Direkt zum Inhalt
Blog
Blog

Un triple niveau d’ingénierie pour innover !

L’innovation en formation s’appuie, en partie, sur la diversification et l’ouverture des situations d’apprentissage. Il s’agit de prendre en compte les nouveaux comportements et attentes légitimes des apprenants dans un contexte d’émergence de l’Apprenance. Dans cette perspective, trois niveaux complémentaires d’ingénierie sont mobilisés.

L’innovation en formation s’appuie, en partie, sur la diversification et l’ouverture des situations d’apprentissage. Il s’agit de prendre en compte les nouveaux comportements et attentes légitimes des apprenants dans un contexte d’émergence de l’Apprenance. Dans cette perspective, trois niveaux complémentaires d’ingénierie sont mobilisés.

  1. La Formation Ouverte et/ou à Distance (FOAD) ou l’ingénierie réglementaire.

L’application des  décrets d’août 2014 et de mars 2017 (ref.) sur les parcours FOAD nous donne la possibilité inédite de construire et d’animer des parcours de formation dans lesquels les apprenants peuvent ne pas croiser physiquement leurs formateurs ! Dans ce cas extrême, et surtout dans toutes les situations intermédiaires, la nécessaire traçabilité ne porte plus, ni sur les temps, ni sur les lieux, mais sur les activités d’apprentissage. La durée s’établit donc sur un temps forfaitaire. Dans le cas d’un parcours intégrant partiellement ou totalement de la distance, la preuve de la réalité de la progression accompagnée repose désormais sur notre capacité à organiser et à valoriser les productions et les interactions assurées par les apprenants.

  1. La Formation multimodale ou l’ingénierie pédagogique.

Comme il existe des transports multimodaux, des énergies multimodales, aujourd’hui on parle, pour les parcours de FOAD, de formations multimodales. Si, dans un premier réflexe, on pense à l’alternance entre situations présentielles et distancielles, d’autres alternances, tout aussi importantes, structurent des parcours innovants : activités en ligne et dans un CDR, activités individuelles et collectives, synchrones et asynchrones, etc. mais aussi, et surtout, activités de formation et activités d’autoformation accompagnée, activités dans un centre de formation et/ou activités de formation en situation de travail, (FEST). Toutes ces modalités constituent une matrice générique de parcours diversifiés.

  1. La Formation Digitale ou l’ingénierie technologique

L’apprenant n’agit plus seulement dans un lieu pour apprendre mais, de plus en plus, dans l’espace-temps pour interagir et mieux apprendre. Cet espace-temps est porté par Internet où les apprenants trouvent des opportunités facilitantes, pour s’informer, pour échanger, pour collaborer, pour se valoriser, etc. Ces opportunités digitales confortent la progression des apprenants en fonction du cadre posé, des consignes données et des conseils distillés par l’équipe pédagogique. Cette régulation est possible à condition que les apprenants, dans leur parcours de formation, de manière formelle et informelle, individuelle et collective, aient la possibilité de manipuler des espaces/outils numériques synchrones (Visiophonies, Messageries Instantanées, Classes Virtuelles, etc…) /ou asynchrones (Plateformes de téléformation, Outils Web 2.0, Réseaux Sociaux Numériques, Serious Games, Didacticiels, Tutos, etc…) avec leurs propres « ordiphone », tablette ou ordinateur portable.  Pour cela, un niveau de maîtrise de la littératie numérique de chaque apprenant et de chaque appreneur est nécessaire.

Ainsi, concevoir des parcours de formation, c’est partir, non pas seulement des contenus à transmettre, mais selon les activités d’apprentissage les plus fécondes pour aider et accompagner les apprenants à s’approprier ou produire leur savoir. Un mixte d’activités contraintes, souples et libres apparaît comme une condition pour que les apprenant puissent de projeter dans des nouveaux dispositifs construits, animés et évalués avec ce triple niveau d’ingénierie en résonnance.

FOAD = Formation Multimodale = Formation Digitale

 

Jean Vanderspelden est consultant ITG Formation et expert thématique EPALE. Il est aussi le créateur du blog www.iapprendre.fr

Login (3)

Users have already commented on this article

Loggen Sie sich ein oder registrieren Sie sich, um zu kommentieren.

Sie möchten eine andere Sprache?

Dieses Dokument ist auch in anderen Sprachen erhältlich. Bitte wählen Sie unten eine aus.

Want to write a blog post ?

Don't hesitate to do so! Click the link below and start posting a new article!

Neueste Diskussionen

EPALE 2021 Schwerpunktthemen. Fangen wir an!

Das vor uns liegende Jahr wird wahrscheinlich wieder sehr intensiv, und daher laden wir Sie ein, es mit Ihren Beiträgen und Ihrer Expertise zu bereichern. Beginnen Sie doch einfach, indem Sie an unserer Online-Diskussion teilnehmen. The Online-Diskussion findet am Dienstag, dem 09. März 2021 zwischen 10.00 und 16.00 Uhr statt. The schriftliche Diskussion wird mit einem vorgeschalteten Livestream eröffnet, der die Themenschwerpunkte für 2021 vorstellt. Die Hosts sind Gina Ebner und Aleksandra Kozyra von EAEA im Namen der EPALE Redaktion. 

Zusätzlich

EPALE Diskussion: Vermittlung von Grundkompetenzen

Grundkompetenzen sind transversal. Sie sind nicht nur relevant für die Bildungspolitik,  sondern auch für Beschäftigungs-, Gesundheits-, Sozial- und Umweltpolitiken. Der Aufbau schlüssiger Politikmaßnahmen, die Menschen mit Grundbildungsbedürfnissen unterstützen, ist notwenig, um die Gesellschaft resilienter und inklusiver zu gestalten. Nehmen Sie an der Online-Diskussion teil, die am 16. und 17. September jeweils zwischen 10.00 und 16.00 Uhr auf dieser Seite stattfindet. Die Diskussion wird von den EPALE Thematischen Koordinatoren für Grundkompetenzen, EBSN, moderiert. 

Zusätzlich

EPALE Diskussion: Die Zukunft der Erwachsenenbildung

Am Mittwoch, dem 8. Juli 2020, lädt EPALE von 10.00 - 16.00 Uhr zu einer Online Diskussion zur Zukunft der Erwachsenenbildung ein. Wir wollen über die Zukunft des Bildungssektors Erwachsenenbildung sowie die neuen Chancen und Herausforderungen diskutieren. Gina Ebner, EPALE-Expertin und Generalsekretärin der EAEA, moderiert die Diskussion.

Zusätzlich