chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Conseils de l'entraîneur d'âge moyen – partie 2

31/12/2018
par Rafał Żak
Langue: FR
Document available also in: PL

Traduction du polonais - NSS Pologne

Aujourd'hui, second ensemble de conseils pour les formateurs débutants. Dans le texte précédent, nous avons pris l’essentiel de la place dans la salle de formation. Aujourd'hui, nous examinerons de plus près les mouvements du formateur sur le marché de la formation. À mon avis, il s'agit d'un domaine tout aussi important sur lequel vous devez vous pencher dès le début. Le problème est simple : un formateur qui ne vend pas ses services n'aura pas la possibilité de développer ses compétences dans des salles de formation.

/fr/file/note-34542771920jpgnote-3454277_1920.jpg

Applique-toi à chaque travail et attend

Le meilleur conseil que j'ai pour renforcer ma position sur le marché des services de développement ? Il m’est souvent demandé, par exemple, par les diplômés des écoles de formateurs : que faire maintenant ? Que dois-je faire ensuite ? Comment puis-je construire ma position sur le marché ?

Je réponds toujours de la même manière : attachez-vous à chaque travail et attendez. Essayez de bien le faire et quelqu'un se souviendra de vous. Avec le temps, ce souvenir vous reviendra sous forme d'engagements ultérieurs. Je sais que cette recommandation ne suscite pas l'euphorie des jeunes entraîneurs (plusieurs fois, j'ai raté l'euphorie). Parce que cela semble lent et tellement moderne. Et où situent la marque personnelle et les médias sociaux ici ? Mais je ne peux pas former un meilleur mot, je peux toujours dire - cela a fonctionné pour moi.

Prouvez que vous êtes un professionnel

Si vous êtes déjà à la recherche d'opportunités pour des activités marketing, choisissez celles dans lesquelles vous avez la possibilité de montrer vos compétences. Le principe "montrez que vous êtes un professionnel et n'en parlez pas" fonctionne bien dans ce secteur. Il en est ainsi, des présentations lors de conférences sectorielles, des formations de démonstration auxquelles sont invités des représentants des services RH de l'entreprise, des ateliers organisés sur des forums locaux d'entreprises. Donc, sur toutes ces activités, où quelqu'un peut reconnaître la qualité de votre travail, et pas seulement lire sur ce sujet sur un site Web bien aménagé. Pour la même raison, les activités marginales et de moindre envergure sont meilleures. Il est préférable de s’appliquer davantage au marketing destiné à un groupe de destinataires plus restreint que de toucher un large public.

Apprendre des ventes

Prenez soin de développer vos compétences dans la vente de vos propres services. Si vous ne le faites pas, vous pourrez perdre de nombreuses occasions par rapport à ceux qui ont investi davantage dans ce domaine de compétence. Même si aujourd'hui en tant qu'entraîneur, vous n'êtes pas obligé de vendre vos propres services (parce que vous êtes un entraîneur interne, par exemple), tôt ou tard, cette compétence vous sera utile. Je sais à quel point il est difficile de trouver des commerçants sur le marché de la formation qui accepteront ce travail de vente pour vous. Il est préférable d’apprendre de manière indépendante la nature systématique de ce travail et d’apprendre à gérer le rejet des propositions.

Si vous soupçonnez que quelqu'un est un escroc, rompez la coopération

Ce conseil en or concerne plus la coopération avec un client qu'avec un groupe de formation spécifique. Dans mon cas, cela a été prouvé à maintes reprises et j'ai le sentiment d'être protégé contre de nombreux problèmes. Le principe est le suivant : si vous estimez à tout moment que votre partenaire commercial se comporte de manière déraisonnable, contraire à l'éthique, ne respecte pas ses engagements de manière brute, songez à vous retirer de cette coopération. Il est clair qu’il est plus facile de le faire lorsque nous ne sommes pas complètement accros à chaque facture de chaque client, mais même au début de la route, cela vaut la peine de le suivre. Nous allons perdre le travail, mais nous aurons la paix.

Contrat, contrat, contrat

La règle générale dit : "Le contrat est écrit pour les mauvais moments." Et ce principe se combine à merveille avec le précédent sur lequel j'ai écrit. Le but est de formuler un contrat de mise en œuvre du projet, en se rappelant qu'il devrait protéger nos intérêts lorsque la coopération n'aboutit pas. Quand tout va bien, les contrats verbaux suffisent. Lorsque soudainement, lors de l'exécution des travaux, notre contractant veut changer quelque chose ou que l'exécution du contrat elle-même ne se déroule pas comme prévu - le contrat doit nous sécuriser.

Je me suis permis ces deux articles avec des conseils afin d'ouvrir la discussion. Et si vous même partagiez avec les entraîneurs débutants un ensemble de conseils en or ? Ces formulations sont issues à partir de la propre perspective personnelle. Quelle en serait sur la liste?

Rafał Żak – formateur / coach / auteur / orateur. Il s'occupe du développement des personnes et des organisations. Il favorise le développement fondé sur des preuves. Auteur des livres "Développement personnel. Instructions d'utilisation "et" Ne pensez pas que la NLP va disparaître ". Ambassadeur d'EPALE.

Voir aussi:

Conseil de l'entraîneur d'âge moyen – partie 1

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn