chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plataforma electrónica dedicada a la enseñanza para adultos en Europa

 
 

Sala de prensa

Conférence Européenne : « QUEL RÔLE LA FORMATION DES AULTES PEUT-ELLE JOUER DANS L’INCLUSION SOCIALE ? » Bruxelles, 25 octobre 2018

03/12/2018
Idioma: FR

temps de lecture: 2 minutes

L’APEMH a été invitée à intervenir lors de cette conférence dans le cadre d’une table ronde sur le thème : « Des dispositifs de formation inclusifs en Belgique, au Luxembourg et en France »

Ci-dessous vous trouverez notre présentation faite lors de cette table ronde.

L’APEMH – Association de parents gestionnaire de services pour personnes en situation de handicap au Luxembourg – s’adresses à tous les niveaux de déficience intellectuelle, de tout âge et couvre toute une gamme de prestations.

Particularités de notre association (www.apemh.lu)  :

  • Nous avons créé ces dernières années, avec le soutien des pouvoirs publics, des centres de compétences et de ressources :
    • KLARO – un Centre de Compétence pour le langage et la communication accessible ;
    • CRP – le Centre de ressources pour soutenir la parentalité des personnes en situation de handicap (PsH)
    • INCLUSO – un Centre de Compétence pour favoriser l’inclusion d’enfants à besoins spécifiques dans les crèches et maisons relais
  • Nous gérons aussi une unité de formation continue qui propose une offre de modules de FC au niveau national, pour le secteur socio-sanitaire en général, et celui du handicap en particulier – www.ufep.lu

La particularité de l’unité de formation et d’éducation permanente (UFEP) est qu’elle ne s’adresse pas seulement aux professionnels du secteur, mais aussi à des publics cibles mixtes par exemple :

  • À des adultes en situation de déficience intellectuelle, sur des thèmes qui les concernent directement ; ils peuvent y assister seuls, ou accompagnés par une personne support (selon leur décision et/ou selon le contenu de la formation) – quelques exemples de contenus peuvent être consultés sur le site de l’UFEP)
  • Certaines formations peuvent aussi d’office s’adresser à un public mixte (professionnels de l’accompagnement et usagers concernés) pour des sujets qui concernent directement les deux publics :
    • L’approche participative et son application dans la pratique de tous les jours
    • Les droits des PH et la citoyenneté
    • L’autoreprésentation
    • La mise en place de projets ou parcours de vie centrés sur la personne

L’idée est de s’adresser en même temps, avec un formateur/animateur et des supports didactiques adéquats, à ces deux acteurs, afin qu’ils partagent la même approche, parlent un langage commun, soient embarqués sur une même démarche et motivation …. et, de plus en plus, dans le cadre d’une approche co-productive, respectivement co-constructive.

Il arrive même que pour certaines formations, par exemple avec le CC KLARO, les PH soient elles-mêmes, en tant qu’experts en la matière, formateurs à leur tour : expliquer les règles du langage facile aux administrations, aux professionnels de terrain, ou par exemple aux stagiaires et éducateurs en formation sur ce qu’ils attendent d’un « bon » éducateur.

Ces actions, posées au niveau local, ont été transposées (à l’aide d’un réseau de partenaires affiliés à l’ONG européenne ARFIE – www.arfie.info) de façon expérimentale, innovatrice et avec un accent sur la méthodologie, l’analyse et la structuration des pratiques professionnelles au niveau des échanges européens, principalement via des projets dans le cadre de programmes tels que Leonardo da Vinci, Grundtvig ou actuellement Erasmus+.

  • FORÇA – échanges européens d’usagers entre pairs, autour de la notion de participation, afin de pouvoir s’exprimer eux-mêmes sur l’accès aux droits à la citoyenneté (en relation à divers articles de la Convention des NU relative aux droits des personnes handicapées), en comparant la mise en pratique de ces droits dans les différentes réalités locales/nationales, pour ensuite émettre leurs recommandations et leurs revendications.
  • ENABLE – l’approche co-productive appliquée à la création de services à l’attention des PH (www.co-production.eu)
  • IN-CUBA – transfert de cette approche et des « lessons learned » dans le cadre de l’employabilité, voire d’opportunités d’entreprenariat pour ces personnes, sur le mode des incubateurs pour start-up

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn