Resource Details
TIETOLÄHDE

L'européanisation de la formation, historique enjeux et limites.

En 1957, le traité de Rome est signé entre six pays, et institue pour la première fois l’idée de communauté européenne avec la Communauté Economique Européenne. Dorénavant, les pays adhérents de l’Union Européenne seront considérés comme une grande nation, partageant des intérêts communs, et s’entraidant les uns les autres. Cette idée est également valable pour le secteur de l’éducation et de la formation, et l’Europe souhaite mettre en place une stratégie qui vise à avoir plus de convergences sur les questions de la formation, et notamment que l’obtention d’un diplôme validé dans l’un des états de l’Union Européenne soit valable dans un autre état. 

Trente ans plus tard, l’idée s’instaure dans le domaine de la formation avec la création du programme Erasmus, qui propose l’échange, dans les pays européens, d’étudiants et d’enseignants, afin de s’initier et se former aux pratiques d’autres cultures, et développer le sentiment d’appartenance à la communauté européenne. Cependant, il faudra attendre l’année 2000 avec le sommet de Lisbonne pour que l’éducation et la formation entrent dans le champ de compétence de l’Union Européenne. 

Dans cette article, je vous propose de revenir succinctement sur l'historique de la formation, ses différents enjeux et limites d'une coopération des pays membres de l'UE sur les questions de formation

Resource Details
Resurssin tekijä(t)
Cassandra Troncale
Resurssin tyyppi
Tutkimukset ja raportit
Maa
Julkaisupäivämäärä
Asiakirjan kieli
Login (0)

Kirjaudu sisään tai Rekisteröidy julkaistaksesi kommentteja.

Want to add a resource ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new resource!