chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Електронна платформа за учене на възрастни в Европа

 
 

Блог

ARTEM : Former les migrants et les locaux à l'interculturalité

29/10/2019
от Nicolas CONDOM
Език: FR

ARTEM, projet Erasmus Plus coordonné par Pistes-Solidaires (France) vise à mieux faire se rencontrer les communautés locales et les personnes réfugiées et demandeurs d’asile, nouvellement arrivés. L’insertion des migrants au niveau local repose sur un processus dynamique et réciproque : se comprendre mutuellement n’est pas qu’une question de langue mais aussi de codes culturels auxquels il faut prêter attention pour que l’accueil et l’insertion se passent bien.

 

La première étape du projet ARTEM a logiquement consisté en une recherche documentaire – un inventaire de pratiques, d’outils et méthodes existantes utilisés pour former les professionnels/bénévoles et les migrants aux aptitudes et compétences interculturelles. La question était simplement de voir ce qui existait dans le domaine, en France comme en Europe et comment, le cas échéant, cela était mis en place et participait à l’accueil et donc à une insertion de qualité.

 

Lors de la deuxième phase, des focus groups ou groupes de réflexion ont été mis en place dans chaque pays partenaire. Plusieurs groupes ont été animés, des groupes de migrants d’un côté, des groupes de personnes en charge de leur accueil de l’autre, que ce soit professionnellement ou bénévolement.

 

Les résultats ont notamment confirmé que pour les deux groupes il existait un réel besoin d’améliorer leurs compétences interculturelles afin de mieux comprendre l’Autre, pour mieux accueillir et mieux s’intégrer à la communauté locale.

 

Cette démarche s’est tenue dans tous les pays du projet (France, Italie, Espagne, Bulgarie, Slovénie, Autriche et Danemark) et un rapport a fait la synthèse des résultats de ces travaux et met en exergue les besoins et les attentes. Il est disponible en langue anglaise à l’adresse suivante : https://epale.ec.europa.eu/sites/default/files/artem_io1_focus_groups.pdf

 

/et/file/artem-activite-dapprentissageARTEM Activité d'apprentissage

 

L’étape suivante du projet a eu lieu du 9 au 15 Septembre 2019. Pistes-Solidaires a accueilli ses partenaires européens pour deux formations :

  • Une formation pour les migrants
  • Une formation pour les personnels en charge de l’accueil de ces derniers.

Il n’a pas été facile de rassembler le premier groupe cible de cette formation, mais la mission a été accomplie avec des participants afghan, irakien, congolais, kenyan, serbe qui ont été accompagnés par chaque partenaire durant cette semaine.

 

Ensemble, nous avons travaillé le story mapping, nous avons testé les activités prévues dans la formation avec comme objectif que chacun des participants puisse réemployer les méthodes à son retour, dans son contexte.

 

Le second groupe quant à lui, a travaillé en écho sur les contenus de la formation qui lui était plus spécifiquement dédiée, là encore avec pour objectif que les techniques et animations testées, que les sujets abordés (présents dans le guide) puissent être appropriés et réutilisés dans le contexte de chacun, à son retour.

 

Mission accomplie ! Les évaluations de cette/ces formation(s) indiquent clairement le caractère riche en développement de connaissances/compétences et la capacité de chacun à pouvoir réemployer les contenus de la formation au niveau local. Mention spéciale au story mapping, une activité exigeante d’introspection qui a rempli et même dépassé les attentes.

 

La prochaine étape d’ARTEM est donc là : l’adaptation et le test au niveau local. Car bien évidemment si les contenus sont bons, la formation nécessaire, le cadre de cette formation doit s’adapter aux différents contextes. Doit-on faire les formations en continu ou en discontinu. Quelle taille de groupe, quelle fréquence des sessions si en discontinu, quel cadre, quelle durée pour chaque session, quels besoins en termes de matériel, etc…

 

A suivre !

 

Auteur : Mathieu Decq

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Показване на 1 - 2 от 2
  • снимка на Roseline Le Squère
    Bonjour,
    Connaissez-vous les projets Encyclopédie des migrants et Fusée de détresse?
    Fusée de détresse vise la mise en place d'ateliers de théâtre pour les personnes en situation de migration.
    Il pourrait y avoir des connexions avec votre projet.
    Si cela vous intéresse que je vous mette en contact avec le porteur du projet, n'hésitez pas à me sollicter :
    A bientôt!
  • снимка на Nicolas CONDOM
    Cette problématique se retrouve en effet dans un nombre croissants de projets. Nous allons nous pencher sur votre suggestion et vous contacterons si des ponts sont possibles avec les futures étapes du projet. Merci beaucoup !