éblouissement

À droite : Éclairage moins lumineux (≤ 3000 K) et ciblé

Source : La ville de Fulda, Graphiques

Notamment la modernisation des systèmes d’éclairage pourrait déjà économiser 350 millions d’euro par an en Allemagne, estime la DENA. Qu’il s’agisse de systèmes obsolètes, des lampadaires défectueux ou anciens, il vaut la peine de repenser le plan d’éclairage d’une ville, en prenant soin du budget municipal comme du rythme de sommeil de ses résidents et de leur besoin de voir la Voie lactée. Après avoir observé ces exemples franco-allemands, nous constatons que, malgré les différences majeures dans la nature des villes et des municipalités, il existe une marge de manœuvre à tous les niveaux politiques dans les deux pays.

LE PROJET “DOLOMITES”

Afin de lutter contre la pollution lumineuse, nous montons un micro-projet ayant comme objectif de sensibiliser les villes et les communes à ce problème. C'est un projet étudiant européen soutenu par les villes de Ludwigshafen (Allemagne), et de Lorient (France) ainsi que l’Association Franco-Allemande Ludwigshafen-Mannheim.

Les objectifs de notre projet sont la mise à disposition d’informations pour les villes jumelées et la possibilité d’une nouvelle coopération.

SOURCES

Blask et al., Annual Report of the American Medical Association (2012), lien : http://light-efficientcommunities.com/POLICY%20-%20A%20-%20American%20Medical%20Association.pdf (dernière consultation le 28/10/2021).

La ville de Lorient, Extinction de l’éclairage public, www.lorient.bzh (2021), lien: https://www.lorient.bzh/extinction/ (dernière consultation le 27/10/2021).

Ville de Saint-Brieuc, Éclairage public, www.saint-brieuc.fr (2021), lien: https://www.saint-brieuc.fr/ville-attractive/urbanisme/eclairage-public/?%E3%25 (dernière consultation le 27/10/2021).

Deutsche Energie-Agentur GmbH https://www.dena.de/themen-projekte/energieeffizienz/oeffentliche-hand/ (dernière consultation le 26/10/2021).

Landtag des Landes Baden-Württemberg, Gesetzblatt ISSN 0174-478 X, 30/07/2020, p. 652. Lien : https://www.landtag-bw.de/files/live/sites/LTBW/files/dokumente/gesetzblaetter/2020/GBl202027.pdf (dernière consultation le 27/10/2021), pp. 649-660.

[1] Blask et al., Annual Report of the American Medical Association (2012), p. 4, lien : http://light-efficientcommunities.com/POLICY%20-%20A%20-%20American%20Medical%20Association.pdf (dernière consultation le 28/10/2021).

[2] La ville de Lorient, Extinction de l’éclairage public, www.lorient.bzh (2021), lien: https://www.lorient.bzh/extinction/ (dernière consultation le 27/10/2021).

[3] Ville de Saint-Brieuc, Éclairage public, www.saint-brieuc.fr (2021), lien: https://www.saint-brieuc.fr/ville-attractive/urbanisme/eclairage-public/?%E3%25 (dernière consultation le 27/10/2021).

[4] En mai 2021, le Bundestag était encore dans la phase de débat sur le sujet d’une nouvelle version de la loi fédérale sur la protection de la natur (Bundesnaturschutzgesetz).

[5]Deutsche Energie-Agentur GmbH https://www.dena.de/themen-projekte/energieeffizienz/oeffentliche-hand/ (dernière consultation le 26/10/2021).

[6] Landtag des Landes Baden-Württemberg, Gesetzblatt ISSN 0174-478 X, 30/07/2020, p. 652. Lien : https://www.landtag-bw.de/files/live/sites/LTBW/files/dokumente/gesetzblaetter/2020/GBl202027.pdf (dernière consultation le 27/10/2021).

dem projet

Login (0)
Étiquettes

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Exemples de ressources pédagogiques pour les publics NEETs et Migrants

En préparation d'un stage d'observation en Italie, une équipe de professionnels de l'insertion socioprofessionnels en Wallonie présentent des outils pédagogiques de base accessibles et potentiellement transposables dans d'autres pays, pour accompagner les NEETs et les primo-arrivants

Plus

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus