Aller au contenu principal
Blog
Blog

L'apprentissage hybride dans l'éducation des adultes : résumé de la conférence en ligne

Une approche hybride de l'éducation des adultes est-elle la meilleure solution dans cette situation de fermeture prolongée des centres d'éducation des adultes ? 

Blended learning in adult education: summary of the online discussion

[Cet article a été publié en anglais, traduit en français par EPALE France].

La conférence en ligne, organisée sur la plateforme EPALE le 26 novembre 2020, sur la mise en œuvre à venir de l'apprentissage hybride dans l'éducation des adultes a débuté par un webinaire d'introduction sur le sujet, animé par le Dr Lauri Tuomi, PDG de KVS, la fondation finlandaise pour l'éducation et la formation tout au long de la vie et membre du conseil d'administration de l’Association européenne pour l'éducation des adultes (EAEA). KVS est le principal éditeur d’Elm Magazine.

S'en est suivi un débat passionné entre les membres de la communauté sur nombre des questions soulevées par le Dr Tuomi. Passons en revue quelques-uns des sujets abordés. 

Une approche mixte de l'éducation des adultes est-elle la meilleure solution dans cette situation de fermeture prolongée des centres d'éducation des adultes ? 

  • L'approche mixte est une bonne option lorsqu'il n'est pas possible de garantir aux adultes un accès continu à l'éducation, mais le type de formation doit être adapté et personnalisé en fonction de l'apprenant. Il n’y a pas de recette miracle. L'approche hybride peut ne pas être la meilleure option pour certaines cibles publiques. Pour les adultes qui n'ont pas de compétences numériques, qui n’ont pas accès à un ordinateur personnel ou à Internet, l'approche mixte peut s’avérer démotivante.
  • Certains adultes ont besoin d'un accompagnement en face à face pour poursuivre leurs activités d'apprentissage, surtout s'ils ont peu confiance en eux. L'approche mixte doit être considérée comme une méthodologie envisageable, le plus important étant de trouver la meilleure approche pour chaque adulte, de manière à n’exclure personne. 
  • Il est toujours possible d'avoir recours à l'approche complexe, surtout en ce moment. À travers l’enseignement et l’apprentissage, nous soutenons les apprenants sur le plan psychologique : ils se sentent accompagnés et mettent alors plus de cœur à l’ouvrage.
  • Dans le contexte de l'apprentissage mixte, il convient également de mentionner le concept « d’apprentissage mixte inverse », qui concerne les cours en ligne complétés par un enseignement sur place. Par exemple, la formation « EBMooc », dispensée en 2017 et 2018 par CONEDU, était accompagnée de réunions hebdomadaires pour discuter du contenu du cours dans des instituts d'enseignement proches des résidences des participants. En comparaison avec d'autres MOOC, la participation des étudiants dans les forums de discussion était significativement plus élevée, tout comme le taux de réussite. Nous pouvons donc en conclure que l'apprentissage mixte inverse favorise l'interaction entre les apprenants au sein des environnements d'apprentissage en ligne et contribue à maintenir un niveau élevé de motivation chez les participants. Pour plus d'informations sur le MOOC, voir https://epale.ec.europa.eu/en/content/ebmooc-plus-open-online-course-adult-educators.
  • Au Portugal, l'IEFP, un institut hybride, a récemment été conçu pour soutenir la transition des cours de formation de courte durée, qui sont généralement dispensés en face à face, vers un format qui leur permettent d’avoir lieu à distance. Ce modèle hybride s'est avéré efficace lors des essais sur le terrain, dans le cadre d’un modèle de formation impliquant plus de 50 formateurs et 1 000 participants.
  • Concernant l’alphabétisation numérique des formateurs d’adultes, un projet Erasmus+ sur le sujet a vu le jour en Lettonie : DigitALAD.
  • Il existe un lieu d'apprentissage en ligne accessible en plus des cours en face à face. La situation personnelle de certains apprenants fait que le temps qu'ils passent physiquement dans une faculté ou un centre de formation pour adultes est un temps consacré uniquement à eux-mêmes et à leur apprentissage, loin des autres pressions telles que les soins aux parents âgés ou aux enfants, ou leur travail.  Par ailleurs, les apprenants adultes qui reprennent leurs études après une longue période manquent souvent de confiance en eux, c’est pourquoi il ne faut pas sous-estimer l'importance des cours en présentiel, où ils créent un lien avec leur enseignant et bénéficient de l'apprentissage par les pairs. Certaines formations professionnelles/techniques/pratiques pour adultes (tels que la construction, l'ingénierie ou la coiffure) ne peuvent pas être dispensées uniquement en ligne. Les éléments pratiques du cours peuvent être accompagnées d’un apprentissage en ligne mais doivent se dérouler dans un cadre physique. 
  • L'apprentissage mixte permet à l'éducation des adultes d'être encore plus flexible, répondant ainsi aux besoins des adultes devant faire face quotidiennement à de nombreux autres défis. 
  • Voici un article de blog intéressant sur le sujet : « Poser des bases, ou comment créer des opportunités d'apprentissage en ligne dans l'éducation informelle des adultes »    

Blended learning in adult education: summary of the online discussion

 

Quels sont les principaux obstacles à la mise en œuvre d’une approche hybride de l'apprentissage dans l'éducation des adultes ? 

