chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Apprentissage radical – imaginer les espaces collaboratifs du futur comme lieux d'apprentissage continu

27/09/2019
par Alessandra Cecc...
Langue: FR
Document available also in: IT

Article de Laura Martelloni, Version française de Dario Marmo

Cet article décrit un nouvel environnement d’apprentissage et de renforcement des compétences, ancré dans l’innovation sociale et cherchant à produire une valeur partagée. Il a été baptisé : « radical learning » :« apprentissage radical » en français.
A quoi ressembleront l'éducation et la formation au 21e siècle ? Quels supports collectifs visant à l’autonomisation de l’apprentissage, pourrons-nous créer ?

 

Il s'agit de lier les apprentissages non intentionnels et la formation formelle, non formelle et informelle afin de construire une continuité entre les réflexions et les actions.
Il s’agit de reconnaître la pluralité de la condition humaine comme primordiale dans  la réalisation de soi. Avant tout, l’apprentissage radical consiste à reconnaître la vie et les expériences de vie comme les moteurs d'apprentissage les plus puissants.


L’apprentissage radical est tout à la fois un modèle, une infrastructure et une approche.

En tant que modèle, il offre la possibilité d’organiser une pléthore d'activités d'apprentissage dans un cadre unique, basées sur des dynamiques de décentralisation et de désintermédiation. La collaboration entre pairs et la gouvernance horizontale permettent de conduire des parcours de formation plus flexibles, modularisés.
Ce modèle peut inspirer les espaces collaboratifs du monde entier, montrer comment les espaces de co-working peuvent se transformer en plateformes d'apprentissage pour leurs membres et leurs publics. En outre, il peut offrir aux écoles et universités un lieu d’application concrète des enseignements théoriques ; un lieu d’exercice des nouvelles compétences et de la citoyenneté. Il peut aussi aider  les entreprises et autres organisations dans la recherche de solutions innovantes, grâce à l’immersion dans un environnement ouvert et dynamique qui intègre la co-création et l’innovation collective comme traits saillants du parcours d'apprentissage.

/fr/file/impacthub-rszjpgimpacthub-rsz.jpg

 

En tant qu’infrastructure, le tiers-lieu fournit à la fois des composantes « soft » et « hard » pour enrichir l'environnement d'apprentissage, et permettre aux nouveaux arrivants - qu'il s’agisse d’individus, d’entreprises ou d’autres organisations - de le rejoindre à tout moment. Ils contribuent à ajouter de la valeur et à donner de  l’importance à cette infrastructure.
Ils peuvent le faire en apportant de nouvelles connaissances, savoir-faire et capacités, en posant de nouvelles questions, en participant collectivement à la recherche collective, à l’exploration et à la co-création. Il s’agit de promouvoir des méthodes de formation qui intègrent le cadre de vie réel et l’expérimentation comme bancs d'essai pour le développement des nouvelles connaissances et compétences.
Cette vision s'appuie sur le concept de communautés de pratique (CdP), pour exploiter l’intelligence collective et collaborative et la guider vers le changement social.

Enfin, ce concept s’ancre dans la méthodologie dite « Art of Hosting » pour faciliter non seulement le partage de connaissances et d'expériences au sein de la communauté des apprenants, mais aussi pour conduire des processus de reconnaissance et de validation des apprentissages entre pairs.


L’apprentissage radical est profondément ancré dans les pratiques d’Impact Hub Florence. En tant que communauté de plus de 150 professionnels qui partagent quotidiennement des espaces de travail, intérêts et projets, Impact Hub Florence regroupe une large palette de connaissances et de compétences. Ces dernières peuvent être échangées d'un membre à l’autre grâce au mentorat entre pairs et aux pratiques informelles d'échange, dans les dynamiques d'auto-organisation et d’autorégulation. C'est la collaboration qui est le principal ingrédient de notre communauté, dans un environnement favorisant l’épanouissement personnel et professionnel, l’ouverture des réseaux professionnels et la réussite collective.

/fr/file/bue20blog001jpegbue20blog.001.jpeg

 

L’apprentissage radical cherche à capter cette richesse et la rendre visible et accessibles aux membres et aux personnes externes. Il réinterroge nos certitudes, ainsi que nos pratiques et outils, faisant glisser la collaboration entre pairs vers le champ de la recherche collective et de l’exploration des différentes modalités d’apprentissage.


L’apprentissage radical s’appuie sur 5 années d’expérimentations menées à Impact Hub Florence avec le soutien de sa communauté de coworkers. Cela nous a fourni l’occasion unique d'observer comment les relations entre pairs se mettent en place dans un environnement de travail partagé, et comment elles peuvent évoluer dans des modèles de collaboration.
Cette expérience nous a donné l’opportunité d’explorer comment Impact Hub Florence peut aider à favoriser de nouvelles connaissances, compétences et attitudes prosociales au sein de la communauté. De plus, les années passées dans la recherche, le débat, les expériences pratiques de formation et l’animation de discussions autour de l'économie collaborative, des modèles de plateformes, des communautés de pratique et de l’innovation sociale, ont donné corps et légitimité à ce qui pouvait relever d’idées ou d’intuitions.

Plus précisément, l'apprentissage radical a bénéficié d’environ deux ans d’«incubation», principalement consacrée à la recherche et la recherche des utilisateurs, des dizaines d’ateliers de co-design, conversations informelles et enquêtes ouvertes, ainsi que des  milliers de lectures de livres et d'articles principalement trouvés par hasard et échanger.

Cependant, l'apprentissage radical est un processus continu, qui reste ouvert aux suggestions, améliorations, évolutions et critiques.

 

 

Laura Martelloni

Impact Hub Florence, Lama Development and Cooperation Agency

 

 


Laura Martelloni est responsable de la gestion de projets chez LAMA depuis 2015, où elle s'occupe principalement de la conception d'interventions de recherche et d'innovation sur des questions liées à l'innovation sociale, à l'économie collaborative, aux écosystèmes innovants et aux systèmes complexes. Elle travaille dans le domaine du design européen depuis 2007 et a exercé des fonctions de gestion de projet pour divers organismes publics et privés, notamment des groupements de coopératives, des universités et des ONG. Au cours des dernières années, elle s'est concentrée sur la mise en œuvre d'environnements d'apprentissage et de renforcement des capacités inspirés par la pensée systémique et les communautés de pratique (CdP), en collaboration avec des universités, des entreprises et des communautés travaillant pour l'innovation, en Europe et dans d’autres pays. Depuis 2013, elle est cofondatrice et membre du conseil d'administration d'Impact HUB Florence, un espace d'innovation sociale et de travail collaboratif appartenant au réseau Impact Hub.

 

/fr/file/radicallearningcoverjpgradical_learning_cover.jpg

Note: ce document est un extrait d’un « vision paper » produit en anglais dans la fin du 2018, qui peut être consulté ici:

Radical Learning  - vision paper

 

 

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn