chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Former des enseignants à l'éducation en milieu carcéral

13/12/2018
par NSS UK
Langue: FR
Document available also in: EN DE ES PL

/fr/file/prisoneducatorsstockphotosmalljpgprison_educators_stock_photo_small.jpg

A group of diverse adults standing with their backs to the camera

Ces dernières années, l'université d'Aberystwyth et Coleg Cambria, situés respectivement dans le centre et le nord-est du pays de Galles, ont souhaité mettre en place une qualification d'enseignement professionnel capable de répondre non seulement aux besoins de formation du personnel enseignant dans un établissement d'enseignement postobligatoire, mais aussi de préparer et qualifier le personnel pénitentiaire à l'enseignement en milieu carcéral. Un programme d'études de telle ampleur nécessitait une vision précise des fondamentaux de l'enseignement et de l'apprentissage, et devait donner à chaque enseignant stagiaire la possibilité de développer sa spécialisation personnelle, souvent unique. L'établissement d'un programme adapté aux enseignants du secteur du génie aéronautique ou de la garde d'enfants s'est révélé difficile, mais les contraintes supplémentaires pesant sur les enseignants en milieu carcéral impliquaient de concevoir une formation en enseignement supérieur particulièrement ciblée et flexible à la fois.

Bien que le programme d'études fournisse les fondamentaux des théories et pratiques pédagogiques, un module unique Offender Learning (Apprentissage des détenus) a dû être élaboré pour répondre aux besoins du personnel enseignant en milieu carcéral et présente un aperçu de l'environnement et du contexte politique distinctifs au sein duquel ces enseignants stagiaires travaillent. Ce module devait tenir compte des cadres législatifs en constante évolution, des structures organisationnelles et institutionnelles, ainsi que des parcours d'apprentissage de réinsertion personnalisés des détenus. Il a naturellement fallu tenir compte de la nécessité de travailler en sécurité en milieu carcéral.

Lors du déploiement du nouveau programme, plusieurs considérations intéressantes se sont imposées :

Utilisation des technologies de pédagogie

L'un des plus grands défis pour les enseignants stagiaires était la restriction du recours à la technologie pour renforcer l'expérience d'enseignement et d'apprentissage. L'accès à Internet et la disponibilité de la technologie sont extrêmement limités, pour des raisons évidentes, ce qui a des répercussions sur la nature de l'enseignement et de l'apprentissage dispensés dans le cadre restreint de la prison. Ceci rend difficile la dispense générale d'une éducation et formation postscolaires, car la recommandation d'utiliser des ressources et les occasions d'apprentissage numérique doivent être adaptés de manière significative pour le personnel qui travaille en milieu carcéral. Les chargés de cours veillent à utiliser à la fois des ressources basées sur la technologie et des ressources traditionnelles pour permettre aux stagiaires d'adopter différentes approches dans leurs méthodes selon qu'ils enseignent ou non dans un environnement carcéral. Les enseignants stagiaires doivent par conséquent faire preuve d'une grande créativité dans leur mise en place de ressources.

Structures des cours

Bien que la perception que l'on se fait du caractère institutionnalisé d'un système carcéral puisse laisser penser que les cours seront structurés avec précision dans des délais définis, ce n'est pas toujours le cas. Souvent, les apprenants détenus n'arrivent pas en même temps à un cours. Il faut donc prévoir ces situations, notamment compte tenu des problèmes comportementaux potentiels susceptibles de survenir s'il existe peu d'activités stimulantes pendant le temps d'attente. Les enseignants stagiaires doivent par conséquent planifier à l'avance un éventail de stratégies pédagogiques pour stimuler l'engagement des apprenants dès leur arrivée, afin de réduire les problèmes potentiels avant le début du cours. Il est évident qu'une telle situation représente un défi pour les enseignants expérimentés, et à fortiori pour les enseignants qui sont en début de carrière. De plus, il ne sera pas toujours approprié de planifier la structure générale du cours puisque chaque stratégie pédagogique doit être prévue de manière efficace afin d'offrir des opportunités de développement et d'application des compétences et des connaissances aux apprenants qui arrivent en milieu de cours. Les enseignants stagiaires reçoivent une assistance particulière dans la planification et l'adaptation de leurs cours afin de savoir comment répondre aux besoins de tous les apprenants.

Santé mentale et besoins d'apprentissage spéciaux

On sait que les difficultés dues à la santé mentale et les besoins d'apprentissage spéciaux sont importants dans la population carcérale. Ceci présente clairement un défi pour ceux qui débutent leur carrière d'enseignant, qui auront donc besoin d'un soutien spécifique et adapté à leur situation. Autre difficulté, tous les détenus n'ont pas reçu un diagnostic médical ou autre, d'où une pression supplémentaire pour le stagiaire qui doit identifier et répondre aux besoins les plus importants et adapter son approche en fonction de tous les apprenants présents. Tous les enseignants stagiaires peuvent choisir un module sur l'égalité, la diversité et les pratiques inclusives, qui leur donne un aperçu des caractéristiques de divers besoins d'apprentissage supplémentaires et leur explique comment utiliser la théorie et les bonnes pratiques pour y répondre. Les chargés de cours de l'éducation et de la formation postscolaires sont également disponibles pendant toute la formation pour intégrer des stratégies dans le programme de PGCE afin d'aider les stagiaires à gérer les besoins individuels de l'apprenant. L'éducation en milieu carcéral tient compte des pressions et des contraintes très spécifiques des apprenants, c'est-à-dire le manque de liberté et la limitation des droits et des choix, qui peuvent contribuer aux problèmes liés à la santé mentale. Envisageons le cas d'un apprenant autiste qui souffre de surcharge sensorielle. Si un enseignant ne connaît pas le concept de la surcharge sensorielle et ne sait pas comment aider cet apprenant de manière appropriée, ce dernier adoptera des comportements négatifs, ce qui n'est pas idéal dans un environnement carcéral !

Disciplines

De nombreux enseignants stagiaires travaillant actuellement en milieu carcéral enseignent des disciplines qui ne figurent pas habituellement au programme de l'enseignement supérieur, ce qui limite le soutien de pairs, voire de mentors, dont ils pourraient bénéficier. Il est possible qu'ils soient actuellement les seuls spécialistes de leur discipline dans leur domaine d'apprentissage. Par conséquent, l'équipe PGCE est seule à pouvoir leur apporter un soutien conséquent. Elle fournit notamment des opportunités d'observer autant que possible d'autres chargés de cours à l'université. En outre, le caractère intégré de la formation même, où tous les spécialistes des différentes disciplines apprennent ensemble, favorise un échange d'idées allant au-delà des disciplines et des frontières d'un environnement d'apprentissage particulier.

/fr/file/prysordaviesjpgprysor_davies.jpg

A photo of Prysor Davies

Prysor Davies est maître de conférences et Directeur de l'apprentissage et de l'enseignement de la School of Education à l'université d'Aberystwyth.  Il est le Responsable du programme franchisé PCET-PCE à Coleg Cambria, dont il a largement participé à l'élaboration. Il enseigne plusieurs modules du premier cycle universitaire et participe à des projets de recherche, de formation des enseignants à tous les niveaux et de contrôle de la qualité.

Les ressources suivantes sont susceptibles de vous intéresser :

Le sport au service de la formation des adultes dans nos prisons, 1ère partie (blog)

Le mentorat en prison m'a donné du courage (blog)

Programmes d'engagement en milieu carcéral de la Cardiff City FC Community Foundation (blog)

La musique comme outil de développement, d'éducation et de réinsertion (blog)

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 4 sur 4
  • Portrait de Natalia Fala
    Należy się ogromny szacunek dla nauczycieli, którzy decydują się na tego rodzaju pracę. Myślę, że można nawet nazwać ją "misją". Praca w takich warunkach jest trudna z wielu powodów, ale może dać szansę człowiekowi, który niejednokrotnie chce zmienić swoje życie po pobycie w więzieniu. Mam również pytanie dotyczące tych "niezwyczajnych" przedmiotów kształcenia- jakie przykładowo mogą to być zajęcia?
  • Portrait de Anna Kowaczek
    Według mnie nauczyciele prowadzący zajęciach w zakładach karnych powinni być całkowicie inaczej edukowani niż zwykli nauczyciele szkolni. Nie tylko, jeśli mowa o teoretycznym przygotowaniu, ale również o przygotowaniu praktycznym. Uważam, że powinniśmy zastosować dodatkowe kursy dla nauczycieli, które mogłyby należycie przygotować ich do pełnienia zawodu w jednostkach penitencjarnych.
  • Portrait de Paulina Mikołajczyk
    Praca nauczyciela w więzieniu nie należy do łatwego zawodu, więc powinniśmy poświęcić więcej uwagi temu zagadnieniu, tak aby nauczyciel pracujący w więzieniu został odpowiednio przygotowany do wykonywania swojej pracy. Więzienie jako specyficzne środowisko wymaga innych metod nauczania, aniżeli nauka w środowisku otwartym o czym należy pamiętać, stosowanie nieodpowiednich metod może przyczynić się do zagrożenia bezpieczeństwa nauczyciela. Nigdy nie znajdziemy złotego środka jak najlepiej przygotować nauczyciela do pracy w więzieniu, gdyż zarówno każdy nauczyciel jak i skazany jest inny, ale zajmowanie się tym tematem, analizowanie go i wyciąganie wniosków może przyczynić się do znalezienia najodpowiedniejszego sposobu pracy.
  • Portrait de Adriana Tomaszewska
    Myślę, że powinniśmy brać przykład z zachodniej granicy i podobnie jak Uniwersytet Aberystwyth oraz Coleg Cambria przyłożyć więksą uwagę do edukacji nauczycieli prowadzących zajęcia w Zakładach karnych. Praca w tego typu placówkach ma odmienny charakter od pracy w szkole czy na uniwersytecie. Wymaga nie tylko wytrzymałości psychicznej, lecz również odpowiedniego przygotowywania merytorycznego. Wobec tego umożliwienie nauczycielom odbycie kursu przygotowującego do tego rodzaju pracy ułatwiło by im zapoznanie się z nowym środowiskiem oraz podniosłoby efektywność ich pacy z więźniami.