  • L'approche mixte renferme un potentiel énorme. Pour résoudre les problèmes qu’elle peut poser, il suffit de faire en sorte que les adultes en formation profitent des mêmes opportunités en termes d’accès à un système d'apprentissage mixte.
  • Pendant la période de confinement en mars 2020, les centres Qualifica au Portugal, chargés de guider et d'orienter les adultes vers les filières de qualification et d'assurer la reconnaissance des acquis antérieurs, ont été fermés et forcés de maintenir leurs activités d'éducation des adultes à distance. Ils ont ensuite été interrogés sur les activités menées et les principaux défis auxquels les centres et les adultes ont été confrontés. Les résultats de cette enquête ont été analysés par l'Agence nationale pour la qualification et l'enseignement et la formation professionnels (ANQEP) et ont révélé que, de manière générale, les adultes ont bien accueilli ces changements. Certains adultes ont tout de même ressenti des difficultés liées
    • à leurs compétences numériques limitées,
    • à l'accès limité aux ressources (ordinateurs personnels ou Internet),
    • à un manque de motivation pour travailler dans un modèle mixte.

Pour les équipes des centres Qualifica, les principaux obstacles signalés étaient la difficulté de mettre en œuvre plus souvent certaines sessions à distance, la redéfinition des procédures technologiques et de formation, les méthodes pour maintenir un niveau élevé de motivation et atteindre les adultes qui n'ont pas accès à la technologie. 

  • Un faible niveau de compétences numériques pourrait être considérée comme un obstacle majeur à la généralisation d'un modèle hybride. 
  • Une étude menée par les établissements d'enseignement supérieur en Angleterre sur la transition vers l'apprentissage en ligne pendant la période de confinement au printemps/début de l'été 2020, a révélé que les apprenants adultes de niveau inférieur (en particulier ceux qui apprennent l'anglais comme deuxième langue) avaient des problèmes d'accès et de culture numérique qui les empêchaient de profiter pleinement de leur apprentissage en ligne. 
  • Souvent, il ne s'agit pas des compétences numériques ou de l'attitude à l'égard du travail numérique, mais plutôt d'un manque de compétences en matière d’auto-apprentissage et d'auto-organisation. On parle beaucoup de sujets importants tels que la fracture numérique, le manque de compétences numériques, mais les bases de l’apprentissage mixte sont bel et bien les capacités d’auto-apprentissage et d'auto-organisation.
  • La gestion du temps est différente. La formation en ligne est beaucoup plus intense et ne permet pas autant de pauses. Il est plus difficile de s'engager auprès de chaque apprenant, car leur présence est virtuelle. Il est donc plus difficile de les atteindre, même dans un modèle synchrone. Les situations asynchrones donnent un temps supplémentaire de réflexion, reproduisant ainsi le schéma du présentiel. Les compétences et aptitudes sociales de l'enseignant sont davantage sollicitées. Souvent, l'environnement lui-même limite encore les situations d'enseignement et les possibilités de cocréation, de collaboration, de répartition des rôles et de travail en groupe. Certaines institutions sont limitées de par leurs modèles et leurs outils.

    

Quelles initiatives et politiques d'éducation des adultes sont nécessaires pour mettre en œuvre une approche d'apprentissage mixte de l'éducation des adultes ? 

  • Tout d'abord, pour mettre en œuvre une approche d'apprentissage mixte de l'éducation des adultes, tous les acteurs (enseignants, formateurs et étudiants) doivent avoir accès à la technologie et être dotée d’un certain niveau de compétences numériques pour pouvoir la mettre à profit. Dans le cas contraire, seuls certains d'entre eux peuvent bénéficier de cette approche et il est très peu probable qu'il s’agisse de ceux qui en ont le plus besoin. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre un programme pour faciliter l'acquisition de ces équipements et pour promouvoir la réalisation de sessions de formation aux compétences de base. En outre, l'éducation des adultes doit correspondre à un modèle très flexible, compatible avec une approche mixte, où l'enseignement individualisé donne la priorité à ce qui se fait majoritairement dans les classes. Ce faisant, chacun peut apprendre à son propre rythme et en fonction de ses priorités et de ses intérêts.  
  • Il est essentiel que les chercheurs en éducation des adultes soient également encouragés à étudier la manière dont l'apprentissage mixte a affecté notre façon d'enseigner.
  • Le rôle des prestataires de services éducatifs est très important pour garantir que les environnements d'apprentissage correspondent à la pédagogie mixte et que chaque enseignant bénéficie d'un soutien technologique et pédagogique. Bien entendu, le contrôle de la qualité doit être intégré dans le système de qualité des institutions.     

