chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

L’évaluation des compétences et les outils de l’UE: guide pratique à l’intention des enseignants pour adultes

12/07/2018
par Rumen HALACHEV
Langue: FR
Document available also in: EN DE ET RO EL LV HR PL HU SL IT ES NL

/fr/file/european-assessment-toolsEuropean assessment tools

European assessment tools

 

Andrew McCoshan, coordinateur thématique d’EPALE, présente certains des principaux outils que l’UE a mis au point pour évaluer les compétences des apprenants.

 

L’Union européenne met à la disposition des enseignants pour adultes un certain nombre d’outils susceptibles de constituer une aide pratique dans l’évaluation des compétences. Vous avez d’ailleurs peut-être entendu parler de nombreux d’entre eux. Mais pourquoi en auriez-vous besoin? Certains outils de l’UE définissent le contexte dans lequel l’évaluation s’inscrit en général. Il existe également des outils spécifiques que les praticiens peuvent utiliser pour reconnaître les compétences acquises par leurs apprenants dans différents pays. 

/fr/file/eu-assessment-tool-epaleEU Assessment Tool EPALE

EU Assessment Tool EPALE

Fournir des cadres et des lignes directrices

Le cadre européen des certifications (CEC) fournit un cadre pour tous ces outils. Le CEC sert aux pays de point de référence commun pour élaborer des cadres de qualification nationaux. Comme tous les outils, le CEC repose sur les acquis d’apprentissage. Dans de nombreux pays, l’introduction de qualifications (et donc de programmes d’apprentissage) basées sur les acquis d’apprentissage a un effet radical sur la manière générale d’évaluer les compétences.

Le CEC présente en outre l’avantage de permettre de transposer des qualifications d’un pays à un autre, ce qui favorise la mobilité des personnes si elles souhaitent étudier ou travailler hors de leur pays natal. Il est possible de comparer des exemples de qualifications entre des paires de pays sur le site Web d’Europa (jusqu’ici, 18 systèmes éducatifs et de formation sont disponibles).

Les pays utilisent également les principes de l’approche européenne des crédits – ECVET– pour redéfinir les qualifications de sorte que les personnes puissent acquérir des crédits pour leur apprentissage au fur et à mesure où ils progressent, ce qui leur permet, par exemple, de changer de programme avec souplesse sans perdre les avantages des précédents acquis.

L’UE a également travaillé sur la promotion de méthodes d’évaluation des compétences acquises en dehors d’un cadre d’apprentissage formel. Depuis 2004, un inventaire de méthodes de validation de l’apprentissage formel et informel  est régulièrement mis à jour. Celui-ci contient de nombreux exemples visant à inspirer les praticiens. Des orientations sur la validation sont également disponibles afin de soutenir les praticiens et les institutions chargées d’élaborer et d’appliquer les procédures de validation.

 

Favoriser l’évaluation et la reconnaissance des compétences au-delà des frontières

Un certain nombre d’outils favorisant l’évaluation et la reconnaissance des compétences entre les pays sont disponibles. Ils permettent de surmonter les obstacles causés par les différences entre les systèmes éducatifs et de formation. 

L’un des principaux objectifs de l’ECVET est de favoriser l’évaluation des compétences au-delà des frontières. L’ECVET fournit une série de principes permettant aux apprenants qui étudient à l’étranger de faire reconnaître les connaissances et les compétences qu’ils ont acquises dans un autre pays. Souvent, lorsque des personnes effectuent un stage à l’étranger, elles rédigent par exemple un rapport de leur expérience à leur retour dans leur pays d’origine sans que cela ne leur octroie un crédit dans leur programme d’apprentissage. Les principes de l’ECVET leur offrent la possibilité d’obtenir un tel crédit. À l’aide d’outils tels que les protocoles d’accord, les contrats pédagogiques et les validations d’apprentissage, l’ECVET permet aux apprenants et à leurs tuteurs de se concentrer sur la question de savoir comment évaluer et valider leurs compétences. Ces outils permettent d’analyser et de régler des questions telles que les acquis d’apprentissage qui seront obtenus et la manière dont ceux-ci sont évalués et par qui.

Europass est une série d’outils permettant de documenter les compétences acquises de façon à ce qu’elles soient mieux comprises dans les différents pays:
 

  • Le document Europass-Mobilité est un répertoire des compétences acquises dans un autre pays, par exemple dans le cadre d’un stage professionnel ou social. Il est rempli par deux organisations partenaires impliquées dans un échange, la première dans le pays d’origine et la deuxième dans le pays d’accueil. Les partenaires peuvent être des universités, des écoles, des centres de formation, des entreprises, des ONG, etc. Le succès du document repose sur l’application de procédures d’évaluation judicieuses. Plusieurs exemples fournissant des ressources utiles sont disponibles.
  • Les suppléments au diplôme et les suppléments au certificat décrivent les compétences acquises par les titulaires de diplômes d’enseignement supérieur et d’enseignement professionnel continu, respectivement. Ils fournissent des informations supplémentaires par rapport à celles indiquées sur les diplômes/certificats officiels et/ou transcriptions, les rendant plus faciles à comprendre, particulièrement par les employeurs ou les institutions situés à l’extérieur du pays émetteur. La plupart des pays ont établi des inventaires nationaux de suppléments au diplôme. Une fois encore, consolider ces outils à l’aide de processus d’évaluation efficaces est essentiel à leur réussite.
  • Le passeport de langues fournit un outil d’auto-évaluation des compétences et des qualifications linguistiques.
  • Le CV Europass est un modèle de curriculum vitae standardisé qui est de plus en plus utilisé en Europe. À ce jour, plus de 100 millions CV Europass ont été créés en ligne.
     

Les centres nationaux Europass fournissent conseils et assistance sur tous ces outils.

 

Apporter de la valeur

Les outils de l’UE modifient le cadre dans lequel les évaluations se déroulent en Europe. Le fait de mettre l'accent sur les acquis d’apprentissage a un effet important sur les critères et les pratiques d’évaluation. En outre, les outils de l’UE attirent l’attention sur la nécessité d’envisager sérieusement la manière dont nous évaluons l’apprentissage et les compétences acquises en dehors des processus d’apprentissage formels et de notre pays d’origine et le moment et l’endroit où le faire. Il existe également d’autres outils que nous n’avons pas envisagés ici, notamment le CERAQ (la communauté de pratiques promouvant la collaboration pour élaborer et améliorer pour l'assurance de la qualité dans l'enseignement et la formation professionnels), la classification européenne des aptitudes, compétences, certifications et professions (ESCO), la Directive de l’UE relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles  et la base de données sur les professions réglementées qui y est associée et les passeports des compétences sectorielles. Vous pouvez les explorer plus en détail. Il serait très intéressant de savoir dans quelle mesure vous connaissez déjà ces outils et l’utilisation que vous en faites: nous vous invitons pour cela à participer au sondage qui suit!


Andrew McCoshan travaille dans le domaine de l’éducation et de la formation depuis plus de 30 ans. Pendant plus de 15 ans, il a mené des études et des évaluations pour l’UE. Auparavant, il était consultant au Royaume-Uni. M. McCoshan est actuellement chercheur indépendant et consultant, membre de l’équipe d’experts de l’ECVET au Royaume-Uni et principal associé de recherche à l’Educational Disadvantage Centre de la Dublin City University en Irlande.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn