chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Електронна платформа за учене на възрастни в Европа

 
 

Echanges européens sur le repérage, le diagnostic, la prise en charge et la sensibilisation à l’autisme

Le Département de la Gironde (coordinateur) est une collectivité territoriale française de 1 505 517 habitants en charge de différentes missions de service public, dont notamment: l’action sanitaire et sociale (protection de l’enfance, promotion de la santé, insertion, lutte contre la précarité et les exclusions, développement social, autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap), les collèges (construction, entretien, restauration), la culture (bibliothèque départementale, archives départementales), l’équipement des zones rurales, la sécurité incendie, la protection de l'environnement. Le Département de la Gironde, en tant qu'autorité principale compétente en matière d'action sociale sur son territoire, consacre 52% de son budget aux solidarités individuelles soit 585 millions d’euros. Sur 6500 agents, près de 600 travailleurs sociaux et 300 professionnels de santé accompagnent une population de plus en plus importante. Ils exercent dans des structures de proximité (9 pôles territoriaux de solidarité et 36 maisons départementales de la solidarité et de l’Insertion). Depuis plusieurs années, le Département de la Gironde a le souci de soutenir ses travailleurs sociaux et professionnel de santé dans une démarche de renouvellement et de diversification des modes d’approche et d’accompagnement des populations avec lesquelles ils se trouvent en contact. Pour cela, il s’appuie de façon traditionnelle sur les actions de formation et d’analyse des pratiques, mais également sur une ouverture vers des modes opératoires utilisés dans d’autres pays par des professionnels homologues. A ce titre, le Département de la Gironde est engagé dans divers projets européens dont notamment le programme ERASMUS+.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), est un groupement d’intérêt public créé en 2005 et présent dans chacun des Départements français. Elle est constituée du Département qui en assure la Présidence, des services de l’Etat et des associations de personnes en situation de handicap. Elle a pour mission d’évaluer les besoins des personnes et de proposer des modes de compensation des répercussions du handicap dans leur vie. Elle assure, par ailleurs, la sensibilisation de la société au handicap.

Contexte du projet

Afin de construire une politique du handicap globale et coordonnée sur le territoire, le Département de la Gironde pilote la démarche « Territoire 100% inclusif » lancée par le gouvernement français. Elle vise à améliorer la participation et la coordination de tous les acteurs engagés dans le parcours de vie d’une personne handicapée (école, entreprise, loisirs…) pour lutter contre les ruptures.
En tant que chef de file de l’action sociale, le Département de la Gironde pilote ce projet qui devra permettre de construire une politique en faveur des personnes en situation de handicap sur le territoire, qui sera :
-    Co-pilotée avec les usagers, à partir de leurs expériences, expertises et évaluation
-    Par une méthode de travail décloisonnée, en transversalité
-    En accélérant le partenariat entre acteurs du champs médico-social et les acteurs du milieu ordinaire
-    Afin de garantir des conditions d’accès au milieu ordinaire équitables sur le territoire girondin

Dans le cadre de cette politique du handicap, le Département de la Gironde souhaite approfondir, échanger et renouveler ses pratiques liées à l’autisme.
Les associations de parents d’enfants avec autisme pointent les carences et font bouger les autorités publiques pour la construction d’équipement et d’offres adaptées à ces troubles.
En Gironde, un nombre élevé d’associations de parents présentes sur le territoire sollicitent localement les pouvoirs publics. Dans ce cadre, la MDPH propose des rencontres pour écouter, échanger et proposer. Ces rencontres ont abouti à l’instauration d’un comité de pilotage (COPIL) composé d’institutions concernées par l’autisme, d’associations de parents et gestionnaire d’établissement. Chaque membre du COPIL détient une expertise dont il fait part. Chacune des expertises a la même valeur. C’est une démarche innovante de coopération et de co-construction entre institutions et associations. Les travaux de ce COPIL consistent à mettre en place des actions de sensibilisation aux questions d’autisme.

Dans le contexte du projet « Territoire 100% inclusif » et partant du constat que la France a pris du retard sur les politiques publiques de dépistage de l’autisme, le Département de Gironde souhaite développer un projet européen sur l’échange de bonnes pratiques liées à l’autisme portant sur :
-    Le repérage
-    Le diagnostic
-    La prise en charge
-    La sensibilisation


Objectifs du projet

Les objectifs principaux du projet sont :
-    Echanger des expériences et bonnes pratiques sur les méthodes de repérage, prise en charge et de sensibilisation à l’autisme avec des partenaires européens ayant différentes approches et poser les questions suivantes :
o    Quelles sont les différentes pratiques de repérage, diagnostic, prise en charge et de sensibilisation à l’autisme à ce jour ?
o    Quel est le rôle des familles, des associations, de la communauté pédagogique, des travailleurs sociaux … ?
o    Quelles sont les représentations et les problématiques d’inclusion sociales qui peuvent concerner les personnes atteintes de TSA (trouble du spectre de l’autisme) et comment sont-elles traitées?
o    Quelles sont les pratiques de repérage et de diagnostic précoce des TSA ?
o    Quelles sont les méthodes d’accompagnement des familles et de prise en charge des enfants présentant des TSA (inclusion scolaire…) ?
-    Recueillir des méthodes, des idées, des outils, du matériel afin de construire un programme d’action pour le comité de pilotage autisme girondin pour les 3 années à venir
-    Faire connaitre l’expérience en la matière de la Gironde (méthodes de travail, actions sur les territoires, la pair-aidance développée par les associations de parents, leur implication dans la formation des aides de vie scolaire …)
-    Inclure le plus largement possible dans les actions de repérage, diagnostic, prise en charge et de sensibilisation, les parents, les enfants eux-mêmes, les professionnels de santé et la communauté pédagogique.
Un volet important du projet devra porter également sur l’échange de bonnes pratiques autour de la sensibilisation à l’autisme. L’enjeu de la démarche est d’obtenir que chacune et chacun des citoyens se sente concerné par le handicap et plus particulièrement les questions liées à l’autisme. Que ces questions ne soient plus taboues, que chacun sache accueillir une personne avec TSA dans son milieu personnel et ou professionnel sans peur et avec le comportement adapté.
C’est donc un travail sur les représentations dont il est question : représentation de l’Autre, de l’Etrange qu’il faut rendre familier. Dans ce sens le projet européen pourrait permettre d’approfondir tous les contours de la pratique du vivre ensemble.

Ces objectifs sont des pistes de travail susceptibles d’évolution en concertation avec les partenaires européens intéressés.

Cofinancement ERASMUS+

Ce projet a vocation à être développé en réponse de l’appel à projet 2019 du programme européen « ERASMUS + Action clé 2 – Partenariat stratégique dans l’échange de bonnes pratiques » qui se clôture le 21 mars 2019.

Modalités de déroulement du projet

S’il est retenu par l’agence ERASMUS+, le projet se déroulera de septembre 2019 à septembre 2021. Il consistera à organiser des mobilités correspondant à des temps d’échanges et/ou de formation sur les bonnes pratiques de repérage, diagnostic, prise en charge et de sensibilisation à l’autisme lors de mobilités dans les pays partenaires du projet.

Typologie des partenaires européens recherchés

Le Département de la Gironde (France), chef de file du projet recherche 1 à 2 partenaires européens souhaitant s’impliquer dans ce projet innovant. Les structures partenaires recherchées sont :
•    des collectivités locales
•    des associations de parents, de professionnels,
•    des fondations
•    …

Les partenaires intéressés auront la possibilité de contribuer à l’écriture de la candidature au programme ERASMUS+ qui sera déposée par le Département de la Gironde.

  • REPONSE SOUHAITEE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE AVANT LE 11 MARS 2019

Contact:

Si vous êtes intéressé ou pour toute question complémentaire :
Marie Talédec
Chargée de mission Europe
m.taledec@gironde.fr

Запитването е валидно до: 
18/03/2019
Организация: