chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Euroopa täiskasvanuhariduse veebikeskkond

Ajaveeb

Rapide, efficace mais sans précipitation - numérisation consciente des services des organismes de formation

03/06/2020
looja Sławomir Łais
Keel: FR
Document available also in: PL DE HR

Traduction du polonais, NSS Pologne

 

En raison des contacts limités suite à une pandémie, de nombreux organismes de formation ont été confrontés à l'annulation de toutes les activités en présentiel et ont dû suivre un cours accéléré sur la numérisation de leurs services. Nous apprenons à travailler à distance, à apprendre et enseigner à distance, ainsi qu'à vivre à distance.

Que faire pour conserver ses revenus, tout en ne perdant pas de clients à cause de mauvais services ? Que peut-on faire pour s'assurer  que les bases données en classe ne restent pas que des bases mais se développent ?

On peut dire que l'enseignement en présentiel n'a pas quitté sa zone de confort même s'il a été suspendu pendant plusieurs semaines. Mais ce sont généralement les formateurs qui disent à leurs apprenants qu'un véritable développement nécessite de quitter sa zone de confort. C'est maintenant l'occasion de montrer cela.

Je ne doute pas qu'une pandémie puisse être un catalyseur du développement de l'apprentissage. Lorsque la fumée s'installe, certaines entreprises évoluent vers l'utilisation de la technologie et seront plus fortes, et certaines se limiteront malheureusement à l'extinction des incendies.

Keep Calm and działaj świadomie

  

PENSER STRATÉGIQUEMENT

Quelqu'un a dit un jour qu'il était impossible de construire une stratégie à partir du niveau des tranchées - les balles sifflent et votre espace de vision est limité au champ de bataille le plus proche. Gagner la bataille tient à la fois aux compétences des soldats et au génie (ou du moins au professionnalisme) de leur état-major. Il en va de même avec l'utilisation de la technologie - il est facile de sombrer dans la fascination pour les outils et alors il sera difficile d'envisager une perspective plus large. Le spectre des solutions de soutien à l'apprentissage est énorme.

  

GÉRER LES RESSOURCES

Tout d'abord, les ressources viendront du chef d'entreprise et des formateurs. Cela vaut la peine de les utiliser de manière rationnelle. Peut-être que face à un développement accéléré, il serait opportun de partager rationnellement les tâches.

Vous pouvez commencer par diviser les ressources et le temps en activités opérationnelles et en réflexion stratégique. Peut-être est-il nécessaire de nommer une personne dans l'entreprise qui, intéressée par des outils spécifiques, les étudie (puis d'autres) et embrasse le panel de solutions spécifiques, par exemple des webinaires. Peut-être que cela vaut la peine de se demander si le patron doit personnellement présenter les résultats ou s'il est  préférable de déléguer la tâche à une autre personne, éventuellement en lui  laissant la décision finale.

La situation est tellement inhabituelle que quelqu'un doit prendre le contrôle et diriger les autres. Si cela ne se produit pas, de nombreuses ressources seront probablement gaspillées.

  

CONTRÔLES ET RECONNAISSANCE

J'observe avec admiration les nombreuses initiatives visant à accélérer la formation des organismes d’éducation et de formation sur la façon de réaliser des webinaires, de numériser les cours, d'enregistrer des vidéos, etc. Beaucoup de mes excellents collègues partagent leurs connaissances sur la façon de mettre en œuvre techniquement et efficacement certaines activités numériques. C'est bien que cela se produise.

Cela vaut la peine de les utiliser et d'apprendre différentes méthodes. Au lieu de rester assis pendant des heures à contempler ce que produisent les différents outils, vous pouvez le lire sur les sites des blogueurs ou participer à leurs webinaires.

La technique est importante, mais elle n'est pas suffisante.

  

GARDER LA VALEUR DU SERVICE

Lorsque je travaille avec des organismes de formation sur la numérisation de l'apprentissage, je commence toujours par la question "Pourquoi achètent-ils vos services ?" Contrairement aux apparences, il n'est pas toujours facile de répondre.

Connaissant les valeurs qui sont essentielles à votre service dans votre bureau, vous pouvez choisir consciemment des outils numériques (dans la situation actuelle, surtout, vu qu' ils ne nécessitent pas de contact direct). Cela peut être fait d'une manière qui renforce ces valeurs.

 

TROUVER DES NOUVELLES POSSIBILITÉS ET UTILISER LE NOUVEAU POTENTIEL

Le premier élément est probablement la recherche d'un simple remplacement de l'enseignement et de la formation en présentiel par le biais de supports à distance (téléconférences, webinaires, etc.). Cela semble être la forme la plus naturelle - ils ont annulé les cours, nous les proposons donc différemment.

C'est compréhensible, bien que très limitatif.

Les processus de développement numérique représentent un océan de possibilités et nombre d'entre eux ne nécessitent aucune compétence informatique particulière. Le sens méthodique est également essentiel.

Il convient de noter que l'éducation numérique permet bien plus que de transférer des activités de coaching classiques vers des connexions Internet. Chez Learning Battle Cards, nous avons collecté 108 de ces méthodes, c'est donc conséquent.

Dès qu'une personne cesse de penser aux  aspects de la formation en présentiel, elle remarque des opportunités qui n'existent pas ou qui sont difficiles à inclure dans le monde des activités. Tout d'abord, vous devez arrêter de penser de façon linéaire.

