chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE - Electronic Platform for Adult Learning in Europe

Newsroom

Qu'est-ce que le COVID-19 a changé dans l'agenda des compétences (Skills Agenda)?

07/05/2020
by Michèle MOMBEEK
Language: FR

Alors que l'Union européenne aide les pays à atténuer l'impact négatif du covid-19 par le biais de l'initiative d'investissement plus (crii+), quelques conseils ont été rassemblés sur la manière dont les entreprises peuvent commencer à constituer une main-d'œuvre à l'épreuve du temps. Pour découvrir ce que font les entreprises pour assurer la formation tout au long de la vie et la transformation des talents, inscrivez-vous au webinaire "nouveaux parcours de carrière" ( New Career Paths) qui se tiendra  le 18 juin en anglais.

La pandémie du coronavirus (COVID-19) affecte profondément le monde du travail. En plus de constituer une menace pour la santé publique, le COVID-19 perturbe  le bien-être socio-économique de millions de personnes dans le monde. L'Organisation internationale du travail (OIT) prévoit que 195 millions de travailleurs à temps plein pourraient perdre leur emploi en raison de la crise. Dans le même temps, McKinsey estime que, rien qu'en Europe, près de 59 millions d'emplois (26 % du nombre total) sont potentiellement menacés par des réductions des heures de travail, des congés temporaires ou des licenciements définitifs. 

Face à ce défi, il a été demandé aux entreprises membres, quelles mesures elles mettaient en œuvre pour former une main-d'œuvre résiliente. Trois éléments clés sur la manière de constituer une main-d'œuvre à l'épreuve du temps, ressortent du séminaire en ligne "L'avenir du travail", intitulé "Maintien du personnel et des compétences en temps de crise" 

1. Il est plus urgent que jamais de renforcer les compétences des employés

Le COVID-19 a incité de nombreuses entreprises à accélérer leur processus de numérisation. Toutefois, pour rester compétitives, il est important de garantir l'employabilité de leur main-d'œuvre tout au long de la vie. Dans le projet "Upskill 4 Future", CSR Europe intègre les principaux enseignements de la crise sanitaire actuelle dans un plan de travail visant à encourager la formation continue par le biais du processus RH de l'entreprise. 


2. Une culture d'entreprise forte et durable est importante

Les entreprises qui ont une culture d'entreprise, un objectif et une stratégie de développement durable solides à l'égard de leurs employés et de leurs chaînes de fournisseurs, avaient des réponses mieux intégrées et plus inclusives. Maria Alexiou, directrice RSE du groupe Titan Cement, a souligné comment la "pensée de durabilité" pouvait contribuer à renforcer la résilience des entreprises, les rendant plus aptes à atténuer l'impact négatif d'une crise. Par où commencer ? Avec une mentalité de croissance. Selon Carlos Delgado Conde, directeur de la planification et du développement des ressources humaines chez Cemex Europe, si vous commencez à intégrer un esprit de croissance en temps normal, vous pourrez  bénéficier d'une culture d'apprentissage tout au long de la vie et des outils numériques en temps de crise. 
 

3. Compter sur l'UE

Alors que l'impact du COVID-19 sur les économies européennes est étroitement surveillé, la Commission a activé le "Coronavirus Response Investment Initiative Plus (CRII+)". Andriana Sukova, directrice générale adjointe à la direction générale de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion de la Commission, a fait remarquer qu'ils soutiennent la mise en place de programmes de travail à court terme qui peuvent être financés par les fonds structurels de l'UE. 

Quelle est la suite? 

Compte tenu de l'accélération de la numérisation et de la transformation de la main-d'œuvre, comment les entreprises peuvent-elles rendre les parcours professionnels plus accessibles à tous ? Il faut aller au-delà de l'éducation et de l'expérience, se concentrer sur les compétences pour trouver les candidats les mieux adaptés et éliminer les préjugés inconscients concernant le processus d'évolution de la carrière, pour arriver à une nouvelle organisation. Inscrivez-vous à l'événement "New Career Paths", qui aura lieu le18 juin. CSR Europe mettra en relation les entreprises pour échanger les bonnes pratiques, sensibiliser et proposer des actions concrètes pour améliorer les compétences des employés pour des postes actuels mais également futurs et changer les mentalités en ce qui concerne les  nouveaux parcours de carrière.

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn