chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

Blog

Le récit d’Annick Wuestenberg, logopède (orthophoniste pour les français) de formation en Belgique.

23/06/2020
par Michèle MOMBEEK
Langue: FR
Document available also in: EN

Je travaille comme formatrice en alphabétisation (et en math) depuis 33 ans à l’ASBL Le Piment qui est un Centre de formation pour adultes et d’Education Permanente.

Passionnée de jeux, j’ai créé mon cours d’alpha de toutes pièces et j’inclus énormément de jeux. Sachant que la répétition est utile et nécessaire mais souvent fort ennuyeuse, je travaille le même sujet au travers de jeux différents (mot solitaire, mots croisés, définitions, intrus, chercher l’erreur, placer des mots dans une grille,…).

Au départ cette méthode peut surprendre mais au fil du temps l’aspect ludique devient monnaie courante et la répétition s’avère sécurisante et surtout valorisante.

 Je n’ai aucune expérience sur Epale. J’ai pris connaissance d’Epale via la Communauté Française de Belgique qui nous a contactés pour un partage d’expériences et de pratiques au niveau de la formation d’adultes durant la période de confinement.

Le  COVID-19 a bouleversé notre vie professionnelle et contraint au confinement et au télétravail. Durant cette période, il a fallu réinventer les choses. N’étant pas un pro des nouvelles technologies, je me suis demandé comment faire pour maintenir le contact avec les apprenants en continuant à réviser pour ne pas perdre les acquis (il s’agit d’un groupe d’alphabétisation débutant). J’ai choisi d’envoyer mes jeux par mail et j’ai créé une adresse mail spéciale pour assurer le suivi de cette nouvelle aventure. C’était aussi un moyen de faire travailler les apprenants en famille (ce que j’appelle faire d’une pierre deux coups). Première difficulté tous les apprenants ne possèdent pas d’adresse mail et/ou ne savent pas s’en servir correctement malgré le cours d’initiation à l’informatique qui a été mis en place. Chaque fois qu’un exercice était résolu, j’en envoyais un autre avec la correction et un petit mot personnalisé. Très vite, l’école des enfants est entrée en concurrence avec la formation des parents. Il fallait utiliser le forfait data pour les cours en ligne des enfants. Le projet s’est vite essoufflé. Il est clair que les apprenants n’étaient pas obligés de répondre c’était quand ils voulaient s’ils le pouvaient.

Face à ce constat, je pense qu’il faut repenser le cours d’informatique. J’ai retravaillé mon cours pour qu’il soit disponible en version digitale et j’envisage à l’avenir d’envoyer des exercices par mail au cours d’informatique car c’est un forgeant qu’on devient forgeron et cela prend plus ou moins de temps en fonction de l’âge et l’attrait pour les nouvelles technologies.

 


 

 

Nous sommes impatients de lire votre histoire. Partagez votre histoire dès aujourd'hui !

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn Share on email