1. Accès non linéaire au contenu. Contrairement aux cours en présentiel, vous pouvez confier aux gens des tâches et des connaissances à mettre en œuvre à leur rythme (et non sous la pression du groupe). Le fait que tout le monde fasse la même tâche dans une salle de formation est généralement une limitation de la forme des cours, pas une idée méthodique.

2. De courtes réunions au lieu de longues classes. Venir dans la salle de formation pour dispenser un cours de 25 minutes est économiquement inutile.

3. Processus flexible. Les cours en présentiel sont souvent dispensés sous la forme de journées de formation. Dans le monde numérique, vous pouvez concevoir des processus de plusieurs jours ou semaines et contenant diverses activités - par exemple l'ouverture d'un webinaire pour plusieurs dizaines de personnes, puis des tâches individuelles ou de groupes, en attendant la possibilité d'un contact en ligne avec un formateur, puis des webinaires thématiques (pour ceux qui sont intéressés), etc.

4. Apprentissage de l'individualisation. Nulle part il n'est dit que tout le monde a besoin du même temps de coaching - dans le monde en ligne, s'occuper d'une personne spécifique ne se fait pas aux dépens des autres participants au processus.

5. Conservation des effets. Si vous conservez les résultats - c'est-à-dire, par exemple, les déclarations des participants, les questions qu'ils vous ont posées ou les problèmes signalés, les cas particuliers - alors vous pouvez créer une ressource unique et exceptionnelle pour votre entreprise, pour le groupe actuel et pour ceux à venir. Parfois, un outil aussi simple que la FAQ (foire aux questions) avec un bon moteur de recherche peut être un excellent outil non seulement dans le processus d'apprentissage, mais aussi dans la mise en pratique des compétences.

  

RESTEZ CALME ET PRENEZ SOIN DE L'AVENIR

Nous ne changerons probablement pas la situation pandémique, mais elle prendra fin tôt ou tard. La plupart survivront. La question est de savoir quels organismes de formation ne feront que se défendre et lesquels sortiront plus forts. Après tout, il se peut que si les clients s'habituent à travailler à distance, ils pourront peut-être également étudier à distance.

 

Sławomir Łais- éducateur, concepteur d'applications d'apprentissage, auteur de publications, blogueur praktykatrenera.pl, conférencier lors de nombreuses conférences. Président d'OSI CompuTrain, co-créateur de la méthode et des outils Learning Battle Cards. Formateur, consultant dans l'application des technologies modernes à l'apprentissage. Ambassadeur EPALE.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn Share on email
  • Kasutaja Małgorzata Rosalska pilt
    Bardzo potrzebne i przydatne uwagi. Obserwuję teraz co się dzieje w obszarze edukacji formalnej. Mam wrażenie, że jest to mieszanka zaskoczenia, paniki, zadziwienia ale też zainteresowania i potrzeby zrobienia czegoś sensownego. Decyzje i działania podejmowane są w pośpiechu. W kontekście sytuacji jest to zrozumiałe, ale brakuje trochę przestrzeni na myślenie strategiczne. W niektórych instytucjach jest totalna dowolność, każdy robi jak chce i jak potrafi. W innych rozwiązania (sprawdzone wcześniej) są proponowane, ale też ćwiczone. Mam wrażenie, że mamy to do czynienia z totalnie różnymi strategiami zarządzania zmianą. Tu nie chodzi tylko o kompetencje cyfrowe, ale też o to, o czym piszesz - efektywne funkcjonowanie w zmianie.
  • Kasutaja Sławomir Łais pilt
    Myślę, że problem polega na tym, że dla wielu edukatorów ta zmiana jest niestety powiązana z lękami o przyszłość, o przyszłe przychody, dalszą karierę itp. Takie lęki powodują, że trudno o spokojne i strategiczne podejście.
    Pewnie wiele osób działajacych "analogowo" nie ma nic przeciwko edukacji cyfrowej, a nawet może to traktuje jako temat jakiejś tam przyszłości. Stało się tak, że przyszłość przyszła i trzeba się z nią konfrontować teraz. 
    Ja jednak wierzę, że wielu się uda wskoczyć poziom wyżej i dla wielu to będzie krok w rozwoju.
  • Kasutaja Rafał Żak pilt
    Na moje oko jeszcze jedna rzecz jest ważna - nie robić tego wszystkiego za darmo. Wiele branż poszło w niebezpieczną drogą, na przykład branża trenerów personalnych czy fitness. Z miejsca zaoferowali pełne treningi dostępne za darmo. Na moje oko możemy przechodzić do on line, ale trzeba pamiętać, że to dalej jest nasza praca. Sama forma nie powinna znacząco zmieniać cen tej pracy. 
  • Kasutaja Sławomir Łais pilt
    Myślę, że wszystkiego nie, ale "zapłatę" można odbierać w różny sposób. Wiele osób dajac coś za darmo łapie "zasięg" (aktualnie też wiele osób z branży edukacji cyfrowej), inni budują dobry wizerunek tych, którzy pomagają innym, jeszcze inni chcą utrzymać klientów.
    Jest wiele strategii, w których bezpośrednie branie kasy za każdą usługę nie jest koniecznością. Wiele modeli biznesowych opiera się na częściowym udostępnianiu darmowych treści lub podejmowaniu działań pro publico bono.
    Dlatego nie oceniam, póki nie znam strategii, może w jej ramach są darmowe usługi.