chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Електронна платформа за учене на възрастни в Европа

 
 

Блог

Pourquoi est-il si important d'essayer l'éducation des adultes?

10/01/2019
by Piotr Maczuga
Език: FR
Document available also in: PL

Traduction du polonais - NSS Pologne

Vous êtes assis devant le côté propre de l'éditeur de texte. Le curseur clignote. Et le vide dans la tête. Comment se fait-il ? Après tout, il n'y a pas si longtemps, lorsque vous avez parlé de votre idée de cours avec un collègue, les mots eux-mêmes sont sortis de votre bouche. Vous pourriez parler pendant des heures de ce que vous voulez dire, du matériel qui sera fabriqué et du fait que ce sera quelque chose de vraiment cool. Et le curseur clignote. Et le vide dans la tête. Pourquoi diable ne peux-tu pas écrire sur la page A4 ce à quoi tu penses et de quoi tu peux parler pendant des heures ? Et au fur et à mesure que vous écrivez, vous en aurez assez de ce dont vous avez besoin. Au total, vous ne savez pas ce qu’il y a. Alors qu'il n'y a rien. Certainement du pseudo charabia marketing. Peut-être qu'une description du site vous sera utile, mais pourquoi avez-vous besoin d'une page si vous n'avez rien à mettre dessus ?

/cs/file/shutterstock488810320jpgshutterstock_488810320.jpg

Votre condition n'a rien d'inhabituel. Passer de la réflexion sur votre projet éducatif à sa création est une tâche très difficile. Il y a deux raisons. Tout d’abord, vous n’êtes probablement pas né   concepteur de cours d’apprentissage en ligne. Si vous ne l'avez pas encore fait, ce sera vraiment difficile, car vous ne savez pas faire. Deuxièmement : quand vous voyez le progrès des autres et que vous voyez que c'est facile pour eux, vous pensez que c'est simple. Les cours sont sans doute conçus par des personnes qui devraient avoir une interdiction légale d'enseigner aux autres. Et à ce marché de masse, dans lequel le succès est évalué par le nombre d'étoiles, on ne distingue pas facilement le sage de l'efficace. Il est donc tentant de prendre un raccourci.

Et il y a aussi ce que l'on appelle l'effet Kruger-Dunning.

Dans les années 1990, deux sociologues américains ont prouvé, sur la base de recherches, que moins on est compétent dans un domaine donné, plus on est juge. Moins délicatement : c'est plus facile pour un imbécile, car il ne sait pas qu'il est stupide, alors il fait ce qu'il doit faire et il pense que ça s'est bien passé. Je ne dis pas que tous les cours de A à Z en trois jours doivent être l’œuvre d’un auteur ignorant mais il suffit de regarder à quoi ressemblent les sites Web ou réseaux sociaux actuels. Mais il suffit de regarder de plus près à quoi ressemble aujourd’hui l'offre de certains sites Web éducatifs et des réseaux sociaux. Eh bien, ce ne sont pas des mines de sagesse. Il semblerait qu'enseigner aux autres est une tâche un peu plus élevée et que les faibles eux-mêmes se maintiennent à l'écart. Rien de plus faux. Eh bien, qu'est-ce qui est censé les vérifier ? La technologie ? C’est à portée de main - il n’est pas plus difficile d’utiliser la plate- forme des cours que de gérer un blog ou un site de réseau social. Marché ? Je ne plaisante même pas. Le modèle d’Internet est toujours tel que l’argent passe par un clic et non par la qualité.

Si nous ajoutons la soi-disant malédiction du savoir, nous sommes dans une situation vraiment difficile. Qu'est-ce que c'est ? Cela peut être classé en tant que biais cognitifs similaires à l'effet Kruger-Dunning. C’est basé sur le fait que les personnes qui en savent beaucoup dans un domaine donné sont simultanément conscientes de ce qu’elles ne savent pas. Cela les bloque assez efficacement, car elles pensent ne connaître que les bases du problème. Elles ont également des difficultés à décrire clairement les faits, car de nombreuses questions dans un domaine scientifique ou commercial donné n’ont tout simplement pas de réponses simples et sans équivoque. Le format imposé par un cours en ligne typique suppose que l’étudiant puisse se concentrer sur quelques minutes, voire une douzaine de minutes. L’expert est convaincu qu’à notre époque, vous pouvez au mieux préciser le sujet, mais certainement pas l’épuiser de manière satisfaisante pour tous. C'est un problème très vaste, et bien sûr, pas seulement lié aux ambitions éducatives des experts. Les chercheurs ont remarqué, par exemple, que les personnes ayant trop de connaissances ont un problème avec la présentation d'offres commerciales ou de négociations lors de la vente.