 

      

Quel est l'impact de la COVID-19 ?

  • Cette pandémie aura sans aucun doute été au cœur des préoccupation en termes d'apprentissage dans l'éducation des adultes. Comment imaginer un contexte d'apprentissage plus évident et plus approprié pour les approches d'éducation, de formation et de sensibilisation à la citoyenneté que celui instauré spontanément et naturellement par la pandémie de COVID-19 ? Il est évidemment nécessaire d'adapter d'urgence l'approche pédagogique à une situation si grave qu'elle conditionne et affecte les familles, les citoyens et les territoires locaux dans leur vie quotidienne. Mais en supposant que les dynamiques de la vie quotidienne peuvent constituer en elles-mêmes un cadre potentiellement pertinent pour l'apprentissage, nous pouvons alors combiner les événements du quotidien avec les connexions et les risques induits par la COVID-19 en concevant un parcours d'apprentissage pragmatique et clairement perçu par les adultes.
  • Des questions clés sont alors soulevées : la COVID-19 peut-elle constituer la base de toutes les activités d'apprentissage, dans les actions liées à l'éducation des adultes ? Quels sont les thèmes sont considérés prioritaires ? Trois exemples :
    • Le thème du « vivre ensemble ». La prise de conscience de l'importance des comportements solidaires en matière de prévention sanitaire se fonde sur la compréhension et l'appropriation des mécanismes de contagion et des moyens de la contrer en toute connaissance de cause. La solidarité sauve des vies et renforce les capacités des collectifs.
    • Les thèmes relatifs à la santé. Après tout, pourquoi parlons-nous des groupes à risque ? Qui sont ces personnes ? Pourquoi sont-elles à risques ? Nos participants appartiennent-il à ce groupe ? Quelles initiatives peuvent être mises en œuvre pour composer avec le manque de compétences face à des situations critiques de santé publique ?
    • Le thème de l'alimentation. La reformulation des processus d'approvisionnement alimentaire de base et la nécessité de rééquilibrer la composition des repas, notamment par la consommation de produits locaux et de saison. L'éducation des adultes et développement social. Ces approches sont axées sur la vie quotidienne et sur les problèmes concrets que pose la pandémie.
  • Il existe une autre approche qui consiste à répondre à une question centrale liée au développement social : l'éducation des adultes peut-elle contribuer à la lutte contre la pandémie et au renforcement des communautés locales ? En d'autres termes, donner comme objectif aux activités d'éducation des adultes la contribution à la résolution des problèmes sociétaux et à la mobilisation des ressources locales pour renforcer les communautés et le sens de la solidarité collective.
  • Nous constatons déjà que les pays ayant déjà mis en œuvre des stratégies d’apprentissage en ligne s’adaptent mieux et plus rapidement au passage au télétravail pour la majorité de la population active. Ce sont principalement les pays scandinaves comme la Norvège ou la Finlande qui nous ont montré la voie. Si nous parvenons à sensibiliser davantage de personnes à l'éducation mixte, l'économie aura de meilleures chances de s'adapter à des situations aussi radicales que celle-ci.
  • Comme c’est déjà le cas pour beaucoup, nous devons voir la pandémie comme une nouvelle opportunité pour l'éducation non formelle des adultes. En effet, « le masque ne se porte pas sur les yeux ! » Et heureusement, car il ne faut pas baisser les bras. Nous devons apprendre à vivre au mieux dans cette situation.
  • « L’objectif est d'apprendre à apprendre. » La pandémie nous oblige à changer et à nous adapter à de nouvelles façons d'apprendre. Nous vivons une période de changement, sans savoir quels seront les résultats, mais ce n’est pas pour autant qu'ils auront des conséquences négatives.
  • Grâce à l'apprentissage mixte, nous traversons la période de COVID-19. Nous espérons que nous nous en remettrons bientôt afin de pouvoir penser à l'avenir. Je suis convaincu que l'apprentissage hybride, c’est-à-dire l'idée de créer différentes façons pour les adultes d'apprendre ensemble, sera encore utilisé. À cet égard, il est de notre responsabilité à tous de créer des cadres d'apprentissage qui favorisent l'inclusion. 

Les autres contenus de la plate-forme qui peuvent présenter un intérêt sont les suivants : l’article de blog intitulé « Apprentissage et confinement - se déplacer en ligne » de Fiona Aldridge, le guide du projet DEPAL (Digital Education and Participatory Adult Learning) sur l'apprentissage participatif et la narration numérique.

 

Login (21)

Vous souhaitez du contenu dans une autre langue?

Ce document est également disponible dans d'autres langues. Sélectionnez-en une ci-dessous.

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Dernières discussions

Discussion EPALE : les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation tout au long de la vie

Dans le cadre de notre focus sur les compétences numériques comme moyen d'accéder aux opportunités de formation, EPALE organise une discussion en ligne le 27 mai 2020.

Plus