Eh bien, si vous êtes toujours assis devant la page blanche, ce n'est pas si grave. Soit, vous ne savez vraiment rien, soit vous en savez trop. Vous ne saurez pas si vous n'essayez pas. Et vous devriez essayez, au moins. Ira Glass, l'a très bien expliqué en évoquant la difficulté de créer - je laisse l’extrait dans la langue originale, car aucune traduction n'a de sens :

Nobody tells this to people who are beginners, I wish someone told me. All of us who do creative work, we get into it because we have good taste. But there is this gap. For the first couple years you make stuff, it’s just not that good. It’s trying to be good, it has potential, but it’s not. But your taste, the thing that got you into the game, is still killer. And your taste is why your work disappoints you. A lot of people never get past this phase, they quit. Most people I know who do interesting, creative work went through years of this. We know our work doesn’t have this special thing that we want it to have. We all go through this. And if you are just starting out or you are still in this phase, you gotta know its normal and the most important thing you can do is do a lot of work. Put yourself on a deadline so that every week you will finish one story. It is only by going through a volume of work that you will close that gap, and your work will be as good as your ambitions. And I took longer to figure out how to do this than anyone I’ve ever met. It’s gonna take awhile. It’s normal to take awhile. You’ve just gotta fight your way through.

Comme vous pouvez le constater, il est facile d’abandonner et de redescendre une fois le chemin choisi. Il est relativement facile de noyer cette voix calme, qui dit que ce que vous avez fait et donné aux autres est tout simplement faible. À une époque où l'autorité des universités et des centres de recherche s'est effondrée et où l'éducation est devenue un outil commercial, l'avenir dépend de vous, car vous êtes l'enseignant et c’est le plus important. Si vous avez des doutes au moment de parcourir toute cette route, cela ne fait que vous honorer, ce qui est bien.

Vous pouvez obtenir de l'aide pour développer votre potentiel ici, par exemple à EPALE. C'est pourquoi nous créons un portail ouvert où vous pouvez tester vos idées dans un large éventail, ainsi que dans  des communautés fermées de praticiens, où vous pouvez travailler sur des détails dans un environnement sécurisé.

As-tu un don ? Ne le gaspille pas.

Piotr Maczuga - depuis plus d'une décennie, il aborde les problèmes liés à l'utilisation des nouvelles technologies dans l'éducation des adultes. Co-auteur de manuels sur les webinaires, les webémissions, les pilules de connaissances et autres méthodologies, auteur de formation à l'utilisation du multimédia dans l'apprentissage et le monde des affaires et publications consacrées à ce sujet. Auteur du blog www.maczuga.edu.pl/blog/. Ambassadeur d'EPALE.


Voir aussi:

Podcast - quand cela vaut la peine (ou pas) d'utiliser cet outil dans la pratique de l'entraîneur

3 changements technologiques dans l'éducation en ligne des adultes, ce que nous n'apprécions toujours pas

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Показване на 1 - 1 от 1
  • снимка на Sebastian Cieślak
    Piotr, bardzo dziękuję. Co jakiś czas przydaje się porozmawiać z kimś, usłyszeć lub przeczytać tekst, który znów doda wiary,  kiedy pracujesz i cały czas coś poprawiasz. Z drugiej strony taki, który pokaże, że na wiele rzeczy trzeba czasu i ważna jest konsekwencja w tym co się robi. Jak mówi słynne hasło "zrobione jest lepsze od idealnego", bo to właśnie to zrobione pozwoli dojść do najlepszej jakości. Pozdrawiam Sebastian